RDC:La Cour suprême de justice de la RDC se déclare incompétente (significations juridiques)

La patate est cuite, il faudrait poursuivre maintenant le gros poisson. C’est un scandale de la politique internationale, lorsque la Cour Suprême de Justice de la République Démocratique du Congo s’est déclarée incompétente à statuer sur le contrôle de constitutionnalité dans l’affaire Floribert Chebeya Bahizire et Bazana. La Cour a rendu son arrêt vendredi 29 août 2014 dans la soirée, en l’absence des avocats de la partie civile qui avait claqué la porte. Elle a décidé de renvoyer l’affaire à la Haute Cour militaire pour poursuivre le procès en appel, au grand dam de la partie civile.


Interdiction de 136 journaux en RD Congo : OLPA dénonce le silence du CSAC et exige l’annulation des arrêtés ministériels

Dans une lettre adressée au président du Conseil supérieur de l’Audiovisuel et de la Communication (CSAC), le Comité exécutif de l’Observatoire de la Liberté de la Presse en Afrique (OLPA), organisation indépendante de défense et de promotion de la liberté de presse, basée à Kinshasa, dénonce le silence du Bureau du CSAC face à des décisions manifestement illégales qui plongent la presse congolaise dans une insécurité juridique susceptible de fragiliser ce pilier de la jeune démocratie congolaise à la veille des élections provinciales, urbaines, municipales, locales et éventuellement, les élections législatives et présidentielle. OLPA sollicite donc l’implication du CSAC pour l’annulation pure et simple des arrêtés ministériels n°016/CAB/MIN/MRPINC/2014 du 18 août 2014 et n°017/CAB/MIN/MRPINC/2014 du 20 août 2014 portant respectivement assainissement du secteur des medias en RD Congo et interdiction de publication des journaux sans existence légale en RD Congo.

Ci –dessous la teneur de la correspondance réceptionnée par le CSAC le 25 août 2014.


REVUE DE PRESSE DE LA SEMAINE EN RD.CONGO.

La Prospérité rappelle que « le procès de M. Ewanga avait été suspendu le 5 août », jour de son ouverture, après que la défense a soulevé une « exception d’inconstitutionnalité de la loi de flagrance » utilisée pour arrêter le député, secrétaire général de l’UNC, troisième parti d’opposition.
Lundi, a expliqué Me Mayo, la Csj siégera comme Cour constitutionnelle et devra statuer sur l’exception d’anti-constitutionnalité.


OLPA stupéfait par l’interpellation d’un journaliste à Kinshasa

OLPA exprime sa grande stupéfaction après l’interpellation d’Hugues Michel Mukebayi, directeur de RD-Congo News de Kinshasa. Il a été interpellé, le 21 août 2014 vers 7 heures du matin (heure locale), à son domicile dans la commune de Bandalungwa à Kinshasa, par quatre agents de la Police judiciaire des parquets prétextant être à la recherche de John Tshingombe, directeur de publication de RD-Congo News. Ces agents porteurs de deux mandats d’amener l’un contre Mukebayi et l’autre contre John Tshingombe ont menotté le directeur du journal qu’ils ont conduit manu militari au Parquet général près la Cour d’Appel de Kinshasa-Gombe. OLPA exige sa libération immédiate.


Kinshasa: un cadre d'accueil des stagiaires et volontaires occidentaux

Des responsables de PAX JUNIORS qui ont une riche expérience dans l’accompagnement des stagiaires occidentaux sont constamment invités à créer un service permanent d’accueil des stagiaires et volontaires.
Pour répondre à ces attentes, l’ONG PAX JUNIORS a mis en place, à partir du 1er mai 2014, à Kinshasa, le Service d’accueil et d’encadrement des stagiaires et volontaires étrangers, « SAESVE » en sigle.


L'intelligence de l'article 220

l’article 220 instituent une sécurité collective à l’esprit du consensus national. C’est une disposition cruciale pour la génération présente et même celle future pour l’alternance au sommet d’un Etat patrimoine commun.
Nous rappelons qu’il ne sauve garde pas seulement le nombre des mandats du Chef de l’Etat, il y a la forme républicaine de l’Etat, le principe du suffrage universelle, la forme de la représentation dans le gouvernement, l’indépendance du pouvoir judiciaire, les prérogatives des provinces et des entités territoriales décentralisées.


OLPA s’insurge contre la suspension d’un journaliste de la RTNC à Kamina au Katanga

OLPA est révolté par la suspension illégale de Norbert Masumba, directeur à la RTNC Kamina au Katanga. Il a été suspendu de ses fonctions, le 6 août 2014 par M.Daddy Mulundu, Commissaire de District de Haut-Lomami. Dans une lettre datée du 6 août 2014, Daddy Mulundu accuse le journaliste d’insubordination et d’avoir diffusé « un communiqué de l’Union pour la démocratie et le progrès social (UDPS) », parti d’opposition, sur les antennes de la RTNC/Kamina. OLPA exige la levée immédiate de cette mesure liberticide.


REVUE DE LA PRESSE CONGOLAISE DE CE VENDREDI

08/08/14/ REVUE DE LA PRESSE CONGOLAISE DE CE VENDREDI (CongoForum)

L’arrestation du député national Jean-Bertrand Ewanga, Sg du parti l’Union pour la Nation (Unc) poursuivi pour outrage au chef de l’Etat et le dernier sommet Afrique - Etats-Unis font encore la Une des journaux kinois ce vendredi.