Le vaccin contre la malaria

Le premier vaccin au monde, capable de protéger les enfants contre le paludisme a pris une mesure positive en vue de devenir disponible.


OLPA condamne l’interpellation d’un journaliste à Kinshasa

L’Observatoire de la Liberté de la Presse en Afrique (OLPA) condamne l’interpellation de Daniel Safu des Points saillants plus de Kinshasa. Il a été interpellé, le 24 juillet 2014 à 10 heures à Bandalugwa, par trois éléments de la Direction des renseignements généraux et services spéciaux (DGRS) de la Police nationale congolaise, en tenue civile sur plainte de M. Romain Felber, administrateur délégué du Grand hôtel Kinshasa (GHK) qui accuse le journaliste de diffamation et d’injures publiques. OLPA fustige la procédure cavalière qui a conduit à cette interpellation.


OLPA exaspéré par l’interpellation brutale des journalistes à Kinshasa

L’Observatoire de la Liberté de la Presse en Afrique exprime son exaspération après l’interpellation brutale et violente des journaliste et cameramen de Molière TV à Kinshasa. Ils ont maltraités sur ordre d'un Capitaine de la Police nommé Ekutshu. OLPA exige une enquête pour sanctionner les coupables.


ONU-Rapport sur les enfants en situation des conflits armés en RDC

Des efforts doivent être fournis pour que les enfants ne participent pas aux activités des groupes armés en RDC


OLPA préoccupé par l’interpellation d’un journaliste à Kinshasa

OLPA est vivement préoccupé par l’interpellation d’Achico Ngaya Madingama, éditeur de Nouvelles du Soir de Kinshasa. Il a été interpellé, le 12 juillet 2014, par huit agents en tenue civile se réclamant de l’Agence nationale des renseignements (ANR) à la hauteur du Stade omnisports des Martyrs de Kinshasa. Il est accusé sur plainte de Moïse Mussa Kabwankubi, conseiller financier du Ministre des Transports et voies de Communication.


Glencore : travail des enfants et pollution en République Démocratique du Congo en province du Katanga

Le géant minier Glencore lié au travail des enfants en RDC,Une filière bien organisée en Pollution à l'acide sulfirique aux conséquences extrement négatives sur les microorganismes, la biodiversité, les violations des droits de l'homme et de l'environnement. Les poissons, les crabes et les microorganismes acquatiques des rivières locales au Katanga ont été erradiés. Moise Katumbi, gouverneur du Katanga et Joseph dit Kabila sont d'accord avec le système, alors que ces actes sont illicites en Suisse et aux USA où Glencore a ses sièges principaux. Les Parlementaires et sénateurs de l'Alliance pour la majorité présidentielle sont contents avec ces formes d'exploitations illicites.Aucune enquête parlementaire au niveau national ou provincial n'a été révendiqué malgré la pression de la société civile nationale et mondiale sur ses questions menacant l'avenir de la biodiversité.


JOSEPH KABILA KABANGE ET LES VIOLATIONS DES DROITS DE L'HOMME DANS LES MINES PAR LES MULTINATIONALES

Les parlementaires congolais ne travaillent pas pour la Population congolaise, mais pour les entreprises multinationales. Aucun des parlementaires n'a osé révendiquer une enquête parlementaire sur les questions minières sur l'ensemble du pays. Au Katanga, il y a la question des violations des droits de l'homme et du droit à l'environnement.


AMNESTY INTERNATIONAL: PROTECTION DES TEMOINS SUR LES CRIMES CONTRE L'HUMANITE EN RDC

Quand Amnesty International a été notifié de la décision de renvoyer les témoins, un communiqué de presse a été publié, faisant appel aux autorités de la République Démocratique du Congo(RDC) et à la Cour Pénale Internationale (CPI) de faire tout ce qui est en leur pouvoir pour garantir que ces trois hommes ne risquent pas de graves violations des droits humains, une fois renvoyés en RDC.