Kongo Central: OLPA satisfait après la reprise des émissions d’une radio à Muanda

OLPA exprime sa satisfaction après la reprise des émissions de la Radio Communautaire de Muanda (RCM) au Bas- Congo, à l’Ouest de la RDC. RCM a repris ses émissions, le 21 mai 2015, à la suite d’une décision controversée du 14 mai 2015 du Conseil Supérieur de l’Audiovisuel et de la Communication (CSAC), après un mois d’interruption des émissions. OLPA regrette la décision du CSAC qui vient couvrir une violation manifeste de la loi qui constitue, par ailleurs, une menace sérieuse pour l’avenir de la liberté de la presse dans la province du Bas-Congo.

Autres détails sur www.olpa-rdc.org


LES RAISONS INAVOUEES D’UN DIALOGUE DE LA TRAHISON POUR LA SAUVEGARDE DES ACQUIS DES ACCORDS DE LEMERA.

Pour bien comprendre les tenants et les aboutissants de l’actuelle perspective de rapprochement qui s’effectue, cette fois-ci, en plein jour entre Joseph Kabila et Etienne Tshisekedi par le truchement de Félix Tshisekedi, il faut remonter à la genèse des Accords de Lemera, notamment à un très sulfureux projet d’une exportation des eaux douces du fleuve Zaïre vers Israël en passant notamment par l’Ouganda que des hommes d’affaires américains proches des lobbies juifs proposèrent sans succès au Maréchal Mobutu au début des années 90.


DES OPPOSANTS RWANDAIS TEMOIGNENT SUR UN PLAN DE COLONISATION DU CONGO-ZAIRE DU TRIO JOSEPH PAUL – PAUL KAGAME – YOWERI MUSEVEN

Lorsque notre modeste personne s’évertue, depuis un certain temps, à s’époumoner pour solliciter, tant soit peu, l’attention de l’opinion nationale et internationale sur cette très sinistre réalité assez occultée que d’obscurs centres décisionnels qui régissent la mafia internationale de prédation des richesses du Congo-Zaïre veulent passer à la vitesse supérieure en laçant, à l’Est du pays, une nouvelle guerre destinée à transformer l’actuelle annexion de facto du Kivu en une plus substantielle occupation du pays, des personnes peu averties sont tentées de penser que nous racontons notre petite vie. C’est pourquoi nous voudrions prier ici chacun de ceux que nous avons cités, ci-dessus, de lire attentivement cette très édifiante et lucide analyse que rapporte le site d’informations rwandais Ikaze Iwacu, d’y méditer et d’en tirer des conséquences dans le sens d’une contribution personnelle contre la concrétisation de cet ignoble plan d’une « palestinisation » du Congo de l’Afrique. Voilà comment des Afro-Congolais du Rwanda se préoccupent du sort du Congo de l’Afrique alors que des RDCiens ne voient que leurs luttes égoïstes pour des mallettes de dollars de Kingakati et des fonctions politiques.Nous avons toujours dit que ce ne sont pas tous les Rwandais ou tous les Tutsis qui sont des partisans du pouvoir en place à Kigali.


3 mai 2015 : OLPA demande aux autorités congolaises de « Libérer les médias »

En République démocratique du Congo, le thème retenu pour cette journée est : « Laisser le journalisme prospérer ». Ce 3 mai 2015 est une date historique pour l’Observatoire de la Liberté de la Presse en Afrique (OLPA) qui fête son onzième anniversaire d’existence et de dévouement à la cause de la liberté d’information en République démocratique du Congo.
A cette occasion, le Comité exécutif de l’Observatoire de la liberté de la presse en Afrique (OLPA) dresse un tableau sombre de l’état d’exercice de la liberté de la presse en RDC au cours de ce premier semestre 2015. Plusieurs medias sont illégalement fermés depuis 2011 à ce jour tels sont les cas de Radio Lisanga Télévision (RLTV), Canal Futur Télévision (CFTV), Radio Télé Lubumbashi Jua (RTLJ), Canal Kin Télévision (CKTV), Radio télévision Catholique Elikya (RTCE), Radio communautaire de Muanda (RCM), Radio Télé Associative Kisalu (RTAK), Radio Mangrove, Radio Océan de Vie, le quotidien le Journal, etc.

Autres détails sur : www.olpa-rdc.


Face aux charniers humains decouverts au Congo-Kinshasa Indignation de Congolais de l’Etranger

Les congolais de l'Etranger sont en indignation totale avec le comportement des affaires intérieurs et sécurité du gouvernement de Joseph Kabila sur la question des fausses communes découvertes à Kinshasa en République Démocratique du Congo. Le Président de la RDC, Joseph Kabila a donné des lecons aux ambassades qui s'intègerent dans les affaires intérieurs de la RDC.


ET SI LES CONGOLAIS POUVAIENT EMPECHER A JOSEPH KABILA DE CLOTURER EN BEAUTE SA MISSION D’EXECUTION DES ACCORDS DE LEMERA

En effet, une très subtile menace à notre sécurité nationale est que, l'appétit venant en mangeant, après le Kivu, Paul Kagamé et Yoweri Museveni se mettent certainement à lorgner sur la Province Orientale, le Katanga, le Kasai etc.
Entre temps, à Kinshasa et ailleurs à travers le pays, des élites congolaises continuent à épiloguer sur des détails comme le calendrier électoral, l’ordre de tenue des scrutins, l’âge des électeurs comme si tout allait bien dans le pays. A notre humble avis, toutes ces très sombres perspectives sécuritaires qui pointent actuellement à l’horizon de notre nation rendent plutôt inopportune une tenue prochaine des élections dont le seul mérite serait de donner à Joseph Kabila des chances de s’offrir un glissement de son mandat, d’en trafiquer carrément le résultat ou de détourner l’attention des patriotes congolais contre cette grande menace à la sécurité nationale que constituerait une résurgence sous une autre appellation de la rébellion du M23. C’est pour dire que l’opposition congolaise se doit de passer, impérativement et toutes affaires cessantes, de la phase de stériles déclarations d'intentions à celle des actes concrets.


LE CINEMA DES FARDC DU « GENERAL » JOSEPH KABILA ET DU « GENERAL » DIDIER ETUMBA SE PORTE BIEN AU KIVU

Si nous comprenons bien, ces violents combats qui ont duré 3 jours, comme vous le dites, se sont soldés seulement par un seul mort qu'est cet adjoint du Chef des ADF? Si non, pourquoi vous n'avez pas donné le bilan complet selon la coutume militaire en nous révélant aussi bien les "pertes ennemies" que les "pertes amies". Avec de tels civils habillés en tenues militaires comment voulez-vous récolter des victoires face à l'Armée rwandaise qui ne fait que se professionnaliser de plus en plus. Voila une souris, même pas un chat, qui se croit dans sa tête être un tigre comme le légendaire Général des FAZ Mahele.


OLPA exige la reprise immédiate des émissions des medias de Muanda

L’Observatoire de la Liberté de la Presse en Afrique (OLPA) exige la reprise immédiate et inconditionnelle des émissions de la Radio Communautaire de Muanda (RCM), de la Radio Télé Associative Kisalu (RTAK), de la Radio Mangrove et de la Radio Océan de Vie, toutes émettant à Muanda. Ces medias ont été verbalement interdits d’émettre jusqu’à nouvel ordre, le 23 avril 2015, par M. Fumu Nzanza, chef de poste principal de l’Agence Nationale des Renseignements (ANR/Muanda). www.olpa-rdc.org