OLPA exige la reprise des émissions d’une radio à Mbandaka

L’Observatoire de la Liberté de la Presse en Afrique exige la reprise immédiate et inconditionnelle des émissions d’Equateur Radio (E-Radio). Elle a été prise d’assaut, le 22 octobre 2014, par plusieurs agents de la Police nationale congolaise (PNC/Mbandaka) qui ont déclaré « avoir reçu l’ordre de la hiérarchie » pour empêcher tout accès aux installations de la radio.
OLPA exige la reprise immédiate et inconditionnelle des émissions d’Equateur Radio et la cessation de tout acte d’intimidation contre le personnel de ce media.


OLPA condamne l’attaque contre un reporter cameraman à Goma

OLPA exige une enquête sérieuse après la tentative d'assassinat de Philémon Gira, reporter cameraman à la station provinciale de la RTNC /Goma. Il a été grièvement blessé par balles tirées à bout portant par des individus armés non autrement identifiés, le 25 octobre 2014.


VITA CLUB DOIT SE TENIR LOIN DE L’AURA NEGATIF DES KABILISTES POUR GAGNER LA COUPE

En effet, lorsque les kabilistes se lancent ainsi dans la pure récupération politicienne, ils coupent automatiquement nos équipes des énergies positives du peuple congolais au regard de certaines considérations spirituelles liées aussi bien à la manière peu honnête dont ils confisquent l’imperium national qu’à l’amertume que cette situation génère dans le chef des millions des Congolais. C’est une réalité que les dirigeants sportifs congolais doivent prendre en compte pour éviter de continuer à aligner des défaites souvent inattendues comme celles enregistrées contre le Sénégal et le Cameroun à Lubumbashi, ainsi que ce lourd nul de Vita Club contre Sétif au « Nécropole » pour ne citer que ces trois rencontres. Ce n’est pas un fait du hasard que les équipes congolaises perdent souvent face à des adversaires quelles dominent.


OLPA préoccupé par la sécurité d’un journaliste à Kiliba

En dépit du retrait du détachement militaire de l’armée burundaise depuis le 7 octobre 2014, OLPA reste inquiet par des menaces de mort et de représailles contre le journaliste David Munyaga Mambo de la radio rurale Ondse de Kiliba, lesquelles ont pris de plus en plus de l’ampleur, et contraignent le journaliste à vivre dans la clandestinité. OLPA prend au sérieux les menaces de mort et de représailles proférées contre le journaliste, et les condamne vigoureusement.


RDC: les crimes commis de 1993 à 2003 pourront-ils être jugés?

Quatre ans après la publication du Mapping Report de l'ONU - la cartographie qui dévoilait l'étendue des crimes commis en République démocratique du Congo entre 1993 et 2003, les chambres spécialisées que le gouvernement avait promis de mettre en place n'ont toujours pas vu le jour. Quels sont les obstacles à la création de ces chambres spécialisées ?


CNDH: Quelle Composition pour sa Crédibilité ?‏

La Composition d’une INDH est un indicateur objectivement vérifiable de sa neutralité, de son indépendance, de son efficacité ainsi que de ses potentialités opérationnelles. Pour ce faire, les animateurs de la CNDH en République Démocratique du Congo devraient venir :


Amnesty International: Enquête sur le travail des droits de l'homme d'Amnesty International

Amnesty International est actuellement en train de déterminer sur quoi il devrait concentrer son énergie afin d'obtenir le plus de changements possible en faveur des droits humains au cours des quelques années à venir. Le mouvement voudrait toucher tous les thèmes des droits de l'homme. Son enquête oublie les questions de prisonniers.
Lisez maintenant la suite et répondez maintenant aux questions pour que le bureau central de Londre tienne compte de vos opinions.


69ème Assemblée Générale, Joseph Kabila promet l'organisation des éléctions et plaide un siège permanent aux N.U pour l'Afrique

Joseph Kabila Kabange a pris la parole ce jeudi soir à la tribune de nations unies à l'occasion de la 69ème assemblée générale des Nations Unies.Le Chef de l'Etat congolais promet l'organisation des élections selon le calendrier de la CENI et plaide pour un siège permanent de l'Afrique au conseil de sécurité des nations Unies. Dans sa plaidoirie pour l'Afrique,Mr Kabila a montré que réserver un siège permanent à l'Afrique c'est une question de justice. Le président Kabila a promis l'ouverture en octobre prochain d'un centre multidisciplinaire pour former les experts en riposte contre le virus qu'il souhaite combattre comme c'est le cas pour le terrorisme. Pendant son allocution, le chef de l'Etat a été applaudi par les africains présents dans la salle comme pour soutenir sa plaidoirie.