ET SI L'IDEE DU PROF. MATUNGULU D’UNE BREVE TRANSITION POLITIQUE MERITAIT UNE PARTICULIERE ATTENTION DES PATRIOTES CONGOLAIS?

C’est ainsi que, en admettant que gouverner c’est prévoir, il nous revient de penser que, contrairement à la démarche de l’UDPS de tenue d’un dialogue exclusivement kabilo-lemeriste, la proposition de Mr Matungulu sur un management d’une très courte transition politique dirigée par une personnalité nationale compétente et crédible n’est pas à écarter d’office. C’est ainsi que, comme toujours, nous disons qu’en réfléchissant plus par la tête que par le cœur, des patriotes congolais pourraient arriver à cet assez lucide conclusion que cette démarche de Mr Matungulu appelle plutôt à un débat dépassionné qui pourra beaucoup faire avancer l’actuel processus de dédouanement de notre nation de très nocives retombées des Accords de Lemera.


OLPA choqué par la tentative d’enlèvement de son Secrétaire exécutif et de cambriolage de ses locaux à Kinshasa

OLPA est choqué par la tentative d’enlèvement de Joseph-Alain Kabongo, Secrétaire exécutif de l’Organisation basée à Kinshasa. Il a échappé à un enlèvement, le 11 avril 2015 à 19 heures. Le bureau de l'OLPA a aussi échappé à un cambriolage spectaculaire 24 heures plutôt. OLPA en appelle aux autorités congolaises à renforcer les cadres de protection opérationnels et législatifs essentiels à l’action des Défenseurs des Droits de l’Homme (DDH) en RDC.


RDC-AMNESTY INTERNATIONAL: L'ETAT DOIT TRAVAILLER MAIN DANS LA MAIN AVEC LA MONUSCO POUR ENQUETER SUR LA FOSSE COMMUNE À KINSHAS

AMNESTY INTERNATIONAL a fait une DÉCLARATION PUBLIQUE ce 9 avril 015 Numéro d’index AI : AFR 62/1414/2015 en exigeant une collaboration etroite entre la monusco et le gouvernement de la RDC. Le sujet fait trembler LAMBERT MENDE OMALANGA porte-parole du gouvernement. Titre:
"RDC. Les autorités doivent travailler main dans la main avec la MONUSCO afin qu'une enquête approfondie et indépendante soit menée sur une fosse commune"


OLPA stupéfait après la condamnation d’un journaliste à 11 mois de prison à Kinshasa

OLPA exprime sa grande stupéfaction après la condamnation par le Tribunal de paix de Kinshasa/Gombe, d’Hugues Michel Mukebayi Nkoso, directeur de RD-Congo News. Il a été condamné, le 16 mars 2015, par le Tribunal de paix de Kinshasa/Gombe à onze mois d’emprisonnement et au paiement d’une amende de 100.000 Francs congolais (l’équivalent de 109 dollars américains) pour imputations dommageables. Le journaliste a été également condamné d’office au paiement à titre de dommages-intérêts de 100.000 Francs congolais au Cardinal Laurent Monsengwo Pasinya. OLPA s'insurge contre ce jugement fâcheux pour la liberté de la presse en RDC.

Pour d'autres détails visitez le site www.olpa-rdc.org


OLPA exige le rétablissement du signal d’une radio à Goma

L’Observatoire de la Liberté de la Presse en Afrique (OLPA)exige le rétablissement immédiat et inconditionnel du signal de Mishapi Voice radio de Goma. Elle a cessé d’émettre après que son signal eut été coupé et son émetteur emporté, le 23 mars 2015, par les inspecteurs judiciaires du Parquet général de Goma, agissant pour le compte de la représentation provinciale de l’Autorité de régulation des Postes et Télécommunication (ARTPC /Goma). Héritier Tumba, un membre du personnel de la radio chargé de la sécurité des installations de Mishapi Voice radio trouvé sur le lieu a été interpellé après avoir été molesté, puis conduit au cachot du Parquet général de Goma.

Pour tout détail www.olpa-rdc.org


LE PEUPLE CONGOLAIS SE DOIT DE CONTRER LE DIABOLIQUE PLAN DE LOUIS MICHEL D’UNE CONTINUATION DE L’ACTUEL SYSTEME KABILO-LEMERIS

Le très illustre Winston Churchill disait qu’un peuple qui ignore son passé se condamne à le revivre. Nous, les élites congolaises, nous ne devrions pas perdre de que le même cinéaste Thierry Michel qui nous revient aujourd’hui avec le film sur le Dr Mukwenge, la même journaliste Colette Braeckman et le même politicien belge Louis Michel avaient été les principaux agents de propagande du complot international contre notre pays qui aboutit à la signature des Accords de Lemera dont l’actuelle annexion du Kivu assortie du pillage de notre coltan, l’occupation des terres diamantifères du territoire de Kahemba et de nos eaux territoriales atlantiques pétrolifères par l’Angola, ainsi que du détournement de nos gisements de pétrole du Lac Albert par l’Ouganda ne sont que des conséquences logiques? Ainsi dit, il est à se demander jusqu'à quand les politiciens congolais continueront à ne pas réaliser, à l’instar de certains de leurs homologues belges, que Louis Michel est, depuis des lustres, activement impliqué dans une vaste entreprise politico-mafieuse de prédation des richesses de notre pays?


USA-RDC:Readout of the President’s Call with President Joseph Kabila of the Democratic Republic of the Congo

President Obama spoke today with President Joseph Kabila of the Democratic Republic of the Congo (DRC).


RDC: Les membres de la Commission des Droits de l'Homme de la RDC sont maintenant connus et ont de nombreux défis à relever.

Après de nombreuses contributions du Conseil des droits de l'Homme des Nations Unies Unies à la suite de l'examen périodique universel, les noms des membres de la Commission nationale des droits de l’homme de la République Démocratique du Congo(CNDH) ont été officiellement communiqués et entérinés mercredi 1er avril 2015 par l’Assemblée nationale.