OLPA prend acte de la libération d’un journaliste à Durba

OLPA prend acte de la libération de Romeo Lokana Lubanga, journaliste à radio Jambo FM, station communautaire émettant à Durba (Haut-Uele). il a été libéré, le 6 août 2020, après 24 heures de détention au cachot de l’Agence nationale des renseignements (ANR/Durba).


Brutalités policières contre les journalistes à Kisangani : OLPA interpelle le Vice-premier ministre

Dans une lettre adressée au Vice-Premier Ministre, Ministre de l’Intérieur, Sécurité et Affaires coutumières, avec ampliation au Premier ministre, OLPA interpelle ce dernier sur les brutalités policières enregistrées dans la dernière quinzaine du mois de juillet à Kisangani, chef-lieu de la province de Tshopo (au nord-Est du Congo). L’organisation l’invite à instruire les services de son ministère à prendre des mesures pour la protection des journalistes et de leur matériel lors des rassemblements populaires.


OLPA prend acte de la libération d’un journaliste à Kisangani

OLPA prend acte de la libération d’Henri Likoko, éditeur de Publi-Kis, un journal paraissant à Kisangani, chef-lieu de la province de Tshopo, au nord-est de la RDC. Le journaliste a été libéré, le 30 juillet 2020, après trois jours de détention à la prison centrale de Kisangani et le payement d’une caution de 40.000 Francs congolais (l’équivalent de 20 dollars américains).


Journée nationale de la presse ; OLPA sensibilise les journalistes kinois sur leurs droits sociaux

Les journalistes congolais ont célébré la journée nationale de la presse, le 22 juillet 2020. A cette occasion, l’Observatoire de la Liberté de la Presse en Afrique (OLPA) a organisé une table ronde autour du thème : la syndicalisation des journalistes et le droit à la grève. Une trentaine des professionnels de la presse de Kinshasa a pris part à cette rencontre.


OLPA offusqué par l’agression des journalistes à Mbuji-Mayi

OLPA est offusqué par l’agression des journalistes travaillant pour les médias de Mbuji-Mayi (Kasaï Oriental). Lewis Tshilewu, Marie-Jeanne Mupela, Nicolas Kazadi, Ebedon Kayembe, Olivier Diangu, Hamilton Nguaka, Denis Babi, respectivement journalistes à Happy day, Radio Télé Débout Kasaï (RTDK), Radio télé Océan pacifique (RTOP), Radio Lotus, toutes émettant à Mbuji-Mayi, ont été pris à partie par des individus se réclamant être membres de la Ligue des jeunes de l’Union pour la démocratie et le progrès social (UDPS/Mbuji-Mayi), le 21 juillet 2020.


OLPA soulagé après la libération d’un journaliste à Matadi

OLPA exprime son soulagement après la libération de Patrick Palata, journaliste à Tala Tala télévision émettant à Matadi, (Kongo central) à l’Ouest de la RDC. Il a été libéré, le 14 juillet 2020 tard dans la soirée, après 48 heures de détention au cachot de l’Agence nationale des renseignements (ANR/Matadi).


OLPA exige la libération d’un journaliste à Matadi

OLPA exige la libération de Patrick Palata, journaliste à Tala Tala télévision, station privée de télévision émettant à Matadi(RDC). Il a été interpellé, le 12 juillet 2020 en début d’après midi, à son domicile, par un groupe de personnes se réclamant de l’Agence nationale des renseignements (ANR/Matadi).


les OPJ du Commissariat Urbain Lukunga appelés à faire respecter les droits de l'homme et les mesures barrières à Kinshasa

Les Officiers de Police Judiciaire (OPJ) des communes de la Gombe, Kinshasa, Barumbu sont appelés à faire respecter les droits de l’homme de manière stricte pour ne pas commettre les violations de ces droits et aussi à faire observer les mesures barrières édictées par les autorités dans leurs milieux de travail en cette période de la pandémie du Covid-19 qui sévit dans le pays.
Cet appel a été lancé samedi 11 juillet , au cours de la Journée de sensibilisation de ces auxiliaires de justice sur les questions des droits de l’homme, de la participation citoyenne et de la mise en place des mécanismes d’alerte de protection liés au Covid-19 organisée par l’ONG » Action Contre les Violations des Droits des Personnes Vulnérables (ACVDP), en partenariat avec le Centre Carter, à travers son programme » Maison des Droits de l’Homme( MDD) ».
Me Jean-Paul Makwela qui a animé cette journée de sensibilisation, s’est longuement entretenu avec les participants sur les questions liées aux droits de l’homme et à la campagne de participation citoyenne en cette période de Covid-19.