Sud Kivu

Oui pour l’érection d’un mémorial Kabungulu mais quid du procès suspendu: 2è anniversaire de l’assassinat de M. Pascal Kabungulu

A l’occasion du 2è anniversaire de l’assassinat de monsieur Pascal Kabungulu Kibembi, Secrétaire Exécutif de l’asbl Héritiers de la Justice abattu à son domicile dans la nuit du 31 juillet 2005 vers 4H00 du matin par des hommes armés en tenue militaire, Héritiers de la Justice a organisé, en collaboration avec le Réseau des Associations des Droits de l’Homme du Sud-Kivu (RADHOSKI) une série des manifestations.

Il s’agit de :
- placardage des photos et écrits divers sur le défunt ;
- dépôt des gerbes de fleurs par les défenseurs des droits de l’homme sur la tombe ;
- contact avec le Maire de la ville au sujet de la demande du site pour l’érection d’un mémorial en l’honneur du disparu et remise de la déclaration des organisations de défense et de promotion des droits humains pour la circonstance ;
- culte d’actions de grâce à la Cathédrale Notre Dame de la Paix


2è ANNIVERSAIRE DE L’ASSASSINAT DE Mr PASCAL KABUNGULU KIBEMBI: Communique de Presse de Heriters de la Justice

C’est avec amertume que l’asbl HERITIERS DE LA JUSTICE célèbre ce 31 juillet 2007 le 2ème anniversaire de la mort de Mr. Pascal KABUNGULU KIBEMBI, son Secrétaire Exécutif assassiné lâchement dans la nuit du 31/07/2005 vers 4hoo du matin à son domicile par des hommes armés et en tenue militaire.

HERITIERS DE LA JUSTICE saisit cette opportunité pour déplorer la suspension inattendue du procès sur cet assassinat depuis le 12 décembre 2005. C’est pourquoi, elle demande de la reprise dudit procès afin d’éviter le règne de l’impunité et de l’arbitraire en RDCongo.


DECLARATION DES ONGDH: 2è ANNIVERSAIRE DE L’ASSASSINAT DE Mr PASCAL KABUNGULU KIBEMBI

Nous, Organisations de défense et de promotion des droits humains dans la province du Sud-Kivu nous nous sommes réunies en ce jour au sein du Réseau des Associations des Droits de l’Homme au Sud-Kivu (RADHOSKI) pour commémorer le 2è anniversaire de la mort de monsieur Pascal Kabungulu Kibembi, ancien Secrétaire Exécutif de l’asbl Héritiers de la Justice lâchement assassiné à son domicile la nuit du 31 juillet 2005 par des hommes armés et en uniforme militaire.

Suite à des multiples revendications le procès avait commencé mais en date du 12 décembre 2005, c'est-à-dire bientôt deux ans, il avait été forcement interrompu.

Au regard de l’impunité dont ont bénéficié les présumés assassins de cet illustre défenseurs de droits humains, bien d’autres cas d’assassinats et meurtres qui n’épargnent pas d’autres défenseurs des droits humains ne cessent d’être enregistrés dans la province du Sud Kivu en général et la ville de Bukavu en particulier.

Pour honorer la mémoire de toutes ces personnes tuées çà et là, et permettre à l’Etat congolais de redorer son blason, nous suggérons avec une profonde émotion ce qui suit


Procès du journaliste Serge Maheshe:On s’achemine vers le réquisitoire et la plaidoirie

Les témoins qui étaient au domicile de Mr. Grégoire Shamavu au soir du mercredi 13/06/2007 ont déclaré y avoir vu Alain Mulimbi, Serge Muhima et Serge Maheshe entre 19h00 et 20h00.
Ceux qui étaient à l’Hôpital Général de Référence de Bukavu à la même date pendant la nuit ont également soutenu avoir vu Alain et Serge Muhima parmi ceux qui accompagnaient Serge Maheshe pour les soins. Ces dépositions ont permis de contrebalancer les déclarations des prévenus Freddy et Mastakila selon lesquelles Alain et Serge Muhima les auraient transporté à bord d’une jeep jusqu’au lieu du crime.


Le procès du journaliste Serge Maheshe Kasole à l’heure des révélations

.........La séance de ce jour a été consacrée essentiellement à une série de questions que les avocats de la défense ont posées aux prévenus Freddy et Mastakila en guise de réaction du Tribunal à la lettre de protestation écrite par la défense.

En effet, l’opinion se rappellera que lors de l’audience de jeudi, 19/07 dernier, les avocats de la défense n’étaient pas de la partie en signe de protestation face, selon eux, au déséquilibre dans la distribution de la parole par le juge président. Ils ont même écrit une lettre à ce sujet au Tribunal.........


Proces serge maheshe:Les avocats de la défense ont séché l'audience de ce jeudi 19 07 2007

L'audience de ce jeudi 19 07 2007 dans le procès sur l'assassinat du Journaliste Serge Maheshe a été remise au lundi 23/07/2007 quelques heures après le début des travaux d'aujourd'hui.

En effet, après la lecture de la liste des prévenus, témoins et renseignants qui devaient être entendus aujourd'hui, le Tribunal a constaté l'absence des avocats de la défense. Dans les coulisses, les gens chuchotaient que ces avocats se seraient indignés du comportement du Tribunal à leur endroit au cours de l'audience d'hier. Selon eux, le Tribunal ne leur a pas donné suffisamment la parole contrairement à leurs confrères de la partie civile et à l'Officier du Ministère public.


Audience du mardi 17 juin 2007 dans le procès sur l’assassinat du journaliste Serge Maheshe Kasole

.......L’autre temps fort de cette audience a été l’audition de madame Jeanne Zawadi Nkere, mère de feu Serge Maheshe...............les problèmes que Serge aurait connus dans les mois qui avaient précédé sa mort étant donné que, d’après cette mère, elle parlait de tout avec le défunt. Pour elle, la mort de Serge doit avoir un lien avec un incident que ce dernier avait eu au mois de mai 2007 avec les gardes présidentiels basés à la Botte à côté de chez lui, donc ses voisins. C’était à la suite du stationnement jugé gênant du véhicule d’un beau-frère de Serge à l’occasion d’une visite chez le journaliste. A son retour du travail, lorsque le journaliste a voulu intervenir en faveur de son hôte, on l’aurait menotté ainsi que son hôte avant de le menacer de mort. Ces éléments de la garde présidentielle lui auraient dit qu’ils étaient en mesure de le tuer sans qu’ils soient par la suite poursuivis en justice. Il a fallu l’intervention de plusieurs personnalités, notamment du service de sécurité de la Mission des Nations au Congo (MONUC), du chef de ces gardes présidentiels et celle du gouverneur de province du Sud-Kivu pour apaiser tant soit peu la tension.


Bukavu : Lancement de « FORUM DES GENERATIONS »

Forum des Générations est un jeu de divertissement et de culture générale coproduit par HUMANITAS et 3TAMIS en vue de développer la cohésion sociale au Sud-Kivu.


Syndiquer le contenu