COJESKI EN BREF ( Historique, Mission, Réalisations et Perspecti

RAPPORT GENERAL DES ACTIVITES REALISEES
PAR LE COJESKI / RDC Pour six années d'existence,
Période allant d'octobre 1995 à Octobre 2001

PLAN DU RAPPORT

I. INTRODUCTION

II. PRESENTATION DU COJESKI

III. ACTIVITES REALISEES

III. 1 Les Bulletins d'informations
III. 2 Les conférences - débats et Journées de Réflexion
III. 3 Les activités de promotion des droits de l'homme en RDC
III. 4 Les activités de promotion de la Paix en RDC
III. 5 L'Affiliation du COJESKI / RDC à d'autres Réseaux
III. 6 Le Développement et la structuration du COJESKI.

IV. DIFFICULTES RENCONTREES

IV.1 Difficultés liées à l'état de guerre et à la balkanisation du Pays
IV.2 Menaces précises, Poursuites extrajudiciaires, Arrestations, refuge, déportation et Exile des Animateurs du COJESKI / RDC.
IV.3 Absence d'un Appui Institutionnel.

V. PERSPECTIVES D'AVENIR

V.1 Programme Paix, Démocratie et Droits de l'homme
V.2 Programme socio-juridique
V.3 Programme d'Education à la vie, d'éthique et morale
V.4 Programme Economique et de Développement Communautaire
V.5 Programme Culturel, de sports et loisirs
V.6 Programme Gender et promotion de la jeunesse féminine
V.7 Poursuite de l'implantation des structures de base du COJESKI dans les provinces du Pays et renforcement du Réseau.

VI. CONCLUSION GENERALE

I. INTRODUCTION

Du 21 octobre 1995 au 21 octobre 2001 cela fait six ans, jour pour jour depuis que le COJESKI / RDC est opérationnel dans la dynamique du Mouvement associatif Congolais.

Le présent rapport général des activités, se veut être un essais de capitalisation de l'ensemble des réalisations du COJESKI depuis sa création en Octobre 1995 jusqu' en Octobre 2001.
Il esquisse sur les grandes réalisations du Collectif, sur les difficultés rencontrées ainsi que sur les perspectives d'avenir dans son contexte évolutif fort mouvant caractérisé par de profondes mutations socio-politiques très hostiles à l'émergence des mouvements et initiatives de Jeunesse. Il démontre en outre que pendant les six dernières années, le COJESKI a plus centré ses efforts dans les activités de paix et des droits de l'homme au détriment de celles liés au développement communautaire ( Reconstruction Nationale ) ainsi qu'à celles relatives à la promotion culturelle et à l'éducation à la vie ( aux valeurs humaines et à la bonne Gouvernance).

Ce rapport démontre également, que les activités réalisées ont été rendues effectives grâce aux appuis ponctuels aussi bien des associations membres que des partenaires intéressés; Et que, la macro - conjoncture nationale n'a pas permis au COJESKI d'obtenir un appui institutionnel à son programme d'action qui planifie les activités du Collectif dans le temps et dans l'espace, et ce, au profit de toute la Jeunesse de 11 provinces Congolaises.
A cet effet, un appui institutionnel devient de plus en plus une nécessité pour permettre au COJESKI de réaliser des activités de grande envergure, appropriée à sa nouvelle dimension nationale et à sa vocation mobilisatrice de toute la jeunesse Congolaise.
Ce rapport démontre en fin, la vie du COJESKI / RDC pendant ses six années d'auto- promotion, de tâtonnement, de consolidation, de professionnalisation et de restructuration de ses activités, du niveau local au niveau provincial et du niveau provincial au niveau national et international.

Ce rapport est donc adressé à toutes les associations membres du COJESKI, aux réseaux d'appartenance du COJESKI, aux différents partenaires Nationaux et internationaux ainsi qu'aux Institutions Publiques.

II. PRESENTATION DU COJESKI / RDC

II.1 BREVE HISTORIQUE

Constitué au départ de 45 organisations et mouvements de jeunesse, le réseau de jeunesse jadis de la province du Sud-kivu, a connu depuis 1998 une croissance sans précédent suite aux adhésions multiples d'autres associations des jeunes venant de différentes provinces du Pays, jusqu' à constituer ce jour un vaste réseau national composé de 270 organisations membres dans l'optique de devenir le patrimoine commun de la Jeunesse Congolaise de l'intérieur du Pays tout comme de l'extérieur / de la diaspora.

Les actions du COJESKI se sont développées de manière spectaculaire et inattendue, du niveau local au niveau provincial et du niveau provincial au niveau National et International, par le truchement de 15 points focaux nationaux ou Bureaux de représentation du COJESKI à l'extérieur de la RDC, aussi bien en Amérique, en Afrique, en Europe qu'en Asie (Afrique du sud, Allemagne, Canada, Chine, France, Italie, Japon, Kenya, Tanzanie, USA,…).

Jadis, Collectif des organisations et associations des jeunes du Sud-kivu
( COJESKI), aujourd'hui , pour des raisons de croissance et aux impératifs de la restructuration, la nouvelle dénomination inclusive des mouvements de Jeunesse des autres provinces du Pays, d'actualité depuis Septembre 2000, est le Collectif des Organisations des Jeunes solidaires du Congo-kinshasa, en sigle COJESKI / RDC.

II.2 PROBLEMATIQUE ET PERTINENCE DE LA CREATION DU COJESKI

Depuis l’accession du CONGO - ZAIRE, à la souveraineté internationale en 1960, la jeunesse formant 70% de la population nationale et force la plus active de la société Congolaise, vivait toujours sous la division des clivages idéologiques et partant sous le joug des clochardisations de toute nature.
De millions des jeunes ont été contraints de vivre dans le laxisme, dans la dépravation des mœurs, dans les maquis, dans la délinquance, dans les conflits inter ethniques, dans la déscolarisation, … bref, dans une échelle des valeurs sociétales renversées, et de surcroît, une médiocrité a été érigée en système de Gouvernement faute de n’avoir pas défini une politique cohérente sur la jeunesse, faisant en sorte que pendant plus de trois décennies les efforts de la jeunesse Congolaise demeuraient éparpillés ;
Les jeunes ne participaient pas ni de près, ni de loin à la prise de grandes décisions très vitales pour l’avenir du pays tout entier et/ou pour celui de la Sous- région africaine des Grands Lacs ;

Face à l’inefficacité d’actions isolées de chaque organisation des jeunes dans son milieu naturel de travail, et au regard des enjeux socio - politiques en présence; plusieurs associations et organisations des jeunes s'étaient retrouvées pour créer une plate forme dénommée : " Collectif des Organisations des Jeunes Solidaires du CONGO - KINSHASA", en sigle " Asbl COJESKI / R.D.Congo ", dans l’optique de relever ce défi et de faire face à ces grands maux sociétaux du moment et auxquels elles étaient astreintes.
Avec la vague des mutations socio-politiques très profondes dans la Sous-région Africaine de Grands Lacs, observée durant toute la dernière décennie du 20è siècle, de milliers des jeunes ont été engloutis dans des hostilités où ils ne maîtrisaient ni les tenants, ni les aboutissants ; et de ce fait, de milliers des jeunes ont impuissament assisté, cautionné et participé à la matérialisation de toutes les formes possibles des violations massives, flagrantes et fréquentes des Droits de l’homme et du Droit International Humanitaire dans leurs zones résidentielles respectives ;
Ainsi l’instrumentalisation perpétuelle des jeunes Congolais, a élu domicile dans les actions sans rendement palpable et contraires aux valeurs humaines positives ;
Les organisations des Jeunes avaient décidé alors, de souscrire à la charte constitutive du COJESKI / RDC, pour répondre efficacement aux préoccupations sociétales de nos masses laborieuses, tributaires des défis ci- hauts évoqués.

II.3 COORDINATION DES ACTIVITES

Le 21 - Octobre - 1995, le COJESKI avait installé à l'issue de son assemblée Générale Constitutive, sa première équipe de coordination qui avait pour mission de contribuer tant soit peu à canaliser les aspirations profondes de la jeunesse, et qui était composé de la manière suivante :

· Coordonateur : Jean-Pierre MOLA M. BAKENGULA de la Jeunesse Chrétienne oeucuménique " JCO " ;

· Vice- Coordonnateur : Fernandez MURHOLA MUHIGIRWA du Carrefour d'Idées pour le Développement Intégral " Asbl CIDI ";

· Secrétaire Général : Dieudonné MUSHAGALUSA CIRHUZA du Service de recherche et animation pour la santé communautaire en milieu rural " SERASCOMIR " ;

· Responsable de la Commission Economique : Monsieur BISIMWA BURAKU de l'Association des Jeunes pour le Développement de MUCHINGA-LUBONA / Walungu ;

· Responsable de la Commission Culturelle : Monsieur Arnold NYALUMA MULAGANO du Jardin Culturel Réveil de PANZI ;

. Responsable de la Commission d'Ethique et Morale : Monsieur Marcel J. KAMBA NYUNYU, de la Jeunesse de la foi BAHA'I ;

· Responsable de la Commission Politique : Monsieur Guy KAJEMBA , de la jeunesse estudiantine de L'Institut supérieur de Développement Rural " ISDR / BUKAVU " ; et du

· Responsable de la Commission Sociale : Monsieur Jérôme MUPENDA du Mouvement Missionnaire " Jeunesse du Monde " et de la Mutuelle des jeunes pour le Développement de MUHUNGU " MJDM ".

Cette coordination n'a pas hésité à se mettre au travail. En l'espace d'une année, elle a su faire entendre la voix du Jeune Collectif parmi les composantes les plus influentes de la Société Civile du Sud- Kivu.
Ainsi donc, une place sera réservée aux Jeunes dans les structures même de la Société Civile.
De plus, le COJESKI deviendra une structure incontournable des forces vives du Sud-kivu, compte tenu des valeurs qu'il défendait.
De Quarante cinq organisations membres en 1995, les adhésions faisant foi, l'effectif est passé à 152 associations en 1998 lorsque le mandat de la première Coordination prit fin.

C'est au mois de mai 1998 que la deuxième Assemblée Générale élective a eu lieu, mettant sur pied une deuxième équipe de coordination du COJESKI, avec un mandat de trois ans renouvelables et qui a porté l'actuelle équipe de Coordination en place composée de la manière suivante :

· Coordonnateur National : Monsieur Dieudonné MUSHAGALUSA du Service de recherche et animation pour la santé communautaire en milieu rural " SERASCOMIR " ;

· Vice- Coordonnateur National : Monsieur Willy TSHITENDE WA MPINDA du Groupe JEREMIE et de la jeunesse de l'Université catholique de BUKAVU " UCB " ;

· Secrétaire Général : Monsieur Didi MWATI du Collectif d'actions pour le Développement des droits de l'homme " CADDHOM " ;

· Animateur National du Programme Paix, démocratie et droits de l'homme : Monsieur Fernandez MURHOLA MUHIGIRWA du Carrefour d'Idées pour le Développement Intégral " Asbl CIDI " et du Bureau de Coordination des Observateurs Indépendants des élections démocratiques " BUCOIE /RDC " ;

· Animateur National du Programme Socio - juridique : Monsieur Christian BULAMBO WANDILA de l'Association des élites de l'Essence ;

· Animateur National du Programme d'éducation à la vie, d'éthique et morale: Monsieur Marcel J. KAMBA , de la Jeunesse de la foi BAHA'I ;

· Animateur National du Programme économique et de développement Communautaire : Monsieur Henri de Paul IGWABI NKOMERHWA du Comité Décanal de l'Archidiocèse de BUKAVU et de la jeunesse intellectuelle de BUKAVU " JIB " ;

· Animateur National du Programme Culturel , sportif et de loisirs : Monsieur Monsieur Arnold NYALUMA MULAGANO du Jardin Culturel Réveil de PANZI ;

Cette équipe de Coordination avec un mandat qui devrait prendre fin normalement en Mai 2001, avait eu mission d'organiser les nouvelles Elections au mois de Juin 2001.
Il faut noter ici qu'avec la guerre actuelle dont notre pays est victime depuis août 1998, l'équipe de Coordination du COJESKI s'est scindée en deux grandes parties. Quatre Animateurs se trouvent à Kinshasa, trois autres sont restés à Bukavu, le secrétaire Général en exil à Paris, et plusieurs animateurs des commissions spécialisées ( Programmes opérationnels )en exil en Europe, en Amérique, à Kampala, à Nairobi, … Cette situation n'a pas permis l'organisation effective d'une Assemblée Générale statutaire du COJESKI, suite à la difficulté de réunir en 2001, tous les principaux animateurs et pionniers du Collectif.

Quand n'est - il du COJESKI aujourd'hui ?

III. ACTIVITES REALISEES

III. 1 Les Bulletins d'informations et de liaison

De 1995 à nos jours, le COJESKI a publié plus de 20 numéros du feuillet " la voix de la jeunesse " mais aussi plus de 20 numéros de son Bulletin d'information et de liaison intitulé toujours " la voix de la Jeunesse ".

Ces deux outils de communication ont de manière complémentaire servi de liaison entre associations membres, d'information et de positionnement du COJESKI par rapport aux enjeux socio - politique dans l'environnement immédiat de la Jeunesse Congolaise.
Les feuillets de liaison ont été réalisé par les fonds propres du Collectif, tributaires des contributions ponctuelles des associations membres, de 1996 à 1998 tandis que les bulletins d'informations ont été réalisé de 1999 à 2000 en partenariat avec le Centre Canadien d'Etude et de Coopération International " PADD-CECI " , sous la subvention de l ' Agence Canadienne de coopération au développement international " ACDI ".

III. 2 Les Conférences - débats et Journées de réflexion

D'octobre 1995 à Octobre 2001, Le COJESKI a organisé plus de 40 journées de réflexion et conférences - débats, dans plusieurs entités administratives et milieux des Jeunes de la RDC. A titre d'illustration nous citerons quelques unes qui se sont matérialisées sur les différents thèmes :

· Conférences- débat animées le 31 - Mars - 1996, dans les communes de Bagira, de Kadutu et d'Ibanda , dans la ville de Bukavu, à l'occasion de la célébration de la journée mondiale de la jeunesse . conférences animées sur le thème : Le rôle de la Jeunesse dans la promotion et la défense des valeurs humaines positives en République du Zaïre. Ces conférences ont mobilisé au total 206 participants venant des associations des Jeunes du Sud - Kivu ;

· Le 13 - Avril - 1996 : Week end ( Journée) de réflexion dans la salle concordia de l'Archidiocèse de Bukavu sur le thème : La Jeunesse du Sud-kivu face aux mutations socio-politiques de l'heure. Cette activité a mobilisé 107 participants venant des organisations des jeunes de Bukavu , avec comme orateur Monsieur Fernandez MURHOLA du COJESKI;

· Le 12 - Mai - 1996 : Journée de réflexion à PANZI / Bukavu sur le thème " La jeunesse du Sud-kivu face aux grands maux de notre société : défis à relever et obstacles à surmonter. " . Cette rencontre a mobilisée 48 participants venant des associations de Panzi et de Nyantende , avec comme orateurs Messieurs Dieudonné MUSHAGALUSA et Fernandez MURHOLA, tous du COJESKI ;

· Le 18 - Mai

Auteur: Fernandez MURHOLA