Courrier des lecteurs

Pour nous petit peuple FMI ou Contrat chinois?

Quand on consulte la note du Président de l’Assemblée Générale de l’ONU sur les Recommandations de ses Experts sur la reforme du système monétaire et financier International du 29 Avril 2009, il regrette les orientations de ces Institutions qui ont amené les pays en développement dans les chaos économiques, et stipule que ces pays qualifiés d’en voie de développement, ont droit à des capitaux consistant pour mettre en œuvre leurs projets et non les miettes qu’on leur propose à ce jour par ces Institutions !!! Ces Experts pointent même du doit où ces pays doivent aller trouver l’argent ; vers les Fonds Souverains, ou les pays qui ayant suffisamment économisé en se méfiant des Institutions financières Internationales traditionnelles où ils n’avaient pas droit de commande.


PACIFICATION ET RECONSTRUCTION NATIONALE EN RDC: QUID DE L'ORDRE DES PRIORITES

Il est actuellement observé une activité soutenue des instances gouvernementales congolaises dans l'accomplissement de certains grands travaux comme l'élargissement du Boulevard du 30 Juin et le lancement des travaux de modernisation de l'Aéroport international de N’Djili à Kinshasa, ainsi que l'amorce de la construction d'un axe routier qui devra relier le Katanga à la Province Orientale. Tout en état de nature à démontrer que les promesses électorales de cinq chantiers faites par l'actuel Chef de l'Etat en 2006 n'était pas une simple démagogie, cette façon de procéder amène certains observateurs avertis à se poser des questions sur la cohérence de l'action gouvernementale.

En effet, partant des pourparlers de paix de Lusaka en 1999 au discours d'investiture du Premier Ministre Antoine Gizenga de 2007, en passant par le Dialogue inter congolais de Sun City de 2002 et les discours de campagne de deux principaux candidats aux présidentielles de 2006, il a été chaque fois clairement établi qu'il était inconcevable de parler de la restauration de l'autorité de l'Etat, de l'implantation de la démocratie, et encore moins, de la reconstruction nationale sans une préalable consolidation de la paix sur toute l'étendue du territoire national.

Qu'est-ce qui aura entretemps changé pour qu'on en soit déjà aux grands travaux alors que la très capitale question du démantèlement des forces négatives en survivance à l'Est du pays n'a pas encore trouvé un début de solution? Qu'est-ce qui nous garantit que les personnels et matériels des entreprises appelées à construire la route Katanga-Province Orientale ne seront pas des cibles privilégiées des forces négatives? Qu'est-ce qui nous montre que cet axe routier traversant des régions de haute insécurité ne sera pas des mannes pour les coupeurs des routes et preneurs d'otages?

Que-ce qui nous rassurerait qu'une modernisation de l'aéroport de Kinshasa, laquelle devrait être plus un investissement commercial qu'une action sociale, antérieurement à la sécurisation des parcs nationaux dans le Kivu et la Province Orientale dont dépend la relance de l'industrie touristique nationale pourrait en permettre une exploitation rentable en termes de remboursement des dettes et d’amortissement?

Est-ce un constat d'échec par rapport à ses efforts visant la pacification de l'Est du pays qui aurait amené le Gouvernement congolais à se décider implicitement de renvoyer aux calendes grecques le chantier de la sécurité et d'accorder priorité à celui des grands travaux, dans le seul but de sauvegarder certaines apparences par rapport aux échéances électorales de 2011?Est-ce de façon fortuite que les théories scientifiques sur l'ingouvernabilité d'un Congo trop grand sont de plus en plus remis en scelle depuis un certain temps? Est-ce un fait du hasard que le Secrétaire Général des Nations Unies, un des hommes les plus informés de la planète, ait récemment souligné dans un mémorandum adressé au Conseil de Sécurité que la consolidation de la paix en RDC restera toujours hypothétique même si les actuels affrontements à l'Est du pays arrivaient à se terminer? Au bout des comptes, qu'est-ce qui n'aura pas marché pour expliquer cette espèce de volte-face des instances gouvernementales congolaises?


Nos actions parlent pour nous : message des vœux du Président d’Espoir Pour Tous

Espoir Pour Tous cherche des partenaires à ses projets pour 2009.
Actions et perspectives, caractérisent Espoir Pour Tous en 2008 dans sa contribution à l’amélioration des droits et des conditions des populations congolaises, avec priorité sur les plus faibles. Nos actions parlent pour nous.


Un avion humanitaire fait chrash

Espoir Pour Tous exprime sa profonde compassion avec les familles et les proches des disparus du chrash humanitaire survenu à l'Est de la RDC


LE SIDA ET LA CROISSANCE DÉMOGRAPHIQUE EN AFRIQUE

Il faut redouble l'effort face aux taux élevés d'infection des femmes. Trois quarts des Africains séropositifs âges de 15 à 24 sont des femmes


LE CRI D'UN PEUPLE

A chaque instant , les richesses du Congo sont piller détournées,seul le plus fort qui bénéficie de cette richesse; le reste de la population est soumise à la misère.


Les coordonnées de l'ONGD AMDC Action Multisectorielle de Developpement Communautaire.

L'ONGD AMDC action Multi sectorielle de veloppement communautaire une ONG Locale évoluant à Mbuji mayi a lancé un appel lors d'une interview accordée à la Radio Okapi aux partenaires nationnaux et internationnaux de venir voir ce qu'elle fait dans la lutte contre le VIH SIDA et l'encadrement des jeunes afin de la soutenir.Ses cordonnées:amdcongd2005@yahoo.fr;+243856145581 ou +243997449260.Son adresse physique c'est 30 av.d'aviation,quartiet Kalundu dans la commune de Bipemba derrière le bureau de la compagnie d'aviation Bravo Air Congo à Mbuji mayi.
Rappelons qu'AMDC/ONGD a un CDVC(Centre de conseil et dépistage volontaire du VIH SIDA Communautaire),un groupe de sensibilisateurs à la lutte contre le VIH SIDA et un groupe d'encadreur des jeunes;elle a aussi un centre de santé appelé CENTRE DE SANTE SOINS MODERNES.Elle compte ouvrir une école secondaire à BOYA à ENVIRONS 40 km de la ville de Mbuji mayi,chef lieu de Kasai Oriental.


MESSAGE DE FELICITATION DE L'ONGD/AMDC A LA PRESIDENTE DE LA SOCIETE CIVILE DU KASAI ORIENTAL.

Monsieur MUKENDI MUANA WA MFUMU,membre fondateur de l'ONGD AMDC, Action Multi sectorielle de developpement Communautaire a l'honneur de présenter au nom de tous les membres de l'ONG et au sien propre ses sinceres félicitation à Madame Brigitte MBOMBO KATALAYI à l'occasion de son élection à la tête de la société civile du Kasaï Oriental.Puisse l'eternel Dieu la combler de toutes les grâces pour accomplir à bon escient la lourde tâche lui confiée,celle de défendre les interêts du peuple Kasaïen.Nous savons qu'avec le coeur des femmes,un coeur qui donne la vie,les choses marcheront pour le mieux.


Syndiquer le contenu