Congo (RDC)

1 octobre, Journée internationale des personnes âgées : l’ACVDP plaide pour l’assistance sociale face à la COVID 19

1 octobre, Journée internationale des personnes âgées : l’ACVDP plaide pour l’assistance sociale face à la COVID 19

Selon le les Nations Unies, la pandémie du Covid-19 entraine pour les personnes âgées du monde entier d’innombrables peurs et souffrances. En plus des conséquences sanitaires immédiates, la pandémie expose les personnes âgées à un risque accru de pauvreté, de discrimination et d’isolement. Il est probable qu’elle s’avère particulièrement sévère pour les personnes âgées des pays en développement.

L'année 2020 marque le 75e anniversaire de l’Organisation des Nations Unies et le 30e anniversaire de la Journée internationale des personnes âgées dont le thème est « Repenser le vieillissement après la pandémie »
Cette année a également vu la propagation de la COVID-19, qui a bouleversé le quotidien des populations partout dans le monde. Compte tenu des risques plus élevés auxquels sont confrontées les personnes âgées face à l’émergence de pandémies telles que la COVID-19, les mesures politiques et les programmes doivent davantage sensibiliser la société civile aux besoins particuliers de ces personnes. Il est notamment important de reconnaître la contribution et le rôle que jouent les personnes âgées vis-à-vis de leur propre santé et dans les phases de préparation et d’intervention des pandémies actuelles ou futures.


Sankuru : OLPA prend acte de la libération d’un journaliste à Lodja

L’Observatoire de la Liberté de la Presse en Afrique (OLPA), organisation indépendante de défense et de promotion de la liberté de presse, prend acte de la libération de François Lendo, directeur à la Radio Losanganya, station privée émettant à Lodja, ville située à 400 kms de Lusambo, chef-lieu de la province de Sankuru, au centre de la République démocratique du Congo (RDC).


OLPA prend acte de la relaxation d’une journaliste à Bukavu

L’Observatoire de la Liberté de la Presse en Afrique (OLPA), organisation indépendante de défense et de promotion de la liberté de presse, prend acte de la libération de Prisca Zawadi Bukaraba, directrice à la Radio Iriba Fm, station communautaire émettant à Bukavu, chef-lieu de la province du Sud-Kivu, à l’Est de la République démocratique du Congo (RDC).


Procès en appel des 100 jours : l’ACVDP plaide pour la protection des témoins

L’Action Contre les Violations des Droits des Personnes Vulnérables (ACVDP), une Asbl humanitaire pour la promotion des droits des vulnérables, plaide pour la protection des témoins qui seront, de nouveau, invités pour faire leurs dépositions dans le cadre du procès en appel de 100 jours, cela conformément aux instruments juridiques des droits de l’homme tant nationaux qu’internationaux ratifiés par la République démocratique du Congo.
Cette plaidoirie s’inscrit dans le cadre des actions de monitoring sur les droits de l’homme et particulièrement du procès des 100 jours initié par le chef de l’Etat que l’ACVDP a pu mener. Ces activités ont eu pour finalité d’observer la situation ayant trait à la promotion des droits humains et à l’équité de la justice lors du déroulement de ce procès en première instance, que nous declarons.
L’Action Contre les Violations des Droits des Personnes Vulnérables ACVDP a fait observer que lors de ce procès au premier degré, certains témoins dont Ngongo Salumu, Directeur général ad intérim de la Direction générale de contrôle de passation des marchés publics « DGCMP », ont été victimes de toutes sortes de menaces de la part des personnes non autrement identifiées, en violation de l’article 12 de la Constitution qui stipule que : « Tous les Congolais sont égaux devant la loi et ont droit à une égale protection des lois » et aussi de l’article 16.


OLPA prend acte de la libération d’un journaliste à Durba

OLPA prend acte de la libération de Romeo Lokana Lubanga, journaliste à radio Jambo FM, station communautaire émettant à Durba (Haut-Uele). il a été libéré, le 6 août 2020, après 24 heures de détention au cachot de l’Agence nationale des renseignements (ANR/Durba).


Brutalités policières contre les journalistes à Kisangani : OLPA interpelle le Vice-premier ministre

Dans une lettre adressée au Vice-Premier Ministre, Ministre de l’Intérieur, Sécurité et Affaires coutumières, avec ampliation au Premier ministre, OLPA interpelle ce dernier sur les brutalités policières enregistrées dans la dernière quinzaine du mois de juillet à Kisangani, chef-lieu de la province de Tshopo (au nord-Est du Congo). L’organisation l’invite à instruire les services de son ministère à prendre des mesures pour la protection des journalistes et de leur matériel lors des rassemblements populaires.


OLPA prend acte de la libération d’un journaliste à Kisangani

OLPA prend acte de la libération d’Henri Likoko, éditeur de Publi-Kis, un journal paraissant à Kisangani, chef-lieu de la province de Tshopo, au nord-est de la RDC. Le journaliste a été libéré, le 30 juillet 2020, après trois jours de détention à la prison centrale de Kisangani et le payement d’une caution de 40.000 Francs congolais (l’équivalent de 20 dollars américains).


Journée nationale de la presse ; OLPA sensibilise les journalistes kinois sur leurs droits sociaux

Les journalistes congolais ont célébré la journée nationale de la presse, le 22 juillet 2020. A cette occasion, l’Observatoire de la Liberté de la Presse en Afrique (OLPA) a organisé une table ronde autour du thème : la syndicalisation des journalistes et le droit à la grève. Une trentaine des professionnels de la presse de Kinshasa a pris part à cette rencontre.


Syndiquer le contenu