Paix et démocratie

Sortir la RDC du naufrage : L’Asbl "BATRIFA" lance un appel de soutien national et international au président FATSHI

Soutien efficace au président Félix Antoine TSHISEKEDI TSHILOMBO pour réduire la faim et l’extrême pauvreté en RDC. Le PNUD s’alarme et l’ASBL "Bastion du Tribun Fatshi" (BATRIFA) invite les Congolais et les étranges à s’aligner derrière « FATSHI BETON ».


Rappel de l’événement phare de la société civile de la RDC en 2019

Sous le thème « Repenser le rôle des organisations de la société civile en RDC », nous avons suivi avec attention les interventions inaugurales du Président sortant du Cadre, de la Directrice pays de Diakonia ; l’accompagnatrice pour l’appui au renforcement de capacité et celui de l’Ambassadeur de l’Union Européenne en RDC institutions politique qui dans le cadre des accords de Cotonou assiste la société civile RDCongolaise.
Nous vous remercions pour la disponibilité, la profondeur de vos discours et la détermination qui a caractérisé vos actions pour l’aboutissement heureux de ces assises. Espérons que les résultats obtenus au bout des interminables heures des débats, houleux et de fond, permettrons à la population congolaise d’avoir une classe des hommes véritablement œuvrant pour sa cause aussi bien auprès des décideurs politiques que dans leurs rapports avec les partenaires techniques et financiers.


RDC: des habitants de Kinshasa/Tshangu et le député Donatien Tshimanga ont honoré la mémoire du martyr Tshisekedi

La mémoire de feu Etienne Tshisekedi Wa Mulumba honorée à Kinshasa, à l’occasion de la journée dédiée aux martyrs de l’indépendance en République démocratique du Congo (RDC). Au centre de cette manifestation, se trouvait le député national Donatien TshimangaTshibala,élu de l’UDPS, qui a distribué des dons aux différents groupes de sa base de Kimbanseke, la commune la plus peuplée de la capitale congolaise.


Une idée du conflit entre les Banyamulenge et les autres populations des territoires d'Uvira et de Fizi

Comment comprendre le conflit entre le « Banyamulenge » et les autres populations locales dans les territoires d’Uvira et de Fizi, un conflit qui continue à faire des victimes.
Quels sont les causes profondes de ce conflit, les acteurs clés, les éléments incidents et, comment en passer en revue pour proposer des pistes de solutions pour le gérer.
Ici, une analyse qui en est faite en trois parties en plus de l’introduction et de la conclusion : présentation de la région, conflit proprement-dit et, approches de gestion de ce conflit.


Le Chef de l’Etat Felix Tshisekedi et son Programme d’urgence pour les 100 premiers jours: un bon exemple dans la bonne gestion?

Après la proclamation de Felix Tshisekedi comme Président de la RDC suite aux élections de décembre 2018, en date du 27 février 2019, la présidence a publié « un programme d’urgence pour les 100 premiers jours du Chef de l’Etat ».
Ce programme englobe plusieurs actions à réaliser dans le 100 jours par le nouveau pouvoir qui se situent dans plusieurs secteurs de la vie nationale dont Route, Santé, Education, Habitat, Energie, Transport, Agriculture-Pêche et élevage et autres .
La question est de savoir si ce programme d’urgence serait considéré comme politiques publiques ou actions publiques dans l'optique de subvenir aux besoins sociaux de base du peuple congolais.


RDC: peut-on parler de la bonne gouvernance dans la gestion de la chose publique?

La RDC est entrain d'écrire son histoire avec la première pacifique de pouvoir à la présidence du pays avec la victoire de Felix Tshisekedi aux de décembre 2018.

La grande question est de savoir si cette étape contribue à l'amélioration de la gouvernance dans ce pays, longtemps décriée. Un coup d'œil sur l'observation et l'application de la bonne gouvernance en RDC.


ET SI L’EMBARGO SUR DES MUSICIENS ZAIROIS ETAIT PLUTOT CONTRE-PRODUCTIF A NOTRE SACRE COMBAT DE LIBERATION NATIONALE ?

En effet, en tan qu’une opération subversive, la réalisation d’un soulèvement populaire implique généralement les trois phases que sont : 1) Une dynamique communicationnelle destinée à un éveil des consciences au sein de la population ; 2) Des opérations clandestines servant à la préparation du terrain en vue de l’action ; 3) Une phase terminale procédant des mouvements des masses et des actions de rue. Ainsi dit, force est pour nous est de constater aujourd’hui que, de 2006 à 2015, nous nous retrouvons encore en train de marquer les pas aux seuls préludes en répétant mécaniquement les mêmes interdictions des concerts de nos musiciens qui ne constituent plus des événements pour notre peuple, et encore moins, un quelconque embarras pour un Joseph Kabila qui n’a jamais été ni un mécène, ni un simple amateur de la musique zairoise.


« ROYAUME DU KONGO », « KONGO CENTRAL » ET « CONGO » : TROIS CONCEPTS DE SOUCHES HISTORIQUES ANGOLAISES.

C’est à partir de Cap Cross qu’il remonta en direction du le Nord et traversa l’actuel Angola pour retrouver de nouveau le cours du désormais fleuve dont il venait de découvrir l’embouchure qu’il remonta jusqu’aux Chutes de Lelala près de Matadi (http://www.cesbc.org/histoire/bulambemba.htm). C’est-là où il se fit signifier par des autochtones Bakongo que le fleuve se disait en leur patois « Nzadi ». Ayant mal retenu le mot, Diego Cao nota dans son journal « Zaïre » en lieu et place de « Nzadi », baptisant ainsi le fleuve dont il venait de découvrir l’embouchure deux ans plutôt.


Syndiquer le contenu