Sortir la RDC du naufrage : L’Asbl "BATRIFA" lance un appel de soutien national et international au président FATSHI

C’est un devoir patriotique pour les citoyens congolais et une bonne résolution pour la communauté internationale de soutenir la vision du président de la République, Félix Antoine TSHISEKEDI TSHILOMBO, engagé à sortir le Congo du naufrage. Ce la ressort de la déclaration faite à PAX JUNIORS INFO, dimanche 1er mars 2020, par le coordonnateur de l’Association sans but lucratif "Bastion du Tribun Fatshi" (BATRIFA), MISAMBU John, entouré de ses collaborateurs. C’était au cours d’une séance de présentation des remerciements au ministre provincial de Kinshasa en charge des transports, Amous MBOKOSO, qui a offert à cette ASBL un local dans son immeuble en construction, situé sur l’avenue N’DJOKO, au quartier MIKONDO, dans la commune de KIMBANSEKE. Par ce geste, les membres de cette association saluent "le sens d’ouverture et l’esprit de servir la communauté" qui caractérisent ce notable de Tshangu (l’un des quatre districts de la ville), élu député provincial de Kinshasa à l’issue des scrutins du dimanche 30 décembre 2018.

En effet, le nouveau président de la République, investi officiellement le 24 Janvier 2019 par la Cour constitutionnelle, a trouvé la RDC dans une situation de pauvreté extrême. Dans un document intitulé "Objectifs du millénaire pour le développement (Objectifs de développement durable) : où en est la RDC ?", le Programme des Nations Unies pour le Développement (PNUD) tirait la sonnette d’alarme sur les conditions de vie des Congolais : « 86% des Congolais consomment moins de trois repas par jour (l’apport calorifique est estimé à 1800 calories/jour/personne alors que la norme minimale de l’OMS est de 2300 calories), le taux de mortalité maternelle est l’un des plus élevés du monde avec 1289 décès pour 100.000 naissances vivantes, 1 enfant sur 5 meurt avant l’âge de 5 ans, 31% d’enfants âgés de 6 à 14 ans n’ont jamais fréquenté l’école (taux actuellement réduit suite à la gratuité de l’enseignement de base), la prévalence de l’infection du VIH/SIDA est estimé à 5%, la femme congolaise est victime de violences et de discriminations dues au sexe… ».

Ce n’est qu’un échantillon des défis à relever par l’actuel chef de l’Etat surnommé " Fatshi Béton". Il a non seulement revu à la hausse le taux des femmes occupant des postes de responsabilité dans le gouvernement central ; mais aussi et surtout, donné un signal fort concernant l’éducation primaire pour tous, l’un des objectifs de développement durable. L’ASBL "BATRIFA" se réjouit de la gratuité de l’enseignement de base, effective depuis le 02 septembre 2019 dans toutes les écoles publiques, et invite tous les parents à apporter un soutien efficace au nouveau président. Il en est de même des membres du gouvernement central et des gouvernements provinciaux appelés à travailler, dans un esprit d’innovation, pour traduire en actes le mot d’ordre : "le peuple d’abord !"

Job NKUNA
Directeur de publication
Service PAX JUNIORS INFO
Pour tout contact
(En RDC et de l’extérieur du pays)
Tel : (+243) 81 320 28 80