Nord Kivu

L'ACVDP PARTENAIRE DE PEACE ONE DAY A PARTICIPE AU LANCEMENT DE LA CAMPAGNE SUR LA PAIX A GOMA

En prévision de la journée internationale de la paix qui est célébrée chaque le 21 septembre, l’Organisation Non Gouvernementale du droit Anglais dénommée Paece One Day avec l’appui de la Fondation BUFFETT organisera dans la partie est de la République Démocratique du Congo et la Région des Grands Lacs pour encourager toutes les parties et les Coalitions à se rassembler au nom de la paix à l’occasion de cette journée.


FACE A L'ENGAGEMENT DU COMMANDANT DE L'OPERATION SOKOLA

Le 25 février 2014, la Société Civile du Nord-Kivu avait annoncé la
suspension des appuis de la population aux FARDC engagées dans
l'Opération SOKOLA1 contre les rebelles ougandais de l'ADF-NALU.


Territoire de Masisi et Walikale, Insécurité totale.

Mercredi 26 février courant, de nouveaux affrontements ont opposé les
FARDC (armée régulière congolaise) aux miliciens de l'APCLS (Alliance
des Patriotes pour un Congo Libre et Souverain). Ces affrontements à
hauteur de KINYUMBA, à environs 4km-nord de NYABIONDO viennent de
conduire plus de la moitié de la population de NYABIONDO en brousse,
une population exposée à toutes les intempéries. Ici, ceux qui n'ont
pas réussi à quitter NYABIONDO se sont concentrés notamment à la base
locale de la MONUSCO et à celle de l'Ong.MSF, au Centre de Santé de
NYABIONDO.


Des Terroristes Shebab signalés à Beni /Province du Nord Kivu.

Le temps presse pour que la brigade internationale d'intervention de la Monusco entre en action et que le gouvernement prenne ses responsabilités.
Des informations alarmantes répercutées hier mardi par la société civile du Nord-Kivu font état de la présence insolite de terroristes Shebab dans les rangs de la rébellion ougandaise opérant sur le territoire de la RDC, à Beni ,au Nord-Kivu.


MESSAGE D'ALERTE.

Voici en berf ce qui se passent dans le Masisi et Walikale!


PROJET D'ACCORD DE PAIX ENTRE LE GOUVERNEMENT DE LA REPUBLIQUE DEMOCRATIQUE DU CONGO ET LE MOUVEMENT DU 23 MARS « M23 »

PRÉAMBULE

LE GOUVERNEMENT DE LA RDC ET LE M23 ;
- Considérant les décisions et résolutions pertinentes de l’Organisation des Nations Unies (ONU), de l’Union Africaine (UA), de la Conférence Internationale sur la Région des Grands Lacs (CIRGL) et de la Communauté de Développement des Etats de l’Afrique Australe (SADC) relatives à la situation sécuritaire dans l’Est de la RDC et à la stabilisation du pays;


RAPPORT DE LA MISSION EFFECTUEE DANS LA PROVINCE DU NORD KIVU.

01. INTRODUCTION.

L’ONG Nationale des Promotions, Protection et Défense des Droits Humains de la République Démocratique du Congo dénommée HUMAN RESCUE/DRC, Organisation ayant une Personnalité Juridique du Ministère de la Justice et des Droits Humains N° 0460/2007, autorisant son fonctionnement sur l’ensemble du territoire National, vient d’effectuer une mission de travail dans la Province du Nord Kivu et Sud Kivu durant la période du 01/03 au 10/03/2013 en vue de s’acquérir sur la situation du moment dans cette partie du pays, mais également en savoir un peu plus sur la situation des Défenseurs des Droits Humains en sigle DDH souvent malmenés par les deux parties à savoir le Gouvernement en place et le M23.


MEETING DU M23, LES AGRESSEURS DEFIENT LE PRESIDENT, LA CIRGL ET LA MONUSCO

Après changement de sa dénomination, le M23 (actuel ARC : Armée Révolutionnaire Congolaise), vient de tenir un meeting public. Lundi 22 octobre courant, les rebelles ont barricadé toutes les routes et intercepté les paysans de RUTSHURU, KIWANJA et KINYANDONI qui tentaient d’aller au champ. Cela, au motif que l’autorité aura à entretenir tous ses administrés. Les activités y étaient paralysées presque toute la journée, car la participation au meeting populaire ainsi que les applaudissements lors de discours étaient obligatoires. Le message du M23 s’articulait sur 4 points :


Syndiquer le contenu