Médias et communications

OLPA soulagé après la reprise des émissions d’Equateur Radio à Mbandaka

L’Observatoire de la Liberté de la Presse en Afrique (OLPA), organisation indépendante de défense et de promotion de la liberté de presse, exprime son soulagement après la reprise des émissions d’Equateur Radio (E-radio), une station privée de radio, émettant à Mbandaka, chef-lieu de la province de l’Equateur, au nord de la République démocratique du Congo (RDC).
E-Radio a repris la diffusion de ses émissions, le 8 décembre 2014 après 45 jours d’interruption occasionnée par l’occupation des installations de la radio par des éléments de la Police nationale congolaise (PNC/Mbandaka).


OLPA exige la libération d’un journaliste incarcéré à Mbandaka

OLPA exprime ses vives inquiétudes sur la détention prolongée de Luron Libono Nyamuinga,journaliste à Equateur Radio (E-radio) de Mbandaka, accusé d'avoir injurié Sébastien Impeto Pengo, Vice-gouverneur de la province de l’Equateur. OLPA condamne cette incarcération injustifiée du journaliste, laquelle viole gravement la liberté de presse.


OLPA exige la libération d’un journaliste incarcéré à Kinshasa

OLPA exige la libération immédiate et inconditionnelle du journaliste Eric Masimo Matuka incarcéré depuis le 14 novembre 2014 à l’ANR Kinshasa ainsi que la cessation de toutes les pressions sur le journal C-News.


OLPA condamne l’agression brutale d’un journaliste à Ngandajika

Dans une lettre adressée au Secrétaire général du parti présidentiel PPRD (Parti du peuple pour la reconstruction et la démocratie), l’Observatoire de la Liberté de la Presse en Afrique (OLPA) condamne l’agression brutale de Joseph Malamba Kasonga, journaliste à la Radio -télévision Communautaire Ngandajika (RTCN), station communautaire émettant à Ngandajika, territoire situé à 90 kms de Mbuji-Mayi (Kasaï- Oriental), au centre de la République démocratique du Congo (RDC). Le journaliste a été brutalement agressé, le 26 octobre 2014, par M. Hilaire Mulumba Mutambayi, Secrétaire exécutif du PPRD/Ngandajika, votre parti, alors qu’il se trouvait au siège de la RTCN. Ci-dessous la copie de la lettre réceptionnée par le PPRD en date du 18 novembre 2014.


OLPA exige la reprise des émissions d’une radio à Mbandaka

L’Observatoire de la Liberté de la Presse en Afrique exige la reprise immédiate et inconditionnelle des émissions d’Equateur Radio (E-Radio). Elle a été prise d’assaut, le 22 octobre 2014, par plusieurs agents de la Police nationale congolaise (PNC/Mbandaka) qui ont déclaré « avoir reçu l’ordre de la hiérarchie » pour empêcher tout accès aux installations de la radio.
OLPA exige la reprise immédiate et inconditionnelle des émissions d’Equateur Radio et la cessation de tout acte d’intimidation contre le personnel de ce media.


OLPA condamne l’attaque contre un reporter cameraman à Goma

OLPA exige une enquête sérieuse après la tentative d'assassinat de Philémon Gira, reporter cameraman à la station provinciale de la RTNC /Goma. Il a été grièvement blessé par balles tirées à bout portant par des individus armés non autrement identifiés, le 25 octobre 2014.


OLPA préoccupé par la sécurité d’un journaliste à Kiliba

En dépit du retrait du détachement militaire de l’armée burundaise depuis le 7 octobre 2014, OLPA reste inquiet par des menaces de mort et de représailles contre le journaliste David Munyaga Mambo de la radio rurale Ondse de Kiliba, lesquelles ont pris de plus en plus de l’ampleur, et contraignent le journaliste à vivre dans la clandestinité. OLPA prend au sérieux les menaces de mort et de représailles proférées contre le journaliste, et les condamne vigoureusement.


Interdiction de 136 journaux en RD Congo : OLPA dénonce le silence du CSAC et exige l’annulation des arrêtés ministériels

Dans une lettre adressée au président du Conseil supérieur de l’Audiovisuel et de la Communication (CSAC), le Comité exécutif de l’Observatoire de la Liberté de la Presse en Afrique (OLPA), organisation indépendante de défense et de promotion de la liberté de presse, basée à Kinshasa, dénonce le silence du Bureau du CSAC face à des décisions manifestement illégales qui plongent la presse congolaise dans une insécurité juridique susceptible de fragiliser ce pilier de la jeune démocratie congolaise à la veille des élections provinciales, urbaines, municipales, locales et éventuellement, les élections législatives et présidentielle. OLPA sollicite donc l’implication du CSAC pour l’annulation pure et simple des arrêtés ministériels n°016/CAB/MIN/MRPINC/2014 du 18 août 2014 et n°017/CAB/MIN/MRPINC/2014 du 20 août 2014 portant respectivement assainissement du secteur des medias en RD Congo et interdiction de publication des journaux sans existence légale en RD Congo.

Ci –dessous la teneur de la correspondance réceptionnée par le CSAC le 25 août 2014.


Syndiquer le contenu