Médias et communications

OLPA choqué par la tentative d’enlèvement de son Secrétaire exécutif et de cambriolage de ses locaux à Kinshasa

OLPA est choqué par la tentative d’enlèvement de Joseph-Alain Kabongo, Secrétaire exécutif de l’Organisation basée à Kinshasa. Il a échappé à un enlèvement, le 11 avril 2015 à 19 heures. Le bureau de l'OLPA a aussi échappé à un cambriolage spectaculaire 24 heures plutôt. OLPA en appelle aux autorités congolaises à renforcer les cadres de protection opérationnels et législatifs essentiels à l’action des Défenseurs des Droits de l’Homme (DDH) en RDC.


OLPA stupéfait après la condamnation d’un journaliste à 11 mois de prison à Kinshasa

OLPA exprime sa grande stupéfaction après la condamnation par le Tribunal de paix de Kinshasa/Gombe, d’Hugues Michel Mukebayi Nkoso, directeur de RD-Congo News. Il a été condamné, le 16 mars 2015, par le Tribunal de paix de Kinshasa/Gombe à onze mois d’emprisonnement et au paiement d’une amende de 100.000 Francs congolais (l’équivalent de 109 dollars américains) pour imputations dommageables. Le journaliste a été également condamné d’office au paiement à titre de dommages-intérêts de 100.000 Francs congolais au Cardinal Laurent Monsengwo Pasinya. OLPA s'insurge contre ce jugement fâcheux pour la liberté de la presse en RDC.

Pour d'autres détails visitez le site www.olpa-rdc.org


OLPA exige le rétablissement du signal d’une radio à Goma

L’Observatoire de la Liberté de la Presse en Afrique (OLPA)exige le rétablissement immédiat et inconditionnel du signal de Mishapi Voice radio de Goma. Elle a cessé d’émettre après que son signal eut été coupé et son émetteur emporté, le 23 mars 2015, par les inspecteurs judiciaires du Parquet général de Goma, agissant pour le compte de la représentation provinciale de l’Autorité de régulation des Postes et Télécommunication (ARTPC /Goma). Héritier Tumba, un membre du personnel de la radio chargé de la sécurité des installations de Mishapi Voice radio trouvé sur le lieu a été interpellé après avoir été molesté, puis conduit au cachot du Parquet général de Goma.

Pour tout détail www.olpa-rdc.org


OLPA inquiet par la détérioration de la liberté d’expression et de presse à quelques mois des élections

Dans une correspondance adressée au Premier Ministre, chef du Gouvernement, réceptionnée par le Cabinet de la Primature, le 20 mars 2015, l’Observatoire de la Liberté de la Presse en Afrique (OLPA) se déclare inquiet au sujet de la détérioration de la liberté de la presse au cours de cette semaine à Kinshasa et à Goma (Nord-Kivu). OLPA déplore l’interpellation brutale des journalistes Aurélie Lafontaine, Eric Izami, Federico Scoppa, Chinois Mbelechi et Maxime Le Hegrat à Kinshasa ainsi qu’ Alexis Bouvy à Goma (Nord Kivu). OLPA est plus qu’inquiet par la détérioration de la liberté d’expression et de presse en RDC.


OLPA surpris par la suspension de trois journaux à Kinshasa

. L’Observatoire de la Liberté de la Presse en Afrique (OLPA), organisation indépendante de défense et de promotion de la liberté de presse, est désagréablement surpris par la suspension des journaux le Baromètre, le Tonnerre et Afro Lipopo de Kinshasa.
Le bureau du CSAC ont confirmé la mesure de suspension s’abstenant de donner les vrais motifs de ces sanctions. Les journaux le Baromètre, le Tonnerre et Afro Lipopo ont été respectivement suspendus pour 30 et 15 jours.
OLPA exige la levée immédiate de cette suspension.


OLPA condamne l’interpellation d’un reporter cameraman à Kinshasa

L’Observatoire de la Liberté de la Presse en Afrique (OLPA) condamne l’interpellation de Blaise Mpoko, reporter cameraman travaillant pour le magazine télévisé « Deuxième œil ya communication » diffusé sur plusieurs chaînes de télévision de Kinshasa. Il a été interpellé, le 21 février 2015 par les éléments des FARDC. OLPA exige une enquête sérieuse afin d’identifier les auteurs de cette interpellation.


OLPA choqué par l’assassinat d’un journaliste à Goma

OLPA est choqué par l’ignoble assassinat de Robert Chamwami Shalubuto de la RTNC/Goma. Il a été abattu par des individus armés non autrement, le 26 décembre 2014, à 20 heures (heure locale) au quartier Keshero dans la ville de Goma. Ses assaillants qui, visiblement filaient le journaliste ont tiré à bout portant sur ce dernier, avant d’emporter son sac contenant plusieurs effets du journaliste. OLPA exige une enquête sérieuse.


OLPA condamne l’interpellation de deux journalistes à Kinshasa

L’Observatoire de la Liberté de la Presse en Afrique condamne l’interpellation de Richard Junior Kamunga et de Crispin Kanzoko, respectivement journaliste à Radio Okapi et éditeur de l’hebdomadaire Réveil Plus de Kinshasa. Ils ont été arrêtés en plein exercice de leur métier alors qu'ils tentaient de couvrir un meeting de l'UDPS à Kinshasa. OLPA exhorte le gouvernement congolais à favoriser l’exercice de la liberté de la presse sur toute l’étendue du pays.


Syndiquer le contenu