COMMUNIQUE DE LA DIASPORA MILITAIRE DU 20 JANVIER 2015 (14Hrs GMT).

Les affrontements entre des sbires de Kabila et de très braves manifestants se poursuivent encore à Kinshasa, ce 20 janvier 2015, avec des blessés et morts dans les deux camps. Réagissant dans la panique causée par la tournure actuelle des événements à la campagne de sensibilisation de la population que nous menons depuis quelques jours avec d’autres patriotes de la diaspora et de l’intérieur, notamment à travers les médias sociaux, en appui à la dynamique interne de la véritable opposition et garante de l’alternance légitime au Congo qu’incarnent les Moise Katumbi, Vital Kahmerhe, Martin Fayulu, Claude Muyambo, Kyungu wa Kumwanza, Mokia, Lisanga Bonganga, Anzuluni Bembe, JC Mwalimu, Jean Claude M’Vemba et autres, la médiocratie pseudo-kabiliste a suspendu des signaux Internet, sms et réseaux sociaux.

En guise de mesures de contournements, nous continuons à communiquer avec des patriotes de l’intérieur qui ont des modems chez eux, à qui nous avions demandé de disponibiliser le WI-FI pour les voisins.

Aux patriotes militaires de la diaspora et de l’intérieur du pays, nous leur répétons : « RESTEZ A PORTEE DES VOIX - MOTO AKENDE MOSIKA TE, MIPIMBWA MIZALI ». C’est le début de la fin de règne de la médiocratie kabiliste. Prière imprimer et distribuer discrètement le présent communiqué aux autres patriotes.

Que vive le retour du grand Congo-Zaïre. A suivre.

Colonel Faustin BOSENGE
Patriote militaire