Nord Kivu

Ce qui s'est passé à Rumangabo : Un témoin raconte enfin !

La prise de Rumangabo ne signifie pas la faiblesse des FA-RDC!
Les FARDC auraient attaqués à 3 heures du matin sous la pluie. Les assaillants avaient la même tenue qu'eux!
La présence des femmes et des enfants dans la base auraient convaincu les FARDC au replis sur katale. La riposte des FA-RDC aurait été contenue ensuite par la MONUC !
lisez vous même!


La population brûle un bâtiment de la Monuc !

La colère de la population de Kanyabayonga serait montée d’un cran contre la MONUC, ce dimanche 28 septembre 2008 jusqu'à la mise en sac et en feu d’un bâtiment abritant les casques bleues de la MONUC. A l’origine de la colère, un fait interprété comme signe tangible de la complicité de la Monuc avec les rebelles du CNDP.


Devant la paix fragile, Les enfants soldats sont entre la Justice et les groupes armés à l’Est de la R D Congo.

La situation dans les provinces du Nord et du Sud-Kivu à l’Est de la R D Congo laisse à désirer et va de mal en pis. Malgré les efforts et appels de la part de toute la communauté internationale pour permettre aux belligérants, notamment, de valider le plan de désengagement, de brassage et d’intégration des troupes et ainsi que celui de lobbying pour le retour de déplacés internes et réfugiés congolais, rien ne change sur terrain. Ces derniers ne semblent pas lâcher et œuvrer pour la paix. Les combats continuent, faisant ainsi des morts et des déplacés dont le bilan ne cesse de s’alourdir.
Les enfants soldats sont en train de gonfler dans les groupes armes, les armes ne cessent d’être transférée, de circuler et de contribuer à la destruction de toute la zone.
La justice internationale d’un coté attend toujours l’arrestation et la traduction d’autres responsables devant la cour, mais de l’autre, les enfants sont toujours sous la menace. Pas de répit dans le recrutement alors que les campagnes se multiplient pour que cesse ce phénomène. Il faut une vraie Paix dans cette partie du pays pour une vraie justice.


> Réaction de la MONUC suite aux manifestations contre les Casques bleus à> Mutabo, Kiwanja et Rutshuru

Dans la soirée du lundi 23 juin et dans la matinée du mardi 24 juin 2008, de violentes manifestations des> populations civiles contre les Casques bleus de la MONUC ont eu lieu au> Nord Kivu, dans le territoire de Rutshuru, dans la localité de Mutabo (7> km au nord est de Rutshuru), tout d'abord, puis à Kiwanja (2 km au nord> ouest de Rutshuru) et à Rutshuru centre (70 km au nord de Goma).


Encore des morts à Goma suite à une crache d'avion de la Compagnie Hewa Bora.

Au moment où nous sommes entrait d'écrire ce petit message à l'intention de la Communauté Humanitaire de la RD.Congo car nous sommes entrait de retirer certains corps et les malades en fin de les acheminent à l'hôpital Général de Goma et d'autres Centres Hospitaliers de la place mais le constant est trop grave car il ya manque des médicaments pour venir en aide à nos fréres et sœurs victimes du crache d'où nous demandons aux autorités du Pays et d'autres Agences de l'ONU comme OMS et les Organisations Internationale sur place en RDC de faire les nécessaires car nous venons de compter plus de 12 morts déjà et d'autres gravement blessés.

L'urgence s'impose SVP.

Depuis l'hôpital de Goma,
Kambale Kamabu Arsenne,

Chargé des Liaisons au sein de l'ONG Human Rescue/RDC.
Web:www.societecivile.cd/node/535


La communauté Lega (Mwenga, Shabunda, Pangi, Kindu, Walikale) dit non à la conférence de Goma

La communauté Lega (Mwenga, Shabunda, Pangi, Kindu, Walikale) de l'Amérique du Nord dit non à la conférence de Goma et à toute initiative pouvant porter atteinte à la souveraineté et à l'intégrité territoriale de la RD Congo


Communiqué de Presse :Laurent Nkunda a –t-il droit de continuer à utiliser les enfants dans son armée?

La province du Nord – Kivu est en proie des affrontements entre les éléments des forces des Armées de la RD Congo et les insurgés dirigés par le Général dissident Laurent Nkunda.
Des enfants continuent d’être recrutés et utilisés par les brigades « mixtes » des forces armées récemment formées au Nord-Kivu et par d’autres forces et groupes armés et ce, en dépit du fait que le droit international et les lois nationales interdisent le recrutement et l’utilisation d’enfants soldats dans les conflits, selon la Coalition pour mettre fin à l’utilisation des enfants soldats.


Les Nande disent Non à la Conférence de Goma.

REPUBLIQUE DEMOCRATIQUE DU CONGO
PROVINCE DU NORD –KIVU
ASSOCIATION CULTURELLE NANDE /A.C.N.- KYAGHANDA asbl.

POSITION DE LA COMMUNAUTE NANDE FACE À LA TENUE A GOMA DE LA CONFERENCE SUR LA PAIX, LA SECURITE ET LE DEVELOPPEMENT DES PROVINCES DU NORD ET DU SUD-KIVU.


Syndiquer le contenu