Congo (RDC)

OLPA prend acte de la libération d’un journaliste à Kinshasa

OLPA prend acte de la libération d’Achico Ngaya, éditeur de l’hebdomadaire les Nouvelles du soir, paraissant à Kinshasa, capitale de la République démocratique du Congo (RDC). Le journaliste a été libéré, le 26 octobre 2019 après cinq jours de détention et versement d’une caution de 495.000 Francs congolais (l’équivalant de 300 dollars américains).


21 OCTOBRE : JOURNEEAFRICAINE DES DROITS DE L’HOMME, L’ACVDP PLAIDE POUR LA RATIFICATION DE LACHARTE AFRICAINE DES DROITS ET DU

Chers touts et partenaires,

Chaque le 21 octobre, la Communauté Africaine célèbre la Journée Africaine des Droits de l’Homme, réunie en sa 5éme Session Ordinaire à Benghazi (Libye) du 3 au 14 avril 1989 la Commission Africaine des Droits de l'Homme et des Peuples, a adopté par la 18éme Conférence des Chefs d'Etat et de Gouvernement en juin 1981 à Nairobi (Kenya) la Charte Africaine des Droits de L'Homme et des Peuples qui est entrée en vigueur le 21 octobre 1986, conformément aux dispositions de son article 63.


Après une évaluation du travail de la presse locale : les journalistes unanimes sur l’ouverture de la Maison des Journalistes de

Les journalistes représentants des médias de la ville ferroviaire de Mwene-Ditu, dans la province de Lomami, ont exigé à l’unanimité l’ouverture d’un bureau de représentation de l’Observatoire de la Liberté de la Presse en Afrique (OLPA) qui sera appelé « la Maison des Journalistes de Mwene-Ditu ». C’est à l’issue d’un atelier d’évaluation de la couverture médiatique du processus électoral par la presse locale de cette partie du pays. L’activité a eu lieu, le 14 octobre 2019, dans la salle des conférences de l’hôtel Carrefour de Mwene-Ditu


Lors d’un atelier à Mbuji-Mayi : les journalistes et la centrale électorale font le diagnostic du travail des médias locaux

La salle polyvalente Polycarpe Mpoyi de CEFOP/DH a abrité, le 10 octobre 2018, un atelier d’évaluation de la couverture médiatique du processus électoral dans la province du Kasaï oriental. Ces assises ont été organisées par l’Observatoire de la Liberté de la Presse en Afrique (OLPA) dans la ville de Mbuji-Mayi.


La délégationde l’ACVDP reçue par son Excellence Ministre des Droits Humains

Chers partenaires,

La délégation de l’Action Contre les Violations des Droits des Personnes Vulnérables ACVDP en sigle composée de :

1. KOBOLONGO KONGUNDE Crispin Chef de la délégation et président de l’ACVDP

2. ABIMANA Paul Chargé des programmers

3. YONGO Elysée Chargée des questions administratives et financière

4. NDUMBA Hortense Directrice du centre de formation professionnelle ACVDP

a été reçue hier mardi 08 octobre 2019 par Son Excellence Monsieur le Ministre des Droits Humains dans son cabinet de travail situé sur l’immeuble Kassaï au 5 eme niveau place royal dans la commune de la Gombe.

Au menu des échanges, les points suivants ont été développés :


OLPA révolté par la bastonnade d’un journaliste à Kinshasa

OLPA est révolté par la bastonnade infligée à Dominique Dinanga, journaliste à Top Congo Fm, station privée de radio émettant à Kinshasa, capitale de la RDC.


ACVDP MEMBRE DE LA CONEPT/RDC ET DU REPRODEV CONTRE LES PROPOS DE SON EXCELLENCE MONSIEUR LE MINISTRE DE L’EPST

Chers tous et partenaires,

Ayant suivi par la voix de presse ce matin les propos tenus par son excellence Monsieur le Ministre de l’Enseignement Primaire, Secondaire et Technique (EPST) au sujet de la gratuité de l’éducation de base, qui selon le Ministre, cette gratuité concerne que les classes de 1ere à 6 eme année primaire et non les classes de 7 eme et 8 eme en violation des recommandations issues de la deuxième table ronde sur l’éducation de base tenue à Kinshasa du 22 au 24 aout 2019 ainsi que la loi cadre de l’enseignement régissant l’enseignement en RD Congo qui dans son article 79 alinéas 1et 2 qui stipule


Menaces contre la liberté de la presse à l’Est du Congo: OLPA sollicite l’intervention de Sylvestre Ilunga

Dans une lettre adressée au Premier ministre, le 13 septembre 2019, l’Observatoire de la Liberté de la Presse en Afrique (OLPA), exprime ses inquiétudes au sujet de la montée en flèche des actes qui menacent la liberté des médias et des journalistes dans les provinces de l’Est du Congo.


Syndiquer le contenu