PV de la réunion du Collectif de suivi du 09 Janvier 2004

Il s’est tenu en date du 09 janvier 2004, dans la salle du centre culturelle Boboto, une réunion du collectif de suivi du portail de la société civile congolaise.
Etaient présents :
Les personnes dont les noms suivent en annexe
Etaient inscrit à l’ordre du jour :
1. Adoption du PV du 14 novembre 2003

2. Bilan des comités thématiques
3. Politique éditoriale
4. Divers
1. Adoption du PV du 14 novembre 2003
L’assemblée réunie en ce jour n’a pu adopter le dit procès verbale pour cause d’absence de textes. Aussi face à ce cas fortuit, M. Michel Lambert, facilitateur de la réunion, a repris, autant que faire ce peut, de mémoire les points inscrits au dit Procès verbal qui est disponible sur le site du portail de la société civile. Il a rappelé entre autres que la réunion du collectif du 14 novembre était consacré :
- à la signature des textes régissant le portail en l’occurrence le plan directeur et code d’éthique.
- au vote des organismes devant constitué les comités thématiques selon 1des 3 critères prévus par le plan directeur :

  • avoir publié au moins 10 fois sur le portail
    les critères
  • être en règle de cotisations
  • avoir mobilisé au moins un membre ayant été suspendu pour difficulté d’application en dehors de structure existant pour gérer les cotisations, pour la première, et d’administration des preuves pour la seconde
  • Ensuite il s’est suivi de la création des comités thématiques qui tous n’ont pu atteindre le nombre de structure prévu.
    Il a été neamoins décidé, par l’assemblée, d’inviter les membres éligibles non présents à renforcer les comités thématiques qui en avaient le plus besoin c-a-d le comité d’éthique et le comité de gestion composé d’un seul membre chacun.
    2. Bilan des comités thématiques.
    Les comités thématiques ayant versé leur rapport dans un seul et même rapport que devrait présenter M. Joseph Kankinda du CNOGD et ce dernier n’étant pas présent dans la salle et n’ayant pas été représenté, les deux comités dont les représentants étaient dans la salle ont exposé de mémoire l’essence de leurs activités.

    • Prenant la parole pour le comité de formation, M. Joseph Tshibalabala de la SODEC a exposé au public que le comité de formation avait opté pour la formation des formateurs par les stagiaires d’Alternatives pour remettre à niveau les représentants des organismes devant s’occuper de la formation des nouveaux usagers. Ces séances de formation ont eu lieu et se poursuivent dans les bureaux de Alternatives.
      Répondant aux questions de l’assemblée sur le niveau et la qualité de la formation d’une part et les difficultés rencontrées, M. Jospeh Tshibalabala a apprécié le niveau de la formation et a donné comme seule difficulté le peu de connaissance de future formateur qui ‘est justement remédier pat cette formation
    • Ensuite M. Bahavira du DECIDI seul comité composant le comité d’éthique a relevé la difficulté que son organisation à connu pour diriger ce comité, étant seul pour un comité qui doit prendre des sanctions sur la décision d’au moins deux personnes tels que prévu dans le code d’éthique.
      Devant ce cas, l’assemblée qui attendait beaucoup de ce comité quant à son opinion sur les publications allant à l’encontre du code éthique signalée sur le portail à décider de le renforcer avec d’autres organismes qui, à ce jour, remplissait le critère d’éligibilité. ainsi FORCAS, HUMAN RESCUE ET APEMA ont été ajoutés aux organismes élus le 14 novembre 2003
    • 3. Politique éditoriale
      M. Michel Lambert a soulevé, face aux déviations constatées dans les publications sur le portail la nécessité de se doter d’un texte de politique éditoriale qui à la manière du code éthique qui spécifie ce qu’il ne faut pas faire, mettra en lumières ce qui devrait être fait. Cette proposition a été retenu par les membres du collectif présent et le comité de formation et d’éthique ont été chargé de travailler sur le projet a présenté pour amendement et approbation au collectif de suivi
      4.Divers
      il a été question de :

      • Formation en Bureautique et Internet organisé par les stagiaires de Alternatives pour les membres usagers du portail. Ceux ci sont appelés a prendre contacts avec les dits stagiaires pour agencements d’agendas
      • M. Michel Lambert , directeur d’alternatives quitte son poste de la RDCongo, le projet portail de la société civile continuera avec son remplaçant.
      • Répondant aux questions des membres usagers sur la manière dont le portail avait été géré , s’il avait obtenu des financements, monsieur Lambert a évoqué le financement de l’ordre d 80.000 dollars US par l’ONG CARE par le biais de son programme Congo Action for Peace (CAP)qui a permis :
      • - l’implantation d‘un cybercafé à Kisangani pour permettre aux organismes de la cette région du pays de participer au portail
        - la formation des techniciens
        - la location de la salle des réunions…
        il n’a pas manqué de préciser que d’autre financements sont disponible a conditions que ce soit les congolais eux-mêmes qui aillent le chercher.
        Par rapport à cette réunion deux constats malheureux ont été faits :
        - absence des membres des comités thématiques ceux la même qui avaient convoqué cette réunion
        - nombre insuffisant des organismes membres usagers du portail présents à la réunion
        - aucune publication des rapports et compte rendu des réunions et activités des comités thématiques sur le mailing list du collectif.
        Il a été recommandé de remédier à ces situations, fournir des efforts pour la suite et bonne continuité du portail.
        Commencée à 14h45, la réunion a pris fin à 16h15’.
        Fait à Kinshasa le 09 janvier 2004

        Françoise MUKUKU M.M. (SJS-GRAJ)
        Secretaire-Rapporteur

        Michel Lambert (Alternatives)
        Facilitateur

        Annexe : - liste des membres présents


        Fichier attachéTaille
        1236.pdf106.86 Ko