INSTITUT DE L'OFFRANDE AFRICAINE

Organisation non gouvernementale et association sans but lucratif qui milite pour l'épanouissement de la jeune fille et femme marginalisées.


Courriel

inoaf221@hotmail.com

Adresse, téléphone et télécopieur

11, avenue Kasomo, Quartier Mososo, Commune de Limete, Ville de Kinshasa, RDC
Tél. + 243. 99 56 810

Présentation, historique et objectifs

. Présentation de l’ONG :

L’Institut de l’Offrande Africaine, en sigle «INOAF », est une association sans but lucratif, créée le 08 novembre 1994 par les femmes et hommes voulant contribuer à l’amélioration du bien-être socio-économique de la population par l’encadrement endogène et intégral de l’homme à travers les tâches quotidiennes.

. Objectif Général :

- Assurer l’amélioration du bien-être socio-économique de la population par l’encadrement endogène et intégral de l’homme à travers les tâches quotidiennes

VI. Objectifs spécifiques :

· Assurer l’encadrement des femmes marginalisées et susciter l’esprit de leadership féminin
· Offrir un cadre d’éveil de conscience et du sens de responsabilité dans la réalisation des options libératrices intégrales de l’homme
· Lutter en vue de «mieux-être » et de «mieux avoir » de la population par la réalisation des œuvres sociales et philanthropiques
· Encourager les initiatives promotionnelles de l’homme.
· Promouvoir l’esprit « genre ».
Pour atteindre son objectif, l’INOAF a résolu d’organiser les œuvres ci-après sur base de l’approche de proximité de la population tout en utilisant la méthode participative.

Réalisations à ce jour

1. Dans le domaine de la santé

- Centre de santé – maternité de Mososo, sis avenue Kasomo, n° 11, Commune de LimeteAnnée de création : 1994.Ce centre possède tous les services pour les soins de santé primaire.- Campagne de sensibilisation sur l’enregistrement de naissances à l’état civil et la vulgarisation de la CDE et CEDEF : 3.500 mères sensibilisées.

-Mutuelle de santé : 315 membres dont 100 femmes enceintes et 215 mères.-Risques couverts : maternité et soins de santé primaire.Année de création : 2002

2. Dans le domaine agro-pastoral.

- Concession pour l’élevage de volailles, pisciculture et cultures maraîchères, à Luntendele Ngombe :- 1 champ de manioc pour multiplication des boutures saines- 3 étangs piscicoles- Elevage de poulets de ponte et de canards.
- Elevage de volailles au Quartier Mososo pour le métayage : canards et poulets de ponte

3. Dans le domaine de la formation :

Centre d’hébergement transitoire et de récupération des marginaux, sis avenue Dianga, n° 42, Quartier 8, Commune de N’Djili , Ville de Kinshasa. Année de création : 2000* Formation des filles mères analphabètes en métiers divers (coupe et couture, broderie, tricotage, bureautique, technologies appropriées, alphabétisation, éducation à la vie, création de l’esprit de leadership et genre, CDE, CEDEF et gestion d’un micro-projet etc. : 100 bénéficiaires (soit 50 : d’août 2002 à septembre 2003 et 50 d’octobre 2003 à mai 2004)
* Hébergement transitoire et accompagnement des filles de la rue de 0 à 15 ans pour la réinsertion socio-familiale (filles orphelines de parents morts du sida, enfants dit sorciers, filles abandonnées, etc. ) : 112 (de janvier à décembre 2003).
* Encadrement psychosocial en milieu ouvert des enfants de la rue : 187
* Mobilisation communautaire contre l’exclusion des enfants et pour la réinsertion durable des enfants de la rue et des filles mères marginalisées dans la Commune de N’Djili. (de juin à décembre 2003).
*Identification des familles à hauts risques : 3.500
*Identification des EDR sur leurs sites : 417
*Réinsertion familiale : 30

Programme

. Programme 2003-2004 :

· Hébergement transitoire et récupération des marginaux : enfants filles de la rue, orphelines de parents morts du Sida, filles enfants sans repères, filles dit sorcières et abandonnées, etc.
· Formation aux métiers divers des filles mères analphabètes
· Soins de santé primaires pour les femmes les plus démunies
· Cultures vivrières et maraîchères, élevage de volailles pour métayage
· Protection et promotion des droits de jeunes filles et femmes marginalisées.
- Construction d'un centre d'hébergement transitoire pour les cas qui nécessitent beaucoup d'efforts pour la récupération à Bisengi Muambe, dans la Commune de Kimbanseke.

Responsables et structure

Responsables et organes :

a) Responsables :
·Christine NGALULA, Coordinatrice
· Ambroise BAKAJIKA, Directeur de Projet

b)Organes :
· Assemblée Générale
· Conseil d’Administration
· Comité de Direction

Réseaux dont cette organisation est membre