COMPTE RENDU DE LA SEANCE DE TRAVAIL DU 30 janvier 2004

DATE : 30 janvier 2004
LIEU : Alternatives ( SOCIMAT )
HEURE : 10 H 30 am

Etaient présents lors de cette réunion, les représentants de :

1. Apema;
2. Forcas;
3. Human Rescue;
4. Alternatives.

Etait absent : Le représentant de DECIDI.

1. Retour sur la réunion du 23 janvier :
Nous avons relu le résumé de la réunion précédente afin de poursuivre le travail déjà entamé et de répondre le plus clairement possible aux questions restées en suspens.

2 . Droit de regard du comité éthique sur le travail accompli par les autres comités :
Le Comité d’Ethique du Portail de la Société Civile en RDC a deux mandats . Si le premier est d’établir la surveillance en rapport aux publications du Portail, le deuxième mandat est de veiller à ce que chaque Comité ait l’éthique de travail qui leur permettrait d’accomplir leurs tâches correctement. Comme le stipule explicitement le Code d’éthique, l’un des rôles du Comité d’Ethique est d’ « assurer la coordination de toutes équipes thématiques ».
Pour ce faire, nous avons entrepris lors de la dernière réunion de :
· Soumettre une recommandation au Collectif de suivi selon laquelle le Comité de gestion, composé d’un seul membre, est actuellement trop petit pour réaliser à lui seul la tâche de veiller à ce que chaque membre verse sa cotisation annuelle. Dans ce cas, il faudrait augmenter le nombre de membres dudit Comité.

· Avertir le Comité de mobilisation qu’il semble avoir un ralentissement en ce qui concerne le nombre d’ONGs qui demandent à avoir la formation du Portail. En ce sens, il doit prendre les mesures nécessaires afin d’augmenter la promotion du Portail. Ceci est une partie importante de son mandat; ce qui semble être négligé!

· Avertir le Comité de mobilisation que lorsqu’il donne l’information sur le Portail, il doit insister sur l’importance de la contribution « symbolique » de 10 $ qui doit permettre un minimum de support pour les formations .

3. Politique éditoriale
Après de longues discussions, il nous a semblé très complexe d’édifier les points de la politique éditoriale qui permettraient de mettre en valeur et de manière claire, ce que l’on doit publier sur le Portail. Ceci dans un langage positif qui permettrait d’établir le genre d’articles utiles aux ONGs et qui répondrait aux fondements de base du Portail de la Société Civile tels que mentionnés dans le Code d’éthique. Pour ce faire, nous avons convenu :

· De convoquer, lors de la prochaine réunion, le Comité formation afin qu’il soit associé à ce travail d’élaboration de la politique éditoriale.
· De prendre le temps, chacun de son côté, de penser et d’amener lors de la prochaine réunion, une idée sur le développement de cette politique éditoriale. ( Plusieurs idées ont déjà été émises à ce sujet pendant la réunion; notamment celle d’ajouter des catégories comme « Faits divers » et « Vos opinions, etc.. » ).
· Si possible, sortir les politiques éditoriales de certains sites Internet qui fonctionnent de façon similaire au Portail afin de comparer et de sortir de nouvelles idées.

4 . Démarches en vue de la prochaine réunion du collectif :
Comme, il doit y avoir une réunion dans les prochains jours, cette partie sera à l’ordre du jour lors de cette réunion. Elle sert à répartir les tâches des membres du Comité en vue de la réunion du collectif de suivi qui devrait normalement avoir lieu le 14 février prochain.
D’abord, nous aurons à :

· élaborer le bilan de ce que nous avons accompli durant ce mandat.
· élaborer les soumissions à faire au Comité éthique ( plus de membres dans le Comité de gestion, politique éditoriale vs rencontre avec Comité de formation, demande de création de la rubrique Faits divers, etc).

5. Divers
Dans le divers, un seul point a été abordé : celui du déménagement d’Alternatives, dont les bureaux se situeront au 4722/B de l’Avenue Colonel Ebeya. ( Cfr. Journal l’Observateur ).

La prochaine réunion du Comité d’Ethique est prévue pour le mardi 3 février 2004 à 10heures.

Commencée à 10h 30’, la séance a été levée à 12h00’

Fait à Kinshasa le 30 janvier 2004

Le Rapporteur de la séance

Bruno Blais