PRODUCTION DES BIENS POUR LE DEVELOPPEMENT COMMUNAUTAIRE



Courriel

E-mail : pbdcongasbl@yahoo.fr

Adresse, téléphone et télécopieur

24, Avenue Kimayala, Quartier de la Paix, Commune de Kisenso, Ville de Kinshasa
Tél : 98837777

Présentation, historique et objectifs

a).Présentation :
La PBDC est une organisation non-gouvernementale regroupant des hommes, des femmes et des enfants dans le souci de lutter contre la pauvreté endémique de la population congolaise et la vulnérabilité des certaines catégories des personnes. Elle travaille de manière à aider ses communautés de base à se prendre en charge par des activités gnératrices des revenus.

b).Historique :
La PBDC a été créée à Kinshasa, le 16 novembre 2000, à la suite d’une prise de conscience pour encourager la recherche en phytothérapie dans le domaine de la médecine traditionnelle ( médecine douce ) et favoriser l’ouverture des dialogues professionnels entre médecins et praticiens de la médecine précitée.
Les membres de la PBDC ont la ferme détermination d’aider et d’assister les personnes démunies sans oublier les enfants vivants dans des conditions particulièrement difficiles et autres catégories des personnes vulnérables; ils se préoccupent de l’encadrement des paysans dans la production, la transformation et la commercialisation des produits.

c).Objectifs :
-Effectuer des recherches en phytothérapie dans le domaine de la médecine douce, alternative ou traditionnelle et favoriser l’ouverture des dialogues professionnels entre médecins et praticiens de la médecine douce ou traditionnelle.
-Faire asseoir une bonne politique de développement pour assister des personnes démunies et des enfants de la rue abandonnés à leur triste sort.
-Favoriser la promotion paysane pour le développement rural intégré par la création des grandes coopératives agricoles et d’élevages susceptibles d’encourager les ruraux à s’organiser pour subvenir à leurs besoins essentiels et à combattre la famine.
-Réaliser les activités de la forestierie, de techno-agro-alimentaire, de pêche et de la pisciculture.
-Créer des centres de santé, des pharmacies en vue de pourvoir aux soins de santé primaires de la base et une bonne prise en charge médico-sociale.
-Assurer la formation et l’éducation de la jeunesse.
-Organiser des structures de formation professionnelle pour l’encadrement des jeunes désoeuvrés.

Réalisations à ce jour

En 2000 :
-1séminaire de formation des responsables des différents programmes.
-Transformations des produits ( jus, limonade, vin, liqueur, lait à base d’arachide et de soja, beure et margarine, cirage, crème mangeable et de beauté, parfum, sardine à huile et pilchard, produits de la médecine tradi-moderne à base des plantes ).

En 2001 :
-1 Atelier de planification d’activités.
-Transformations des produits ( jus, limonade, vin, liqueur, lait à base d’arachide et de soja, beure et margarine, cirage, crème mangeable et de beauté, parfum, sardine à huile et pilchard, produits de la médecine tradi-moderne à base des plantes ).

En 2002 :
-1 Atelier de planification d’activités.
-Transformations des produits ( jus, limonade, vin, liqueur, lait à base d’arachide et de soja, beure et margarine, cirage, crème mangeable et de beauté, parfum, sardine à huile et pilchard, produits de la médecine tradi-moderne à base des plantes ).
-2 séminaires-atelier sur la médecine traditionnelle.
-Ouverture d’un centre de nutrition pour la prise en charge des enfants mal nourris.
-Ouverture d’un centre de médecine tradi-moderne.

En 2003 :
-1 séminaire de formation sur les recettes des technologies appropriées.
-Transformations des produits ( jus, limonade, vin, liqueur, lait à base d’arachide et de soja, beure et margarine, cirage, crème mangeable et de beauté, parfum, sardine à huile et pilchard, produits de la médecine tradi-moderne à base des plantes ).
-Prise en charge des enfants mal nourris.
-Assistance aux personnes vulnérables.

En 2004 :
-Implantation des antennes à Kinshasa.

Programme

Lutte contre la pauvreté endémique de la population et la vulnérabilité des certaines catégories des personnes.
Ce programme consiste à :
-Assurer l’encadrement de nos communautés de base pour qu’elles se prennent en charge;
-Promouvoir et défendre le bien-être de la femme et de l’enfant;
-Vulgariser la phytothérapie dans le domaine de la médecine tradi-moderne ( médecine douce ).

Responsables et structure

Les organes de la PBDC sont les suivants :
-L’assemblée générale
-Le collège des fondateurs
-Le conseil d’administration.

Responsables :
-Président : Léonard MAKENGO MAYAMONA
-1èr Vice-Président : Bruno LOKOMBE WASSA
-2è Vice-Président : Léon NGOMA NGEDI
-3è Vice-Président : Remy LUZOLA DINTELE
-Secrétaire Général : Nestor MAKO ONDAME
-Secrétaire Général Adjoint Chargé des Etudes et Projets : Roger KINI MAKUALA
-Secrétaire Général Adjoint Chargé de l’Administration : Jean-Claude TEDIKA BALU
-Trésorier Général : Omer BUMBA MIYUNA
-Trésorier Général Adjoint : Timothée DIVAVUA NGANGU
-Caissier Principal : Josué MAVANGA MASUKIDI
-Conseillers :
*Raphael MAKUIKA KONDE
*Jhonny KEBILA NSIKU
*Louise MUMPASI MASUKIDI
*NGIMBI MAVUNGU
*Simon BANSIMBA KIMBANGU
*Pierre SUMBU MASALA
*Xavier NZUZI KULONGANA
*Jean-Pierre SOKI MIANSI
*Robert MVIBUDULU MIMWANA
*Robert MOBOA MUTUKWA
*Paul KIBALABALA LIND
*Marcel NTIMANSIEMI NDOMBASI

Réseaux dont cette organisation est membre