Quel Projet "Santé" pour le District de l'Ituri?

REPUBLIQUE DEMOCRATIQUE DU CONGO
DEMOCRATIE ET CIVISME
POUR LE DEVELOPPEMENT INTEGRAL
DECIDI

« Réseau des Associations pour la Culture Démocratique et Civique »

Statuts notariés à Kinshasa, le 02 juillet 2004, sous le numéro 149-722, Folio 87-93, Volume DCLX

Kinshasa, le 17 août 2004
N° 010/DECIDI/2004

A Madame la Ministre
de la Santé Publique
Kinshasa / Gombe cc : - Honorable Président du Sénat
- Honorable Président de l’Assemblée Nationale
- Excellence Madame l’Ambassadeur
de la République Fédérale d’Allemagne
- Excellence Monsieur l’Ambassadeur du
Royaume de Belgique
- Excellence Monsieur le Ministre du Plan
- Excellence Monsieur le Ministre des Finances
- Excellence Monsieur le Ministre du Budget

Objet : Projet « Santé » dans le District de l’Ituri.-

Excellence Madame la Ministre,

Par la présente nous avons l’honneur de venir vous déposer les doléances de la population meurtrie de l’Ituri, doléances axées sur la situation sociale et sanitaire catastrophique depuis 1998.

En effet, étant coupé du reste du pays, l’Ituri vit jusqu’aujourd’hui dans un Etat enclavé. Politiquement, économiquement, culturellement et socialement ce District ne dépend que des groupes armés, qui le gèrent comme ils le veulent, au détriment de la population et sous les yeux du Gouvernement de la Transition. Ne produisant rien pour le pays – car les recettes sont détournées par les groupes armés – l’Ituri semble ne rien recevoir de la République.

Ainsi, Excellence Madame la Ministre, l’Association « Démocratie et Civisme pour le Développement Intégral, DECIDI », bien identifiée en marge, voudrait vous soumettre les doléances de la population pour que votre Ministère puisse organiser ses actions vers ce District. Peut-être pas tout à la fois, mais nous avons pensé qu’il fallait commencer par des actions choisies par la base.

En vue de vous permettre d’avoir une idée claire, nous allons présenter ce projet-doléances de la manière suivante :

I) Situation géographique de l’Ituri et son découpage en District Médical ;
II) Le programme du Gouvernement pendant la Transition, plus précisément celui du Ministère de la santé Publique ;
III) Le Budget de l’Etat alloué au Ministère de la santé Publique pour l’Exercice 2004 ;
IV) Besoins de l’Ituri en soins de santé et projets à financer par l’Etat congolais.

I) Situation géographique de l’Ituri et son découpage en District Médical ;

L’Ituri, une des cinq subdivisions de la grande et riche Province Orientale, est situé à l’extrême Nord-Est de la République Démocratique du Congo, sur le versant occidental du Lac Albert, entre les longitudes 28° et 31°5 Est et les latitudes 0°5 et 4° Nord. Il s’étend sur une superficie de 65.658 Km2 et partage ses frontières avec l’Ouganda et le Soudan. Il comprend cinq Territoires administratifs, qui sont : Aru (6.740 Km2), Djugu (8.184 Km2), Irumu (8.730 Km2), Mahagi (5.221 Km2) et Mambasa (36.783 Km2).
Après le recensement de 1995, l’Ituri comptait une population d’environ 1.750.000 habitants. Aujourd’hui, ce chiffre peut passer scientifiquement à 4 et 4,5 millions. Sa population se compose des Pygmées, Bantous, Nilotiques, Hamites et Soudanais.

A cause des multiples guerres inter-ethniques dans ce District, l’Ituri a subi une paralysie totale des activités économiques essentielles à la base, ayant comme conséquences la destruction barbare de tous les tissus économiques, y compris les Zones de Santé, les routes, le commerce, etc. Le non-paiement du personnel médical, le manque de formation continue et la non-accessibilité aux médicaments génériques ont causé également des dégâts énormes.

S’étant rendu compte de toutes ces difficultés, les autorités de la santé au niveau du Ministère de la Santé Publique avaient jugé bon de faire un découpage médical de l’Ituri en trois Districts , qui sont :

- le District Médical de Bunia, qui comprend les Territoires d’Irumu et de Mambasa, avec 13 Zones de Santé ;
- le District Médical d‘Aru, qui comprend les Territoires d’Aru et de Mahagi, avec 13 Zones de Santé ;
- le District Médical de Djugu, qui n’est composé que du Territoire de Djugu, à cause des problèmes spécifiques pour le Territoire.

Il est à noter qu’une Zone de Santé est composée de :
- Bureau Central de Zone (BCZ) ;
- Hôpital Général de Référence (HGR) ;
- Centre de Santé de Référence (CSR) ;
- Centre de Santé (CS) ;
- Poste de Santé (PS) ;
- Comme Service spécialisé de la Zone de Santé, il y a normalement un site de relais PEV (Programme Elargi de Vaccination), qui dispose d’un Bureau de lutte contre la Peste et d’un bureau de lutte contre la Lèpre et la Tuberculose (ALTI).

II) Le Programme du Gouvernement pendant la Transition, plus précisément celui du Ministère de la Santé Publique ;

Aux termes de la Constitution de la Transition du 04 avril 2003, le Gouvernement détermine et conduit la politique de la Nation, conformément aux Résolutions du Dialogue Inter-Congolais (art. 93). Le Programme du Gouvernement est l’émanation donc des différentes Résolutions du DIC (Dialogue Inter-Congolais), telles qu’adoptées à Sun City. Au-delà des objectifs d’ordre général, chacune des Commissions Gouvernementales a présenté, pour son domaine d’activités, des objectifs spécifiques, les axes d’actions, ainsi que les moyens ou stratégies de mise en œuvre.

C’est ainsi que le domaine social et culturel, auquel appartient le Ministère de la Santé Publique, (la Commission) a choisi les principaux domaines suivants (extrait):

- la consolidation de la paix sociale, après 5 années de dure épreuve, du fait de la guerre ;
- la réhabilitation des infrastructures de base, laquelle induit la reconstitution du tissu économique, fortement entamé par plusieurs années de mégestion à tous les niveaux de l’Etat et par la guerre ;
- la lutte sans merci contre la pauvreté, fléau mortel des temps modernes,…

Partant de ces objectifs globaux, le Ministère de la Santé Publique a élaboré son Programme d’une façon plus détaillée, dont en voici un extrait :

- la santé pour tous, notamment par la stratégie des soins de santé primaires sur toute l’étendue du territoire national ;
- développer l’industrie pharmaceutique locale, notamment par la promotion de la recherche, en collaboration avec les Ministères de la Recherche Scientifique et de l’Enseignement Supérieur et Universitaire ;
- renforcement, ensemble avec les partenaires tant bilatéraux que multilatéraux, des programmes de lutte contre les pandémies, épidémies et autres maladies, qui constituent des véritables fléaux nationaux, alors que sous d’autres cieux, certaines d’elles sont quasi éradiquées ;
- mobilisation des ressources additionnelles pour les JNV (Journées Nationales de Vaccination) et le Programme Elargi de Vaccination (PEV) ;
- l’approvisionnement des infrastructures sanitaires avec des produits pharmaceutiques ;
- mobilisation des recettes supplémentaires pour le PEV, les JNV et la surveillance des maladies-cibles du PEV-LMTE ;
- augmentation de la capacité d’accueil et amélioration des soins de santé primaire dans les milieux urbain et rural ;
- mobilisation des moyens supplémentaires pour la lutte contre les maladies transmissibles de l’enfant, les maladies diarrhéiques, les maladies sexuellement transmissibles et le VIH/SIDA, la lèpre, le paludisme, la tuberculose, l’onchocercose, la trypanosomiase africaine humaine, les infections bucco-dentaires et ophtalmiques, les maladies mentales, les maladies des lésions courantes, les maladies dégénératives, les infections respiratoires aiguës, les malnutritions, la rougeole et autres maladies PEV.

III) Le Budget de l’Etat alloué au Ministère de la santé Publique pour
l’Exercice 2004 ;

Sous les rubriques :
1) Acquisition d’équipement médicochirurgical de laboratoire et hospitalier ,
2) Fournitures et outils médicaux, chirurgicaux, pharmaceutiques et vétérinaires, vaccins,
3) Réhabilitation et réfection d’ouvrages et édifices,
4) Acquisition d’équipement informatique,
le Ministère de la Santé Publique a eu des financements pour réaliser son programme ci-dessus décrit. Etant donné que nous avons ciblé le District de l’Ituri pour notre projet, nous allons sélectionner quelques dépenses, qui pourront être exécutées dans le cadre de l’application du programme sur l’étendue géographique susmentionnée.

Ainsi, nous avons les Dépenses d’investissements sur ressources propres et Dépenses de lutte contre la pauvreté (PPTE) qui sont budgétisées comme suit :

1) Appui au Programme National de lutte contre le SIDA (PNLS) 50.647.200 FC
2) Réhabilitation de six Zones de Santé (Projet BAD) 35.910.440 FC
3) Réhabilitation et équipement de Banques de sang (Projet BAD) 36.000.000 FC
4) Appui au Laboratoire Anti-Pesteux de Blukwa 1.918.918 FC
5) Appui aux niveaux intermédiaires (Provinces et Districts)
Don Belgique 464.044.944 FC
6) Hôpital de Référence de Bunia
96.642.000 FC
7) Appui à la formation chimique dans les Hôp. Gén. (Don Belgique) 2.749.958.699 FC
8) Développement des soins de santé en Ituri (Don Belgique) 41.764.045 FC
9) Hôpital d’Aru 77.659.000 FC
10) Appui à la lutte contre le SIDA (Don Allemagne) 236.662.921 FC
11) Appui au Centre national de Toxicologie 91.067.625 FC
12) Projet multisectoriel de lutte contre le SIDA (Don BM) 2.065.000.000 FC
13) Appui à la lutte contre la trypanosomiase (Don Belgique) 1.160.112.360 FC
14) Appui au Programme de lutte contre la tuberculose (Don Belgique) 464.044.944 FC
15) Appui au Programme de lutte contre le SIDA (Don Belgique) 644.561.798 FC
16) Programme National de la santé des Adolescents 85.498.000 FC
17) Programme National de lutte contre le SIDA 329.022.707 FC
18) Programme National de santé de Reproduction 261.126.700 FC
19) Programme National de Nutrition 68.116.059 FC
20) Programme National de lutte contre la Bilharziose 57.807.707 FC
21) Programme National de lutte contre le paludisme 80.000.000 FC
22) Bureau National de la Tuberculose 283.425.238 FC
23) Programme Elargi de Vaccination (PEV) 383.107.529 FC
24) Bureau National de la Lèpre 27.018.216 FC
25) Progr. Nat. En milieu scolaire et universitaire 97.881.000 FC
26) Appui aux soins de santé primaire (Don Allemagne) 167.056.180 FC
27) Appui au secteur de la santé (volet B-PMURR) Don BM 5.905.900.000 FC
28. Appui à la santé (PIN-FED VII) Don UE 3.176.404.494 FC.

IV) Besoins de l’Ituri en soins de santé et projets à financer par l’Etat congolais

Avant de donner les besoins en soins de santé du District de l’Ituri en matériels ou autres, nous préférons énumérer les pathologies dominantes sur terrain, qui peuvent se retrouver parmi les : paludisme, infections respiratoires aiguës, maladies diarrhéiques, grippes, MST/SIDA, maladies transmissibles à l’enfant, lèpre, tuberculose, infections bucco-dentaires et ophtalmiques, maladies mentales, malnutritions, rougeole, etc.

Afin de combattre toutes ses maladies et préparer la population à la production et au développement de son milieu, il serait mieux que le Ministère envisage de résoudre les quelques problèmes posés avec les fonds dont il dispose, fonds mis à sa disposition par le Parlement de la Transition. Voici les besoins urgents :

Dénomination Nombre par District Médical Total
Aru Bunia Djugu

1. Véhicule Tout Terrain 2 2 1 5
2. Motos yamaha 6 6 3 15
3. Vélos 10 10 5 25
4. Congélateur électrique 2 2 1 5
5. Congélateur à pétrole 2 2 1 5
6. Congélateur solaire 2 2 1 5
7. Frigo électrique 2 2 1 5
8. Frigo à pétrole 2 2 1 5
9. Frigo solaire 2 2 1 5
10. Appareil d’échographie 2 2 1 5
11. Appareil d’électro-cardiographie 2 2 1 5
12. Groupe électrogène 2 2 1 5
13. Appareil de radiographie 2 2 1 5
14. Electro-encephalogramme 2 2 1 5
15. Scanner 2 2 1 5
16. Microscope binoculaire + réactifs 4 4 2 10
17. Thermomètre (Celcius et Faranheit) 50 50 25 125
18. Stéthoscope 30 30 15 75
19. Otoscope 30 30 15 75
20. Foetoscope 30 30 15 75
21. Balance-pèse adulte 6 6 3 9
22. Balance Salter 6 6 3 9
23. Hémoglobinomètre de Salhi 10 10 5 25
24. Réchaud à pression ou à mèche 4 4 2 10
25. Compte-gouttes 4 4 2 10
26. Béquilles métal. / bois 4 4 2 10
27. Crachoires 10 10 5 25
28. Branchard et chariot 6 6 3 15
29. Ciseaux chirurgicaux (droit et courbé) 20 20 10 50
30. Sonde naso-gastrique 12 12 6 30
31. Glacières à fournir selon moyens disponibles
32. Boîtes isothermes « « « « « «
33. Accumulateurs « « « « « «
34. Kit polio « « « « « «
35. Moyens de communication modernes « « « « « «
36. Mat. Informatiques et bureautiques : ordinateurs, photocopieurs « « «
37. Formation du personnel de santé et administratif
38. Réhabilitation des bâtiments des Hôpitaux Généraux de Référence
39. Leur approvisionnement en mobilier
40. Documents techniques pour le Service d’hygiène et de la quarantaine : Certificat méd.
pour manipulation des produits des denrées alimentaires, Fiche méd. Individuelle
d’examens pour aptitude physique, Fiche de recensement méd. « Femme Libre »,
Test HIV, Certificat de fumigation, Feuille de route sanitaire (Trafic des colis, carton, sac,
paquet et ballot), Attestation méd., Vaccins (Atiamanil, choléra,…), Certificat
international de vaccination, Certificat sanitaire pour véhicule, aéronef, balanifère,
Pulvérisateur et produits,…

Cette liste semble être longue, mais ne doit pas faire peur, car elle n’est qu’une proposition des besoins sélectionnés parmi lesquels se trouvent des urgences. Selon les moyens disponibles, des interventions sur terrain peuvent mieux être tirées de la liste ici soumise.

Nous profitons de cette occasion pour remercier les Organisations Internationales suivantes qui se sont données et continuent toujours encore à se donner pour le bien-être de la population de l’Ituri dans des conditions parfois infra-humaines. Il s’agit des Organisations Malteser Allemagne, OMS, Haut-Commissariat aux Réfugiés, MEMISA Belgique, UNICEF et Lion’s Club. Qu’elles sachent que la population du District de l’Ituri leur restera toujours reconnaissante.

Le souhait de notre Association, la DECIDI, est de voir le Ministère de la Santé Publique réaliser quelques projets avant la fin de l’année. Et surtout d’engager le budget avant le 31 octobre 2004, pour qu’il ne tombe pas en annulation. Car, nous avons constaté plusieurs fois, des budgets votés ne sont pas exécutés.

Espérant que ce travail trouvera un écho favorable, nous vous prions de bien vouloir agréer, Excellence Madame la Ministre, nos sentiments les plus patriotiques.
Pour la DECIDI
Michel-Casimir Bha-Avira Mbiya
Député
Directeur Général.- Adresse :
Siège social : Av. des Constructions n° 48bis, Q/Kauka I, C/Kalamu, Kinshasa / RD Congo
tél : 081 501 2933 / 98 910 874 B.P. 1376 Kinshasa 1 RD Congo
e.mail : democratieetcivisme@hotmail.com bhamichel@yahoo.fr
Sites internet : http://www.societecivile.cd/membre/decidi
http://www.societecivile.cd