Projet «Education Nationale » pour le District de l'Ituri.-

REPUBLIQUE DEMOCRATIQUE DU CONGO
DEMOCRATIE ET CIVISME
POUR LE DEVELOPPEMENT INTEGRAL
DECIDI
« Réseau des Associations pour la Culture Démocratique et Civique »
Statuts notariés à Kinshasa, le 02 juillet 2004, sous le numéro 149-722, Folio 87-93, Volume DCLX
A leurs Excellences
Monsieur le Ministre de la Recherche Scientifique
Monsieur le Ministre de l'Enseignement Supérieur et Universitaire
Monsieur le Ministre de l'Enseignement Primaire, Secondaire et professionnel
cc: - Honorable Président du Sénat
- Honorable Président de l’Assemblée Nationale
- Excellence Monsieur le Ministre du Plan
- Excellence Monsieur le Ministre des Finances
- Excellence Monsieur le Ministre du Budget

Objet : Projet «Education Nationale » pour le District de l'Ituri.-

Excellences Messieurs les Ministres,

Par la présente nous avons l’honneur de venir vous déposer les doléances de la population meurtrie de l’Ituri, doléances axées sur la situation sociale et éducationnelle catastrophique depuis 1998.

En effet, étant coupé du reste du pays, l’Ituri vit jusqu’aujourd’hui dans un Etat enclavé. Politiquement, économiquement, culturellement et socialement ce District ne dépend que des groupes armés, qui le gèrent comme ils le veulent, au détriment de la population et sous les yeux du Gouvernement de la Transition. Ne produisant rien pour le pays – car les recettes sont détournées par les groupes armés – l’Ituri semble ne rien recevoir de la République.

Ainsi, Excellences Messieurs les Ministres, l’Association « Démocratie et Civisme pour le Développement Intégral, DECIDI », bien identifiée en marge, voudrait vous soumettre les doléances de la population pour que vos Ministères respectifs puissent organiser des actions vers ce District. Peut-être pas tout à la fois, mais nous avons pensé qu’il fallait commencer par des actions choisies par la base.

En vue de vous permettre d’avoir une idée claire, nous allons présenter ce projet-doléances de la manière suivante :

I) Situation géographique de l’Ituri ;
II) Le programme du Gouvernement pendant la Transition, plus précisément celui
des Ministères ayant en charge l’éducation nationale (EPSP, ESU et RS) ;
III) Le Budget de l’Etat alloué à ces trois Ministères pour l’Exercice 2004 ;
IV) Besoins de l’Ituri pour la bonne marche de l’éducation nationale et projets à
financer par l’Etat congolais dans ce secteur très sensible..

I) Situation géographique de l’Ituri

Etant une des quatre subdivisions de la grande et riche Province Orientale, l’Ituri est situé à l’extrême Nord-Est de la République Démocratique du Congo, sur le versant occidental du Lac Albert, entre les longitudes 28° et 31°5 Est et les latitudes 0°5 et 4° Nord. Il s’étend sur une superficie de 65.658 Km2 et partage ses frontières avec l’Ouganda et le Soudan. Il comprend cinq Territoires administratifs, qui sont : Aru (6.740 Km2), Djugu (8.184 Km2), Irumu (8.730 Km2), Mahagi (5.221 Km2) et Mambasa (36.783 Km2).
Après le recensement de 1995, l’Ituri comptait une population d’environ 1.750.000 habitants. Aujourd’hui, ce chiffre peut passer scientifiquement à 4 et 4,5 millions. Sa population se compose des Pygmées, Bantous, Nilotiques, Hamites et Soudanais.

A cause des multiples guerres inter-ethniques dans ce District, l’Ituri a subi une paralysie totale des activités économiques essentielles à la base, ayant comme conséquences la destruction barbare de tous les tissus économiques, y compris dans le secteur de l’enseignement et de la recherche.

II) Le programme du Gouvernement pendant la Transition, plus précisément celui
des Ministères ayant en charge l’éducation nationale (EPSP, ESU et RS)

Aux termes de la Constitution de la Transition du 04 avril 2003, le Gouvernement détermine et conduit la politique de la Nation, conformément aux Résolutions du Dialogue Inter-Congolais (art. 93). Le Programme du Gouvernement est l’émanation donc des différentes Résolutions du DIC (Dialogue Inter-Congolais), telles qu’adoptées à Sun City. Au-delà des objectifs d’ordre général, chacune des Commissions Gouvernementales a présenté, pour son domaine d’activités, des objectifs spécifiques, les axes d’actions, ainsi que les moyens ou stratégies de mise en œuvre.

C’est ainsi que dans le domaine social, culturel et de développement, auquel appartiennent les Ministères de l’EPSP, de l’ESU et de la RS, nous avons choisi quelques points principaux
suivants (extrait):

- la consolidation de la paix sociale, après 5 années de dure épreuve, du fait de la guerre ;
- la réhabilitation des infrastructures de base, laquelle induit la reconstitution du tissu
économique, fortement entamé par plusieurs années de mégestion à tous les niveaux de
l’Etat et par la guerre ;
- la lutte sans merci contre la pauvreté, fléau mortel des temps modernes,…

Partant de ces objectifs globaux, les trois Ministères ont élaboré leur Programme d’une façon plus détaillée, dont en voici un extrait :

1. EPSP – Enseignement Primaire, Secondaire et Professionnel

Planifier l’instauration d’un enseignement public fondamental gratuit, accessible
à tous ;
Réhabilitation, construction et équipement des infrastructures sociales ;
Revalorisation de la fonction enseignante ;
Création d’un fonds de promotion de l’Education ;
Mobilisation de fonds extra-budgétaire,…

2. ESU – Enseignement Supérieur et Universitaire

Amélioration de la qualité et de la gestion des établissements de l’ESU ;
Elévation des Centres Universitaires viables en Universités ;
Renforcement des capacités humaines et appui institutionnel aux Etablissements
de l’ESU ;
Prise en charge par le Gouvernement du budget de fonctionnement des ETS de
l’ESU en vue de restaurer l’autorité de l’Etat ;
Assainissement du secteur privé de l’ESU ;
Revalorisation de la fonction enseignante, amélioration de la vie de l’étudiant et du
personnel de l’ESU ;
Amélioration du traitement des personnels académique, scientifique, administratif
et technique de l’ESU ;
Informatisation et équipement des laboratoires, ateliers et bibliothèques ;
Amélioration de la qualité de vie de l’étudiant ;
Mobilisation des Collectivités locales à faire des apports en investissements
à l’ESU,…

3. RS – Recherche Scientifique

Dans le domaine de la Reconstruction et Développement, les objectifs globaux
ont été les suivants:
La remise en état des infrastructures de base ;
La relance des activités de production ;
La réforme institutionnelle,…

Mission de la Recherche Scientifique :

Renforcement des capacités des chercheurs ;
Inventaire des capacités de recherche et des projets en cours ;
Réhabilitation des Centres et Instituts de Recherche ciblés ;
Etudes pour la mise en place d’un Fonds Spécial d’Intervention en faveur de
la recherche ;
Création d’organes de publication des résultats de la recherche scientifique
et technologique ;
Exécution des projets de recherche dans différents domaines ci-après : santé,
agriculture, cartographie, environnement, énergie, industriel et socio-économique,…

III) Le Budget de l’Etat alloué à ces trois Ministères pour l’Exercice 2004

Sous les rubriques :

1) Contrats d’études ;
2) Rémunérations des Fonctionnaires ;
3) Livres, abonnements et bibliothèques ;
4) Fertilisants, engrais, insecticide, désinfection, éléments et produits chimiques ;
5) Acquisition d’équipements médico-chimiques , de laboratoire et hospitalier ;
6) Réhabilitation et réfection d’ouvrages et d’édifices ;
7) Acquisition d’équipement éducatif, culturel et sportif ;
8) Construction d’édifice, d’immeuble ;
9) Interventions scientifiques et culturelles,…

les Ministères de l’EPSP, de l’ESU et de la RS ont eu des financements pour réaliser leur programme ci-dessus décrit. Etant donné que nous avons ciblé le District de l’Ituri pour notre projet, nous allons sélectionner quelques dépenses, qui pourront être exécutées dans le cadre de l’application du programme sur l’étendue géographique susmentionnée.

Ainsi, nous avons les Dépenses suivantes qu’on pourrait épingler :

A) EPSP

1. Programmation scolaire 1.047.696.560 FC
2. Infrastructure scolaire 2.705.003.150 FC
3. Examens d’Etat 909.605.522 FC
4. Ecole Maternelle de Nderi 21.023.177 FC
5. Ecole Technique de Nderi 21.023.177 FC
6 . SECOPE 14.399.304.018 FC
7. Equipement de 5000 bancs par Province 14.000.000 FC
8. Equipement de l’enseignement général et normal en
matériels et fournitures scolaires 7.000.000 FC
9. Tests de Fin d’Etudes Primaires 38.888.208 FC
10. Enseignement général normal 4.836.122 FC
11. Enseignement spécifique 3.587.622 FC
12. Réhabilitation de 7 complexes scolaires (Projet BAD) 40.985.204 FC
13. Appui au système d’éducation (Projet BM) 3.510.500.000 FC

B) ESU

1. ISP Bunia 27.875.300 FC
2. ISP Bunia 35.200.928 FC
3. CU Bunia 4.978.393 FC
4. ISEAV/Aru 4.366.032 FC
5. Enseignement technique et professionnel 204.191.061 FC
6. ISP Bunia 2.000.000 FC

C) RS

1. Programme de recherche et de relance de l’INERA 13.000.000 FC
2. Acquisition d’équipement de structures d’études et
de planification du secteur 25.000.000 FC
3. INERA 5.000.000 FC
4. INERA Mont Hoyo (n’existe pas à Irumu) à remplacer par
l’INERA Mont Awa à Aru 1.424.452 FC
5. INERA Nioka 7.269.847 FC
6. CRMD Bunia 5.591.560 FC
7. Inventaire du potentiel scientifique et technique 25.000.000 FC
8. Etudes géodynamiques pour la prévention des
catastrophes 8.128.000 FC

IV) Besoins de l’Ituri pour la bonne marche de l’éducation nationale et projets à
financer par l’Etat congolais dans ce secteur très sensible

Ces besoins peuvent être regroupés comme suit :

1. EPSP

- Mille bancs (pupitres) à répartir entre les écoles de cinq Territoires, y compris
la Ville de Bunia ;
- Réfection d’une école secondaire et d’une école primaire par Territoire,
aussi la Ville de Bunia ;
- Paiement des salaires des enseignants ;
- Construction d’une école primaire et d’une école secondaire par Territoire,
sans oublier la Ville de Bunia ;
- Un véhicule Tout terrain par Territoire pour l’EPSP / Ituri,
au total 6, y compris Bunia
- Inscription du cours de civisme dans toutes les écoles de l’Ituri, compte tenu du degré avancé d’esprit sauvage ethniciste ;
- Fourniture des livres scolaires et d’autres matériels : craies,…
- Fourniture des fertilisants, engrais,…

2. ESU

- Construction d’une Bibliothèque pour l’ISEAV/Aru
- Réhabilitation de la Bibliothèque de l’ISP/Bunia ;
- Deux véhicules tout terrain pour l’ISP/Bunia et l’ISEAV/Aru
- Aider les Instituts Supérieurs et Universitaires de l’Ituri à jumeler
avec d’autres de la RDC et de l’extérieur .

3. RS

- Equipement et réhabilitation du Centre Géo-physique de Rwampara ;
- Equipement des Centres de l’INERA Nioka et du Mont Awa ;
- Transformation de l’Abattoir Industriel de Bunia en Laboratoire vétérinaire ;
- Equipement du CRMD/Bunia (Centre de Recherche Multidisciplinaire) ;

Cette liste semble être longue, mais ne doit pas faire peur, car elle n’est qu’une proposition des besoins sélectionnés parmi lesquels se trouvent des urgences. Selon les moyens disponibles, des interventions sur terrain peuvent mieux être tirées de la liste ici soumise.

Nous profitons de cette occasion pour remercier les Organisations Internationales qui se sont données et continuent toujours encore à se donner pour le bien-être de la population de l’Ituri dans des conditions parfois inhumaines. Qu’elles sachent que la population du District de l’Ituri leur restera toujours reconnaissante.

Le souhait de notre Association, la DECIDI, est de voir les Ministères concernés réaliser quelques projets avant la fin de l’année. Et surtout d’engager le budget avant le 31 octobre 2004, pour qu’il ne tombe pas en annulation. Car, nous avons constaté plusieurs fois, des budgets votés ne sont pas exécutés.
Aussi, la DECIDI suggère à ces Ministères dont question plus haut, d’effectuer une mission de reconnaissance sur terrain, surtout que la Brigade Ituri vient de s’y installer . Ladite mission pourra les aider à se rendre compte de l’état de dégradation avancé des établissements socio-culturels de l’Ituri.

Au contact avec certains responsables sur place les besoins réels plus urgents pourront être dégagés pour que des priorités attirent l’attention de l’Exécutif national. Aussi, nous aimerions dire que ces missions ne soient pas effectuées comme d’autres du passé, où des responsables ministériels s’y rendent seulement pour implanter leurs partis politiques au lieu de s’occuper du social de la population.

Pour terminer, la DECIDI souhaite que prochainement l’Ituri soit pris en compte dans le Budget sous diverses rubriques, telles que : Budget d’Interventions Economiques, Budget de Subventions aux Organismes Auxiliaires, Budget des Ressources Propres, Budget des Ressources Extérieures, Dépenses de Rémunérations, etc.

Espérant que ce travail trouvera un écho favorable, nous vous prions de bien vouloir agréer, Excellences Messieurs les Ministres, nos sentiments les plus patriotiques.

Pour la DECIDI Michel-Casimir Bha-Avira Mbiya
Député
Directeur Général.-

Adresse :
Siège social : Av. des Constructions n° 48bis, Q/Kauka I, C/Kalamu, Kinshasa / RD Congo
tél : 081 501 2933 / 98 910 874 B.P. 1376 Kinshasa 1 RD Congo
e.mail : democratieetcivisme@hotmail.com bhamichel@yahoo.fr
Sites internet : http://www.societecivile.cd/membre/decidi
http://www.societecivile.cd