Un Escroc passe entre les mailles des filets de la Police à Lubumbashi

Le Début du Mois d'Octobre à Kinshasa a été caractérisé par la charge des malfrats et autres escrocs qui font des affaires sur Internet tout en escroquant des paisibles citoyens dans des fausses combines.
vous avez surêment du recevoir un jour, un message qui vous proposer d'aider un quelconque banquier, neveu, nièce, ex femme, d'un ancien dictateur déchu ou
d'un bonze du pétrole sollicitant votre aide moyennant pièces sonnante et trébuchante.

Ces duperies se sont developpé à une vitesse phénoménale, prenant même nos autorités de court, car elles utilisaient des canaux de communication auxquels nos forces de police ne se sont toujours pas adapté.
Dans le Hit parade de ces escrocs qui ont eu à ruiner des individus et des sociétés entières
, se trouve la Fondation Ursulla Muller. Une prétendue organisation caritative basée en Suisse, et qui financerait des activités liées au VIH Sida en Afrique Centrale.

Cette Fondation, qui du reste est fictive, octroyait près de 100 000 $ US à une catégorie d'ONG oeuvrant dans le secteur.

La combine habituelle voulait à ce que l'Ong selectionnée puisse souscrire à verser une caution comme garantie de retour au pays afin de pouvoir obtenir le visa d'entrée en Suisse.
Etant donné que c'est la généreuse fondation qui entreprend ces démarches, il sera demandé au bénéficiaire de la cagnotte de verser la somme, en moyenne 400 à 500$ par individu, de sorte que les dossiers puissent être validé à l'Immigration.

Pour ce faire, le mode de transfert suggéré était les agences de transfert de fonds. A Kinshasa, le Bureau de coordination d'Interpol a ainsi recensé près d'une
centaine d'Ong ayant souscrit à cette farce de mauvais goût, portant ainsi partiellement l'évaluation des sommes détournés à plus de 100 000 $ US virés via deux
agences de transfert locales bien connues à Kinshasa.
La somme apprêté, l'argent devait être viré au profit du représentant de la Fondation pour l'Afrique Centrale, mais qui a résidence en Afrique du Sud, un certain Kelly Nsumbu Kelani.
Il y'a environ deux mois, le denommé Kelly Nsumbu Kelani a été signalé à Lubumbashi où il essayait de nouveau de ruiner de pauvres congolais par ces offres alléchantes.

Des efforts considérables ont été deployés par les services Anti Cybercriminalité d'ACSIS pour le localiser. les informations recueillis à son sujet avait déjà été transmises
A la police Nationale via l'inspection Provinciale de Kinshasa, avec espoir que cette dernière instruirait celle de lubumbashi pour qu'elle puisse mettre la main sur cet escroc.

Malheureusement, la Police n'a mené aucune action pour appréhender ce malfrat. plusieurs raisons étant évoquées dont celle de la motivation des agents qui devaient être commis
à cette tâche (transport, cartes, etc..). c'est une Perte de temps qui a permis à Kelly Sumbu de quitter Lubumbashi plus de deux mois après sa signalisation auprès des Autorités, et ce
au nez et à la barbe de la Police Nationale. une Police certainement plus préoccupé par les élections au même titre que la CEI chez qui nous avions sollicité une collaboration avec ACSIS
mais qui ne se sont pas montré très coopératif.

Il est désolant de voir combien l'inefficacité des forces de l'ordre a permis à un escroc de quitter le pays sans du tout etre inquièté après y avoir paisiblement séjourné et escroqué de nouveau.
nous osons espérer que la Future Police Integrée ne fera pas preuve d'autant de legerèté.

KALONJI BILOLO Trésor Dieudonné
Assistant à la Recherche en Informatique et TIC
tresorkalonji@yahoo.fr