Un defis majeur est lancé aux autorités de la province du Kasai Oriental:La hausse de prix de maïs et de manioc à Mbuji mayi.

Le gouvernement provincial du Kasaï Oriental applaudit hier pour s'être investit dans la réhabilatation des infrastructures routières se trouve confronté à un très géant defis à relever.Il s'agit de la hausse inquiétante de prix de denrées alimentaires notamment l'augmentation de prix de farine de maïs et de manioc qui galoppe du jour au jour depuis l'élection du gouverneur et la formation du gouvernement provincial.Vers fin 2006 et debut de l'an 2007,un meka de maïs revenait à 300FC soit 0.6$ USA aujourd'hui ce même meka se négocie entre 2000FC à 2300FC soit environs 4 dollars américain.Cette denrée alimentaire de premier choix pour le peuple Kasaïen se fait rare alors qu'Alphonse NGOYI KASANJI,gouverneur de province a decreté l'agriculture comme priorités de priorité au Kasaï Oriental.L'autorité doit ouvrir l'oeil et lebon pour trouver des solutions urgentes à ce problème.