REALISATION DES ENQUÊTES DE VERIFICATION COMMUNAUTAIRE DE L’EFFECTIVITE ET DES RESULTATS DES PRESTATIONS REALISEES PAR LES 19 FO

RÉALISATION DES ENQUÊTES DE VÉRIFICATION COMMUNAUTAIRE DE EFFECTIVITÉ ET DES RÉSULTATS DES PRESTATIONS RÉALISÉS PAR LES 19 FORMATIONS SANITAIRES DANS LA ZONE DE SANTE MASINA I.

En partenariat avec l’ONG-ASBL de Réinsertion Sociale et Appui au Développement Communautaire, RSADC-ONG/ASBL, antenne de Kinshasa, Jeunesse Avenir du Développement, J.A.D. en sigle, a réalisé, du 20 février au 10 mars 2020, l’activité de cartographier des Aires de santé, Centres de santé et divisions administratives de la commune de MASINA, couvertes par la Zone de Santé MASINA I.
Cette démarche avait pour finalité, d’engager, former et déployer des équipes des enquêteurs, sous la supervision des membres de RSADC, pour les enquêtes de vérification communautaire de l’effectivité et des résultats des prestations réalisées par les 19 formations sanitaires (voir liste en Annexe) qui ont signé le partenariat avec les Etablissements d’Utilité Public pour le « Financement Basé sur la Performance » dit « FBP-EUP ».
Pour ce faire, J.A.D. a identifié 26 volontaires dont 14 femmes. Le 24 février 2020, 20 ont pu bénéficier de l’induction au Complexe Scolaire Charles Faucon sur l’avenue Mbimi N°33 bis au quartier Kimbangu dans la commune de Masina. Formation à l’issue de laquelle, 14 participants ont signés l’Acte d’engagement avec J.A.D. et finalement 10 ont effectivement été déployés dans les 11 Aires de Santé que compte la Zone de Santé Masina I, soit ; 6 femmes et 4 hommes aux cotés de 8 superviseurs de RSADC composé à leur tour de 4 femmes et 4 hommes.
255 fiches des clients de Centres de Santé ont étés enquêtées du 25 février au 06 mars et les volontaires devraient, sur base des références contenues dans la fiches de renseignement du client, retrouver ce client, l’interviewer et s’assurer de l’utilisation OUI ou NON des services par ce client à ce centre de santé et à la période indiquée. En cas de résultat affirmatif, le volontaire devrait recueillir l’état de satisfaction du bénéficiaire ainsi que ses propositions ou suggestion en vue d’une possible amélioration future de service.
Mission profondément noble pour l’ASB/J.A.D. qui se fixe, entre autre comme objectif, d’encadrer les enfants et les jeunes, le soutien et la promotion des activités du développement durable. Pensons que le développement passe aussi par l’amélioration de notre environnement immédiat dont la santé publique occupe une place de choix.
Raison pour laquelle, les efforts ont étés consentis pour réaliser un travail de qualité pouvant fournir des résultats profitables à la communauté locale d’abord, aux 19 structures de santé ici-bas énumérées et au pouvoir public.
Chaque fiche été enquêtée avec ferme volonté de retrouver le client. Ni le temps, ni la distance encore moins les multiples incompréhensions liées au niveau de l’éducation de la population en générale n’ont ébranlés notre courage, la discipline et la détermination.
Toutefois, au regard des difficultés rencontrées sur le terrain et que nous vous épargnons les détails, qu’à la prochaine enquête, pour éviter la prédominance des éventuelles mentions « Non Retrouver », mention qui discrédite l’action qui discrédite le patriotisme et la gestion saine de nos formations sanitaires, proposons ce qui suit :
 Une campagne d’éducation civique de la population doit être entreprise par
1. Les OBCs de chaque Zone de Santé Intervenants dans le projet ;
2. Les services compétant de l’Administration communale c.à.d. les chefs de quartiers, les chefs de rues et les représentants du cadastre communale ;
3. Les Relais communautaires ou CODESA
 réunion de comité de rue avec inscription des noms sur la liste de présence tenue par les chefs de rues. Réunion en 3 phases. Une avec les bailleurs, l’autre avec les locataires habitants la rue et une troisième avec les églises de la rue ou avenue ;
 Un travail de redressement et ou fixation des numéros des parcelles ;
 Vulgariser le bienfait du projet de santé communautaire initié par le Président de la République.
Remercions tous ceux qui ont porté leur intérêt au projet et y ont contribué par des facilités et le temps.
Sley NUMBI