Insécurité en territoire de Lubutu

« LES AMIS DE NELSON MANDELA pour la Défense des Droits Humains » (ANMDH) tient à informer l’opinion, du regain de violence constaté au point kilométrique 175, sur l’axe routier Kisangani – Bukavu.
Au moment où la population s’attend à vivre les fruits de l’unité et de la reconstruction de la République Démocratique du Congo (RDC), le samedi 2 août 2003, un groupe se réclamant
Maï-Maï a pris d’assaut le poste du Département de Sécurité et Renseignement (DSR), situé au point kilométrique 175, route Lubutu.
Ces inciviques ont arrêté le Chef de Poste du DSR, Monsieur Lucien BONGWA UZUMBUKA, âgé de 36 ans, marié et père de 3 enfants à qui ils ont arraché ses deux oreilles, après lui avoir sérieusement torturé et plusieurs lésions ont été remarquées sur son corps.
Actuellement, la victime se trouve interner à l’hôpital général de Kisangani.
Il sied de signaler que dans leurs forfait, ces assaillants ont abattu un policier de la place et un second, battu à mort ; actuellement, le dernier cité se trouve dans un état très critique.
Ces malfaiteurs se sont dispersés aux cris des habitants de la contrée annonçant l’arrivée des militaires.
Une fois de plus, ANMDH demande à ce que le processus en rapport avec l’installation des instituions de la transition se fasse le plus rapidement que possible, en vue d’éviter la recrudescence d’exactions de tout bord pour lesquelles le gouvernement aura du mal à s’ensortir.
Aux uns et aux autres, ANMDH leur exhortent au respect de la valeur humaine, au lieu d’allonger inutilement la liste des victimes que connaisse l’Est de la RDC.
Fait à Kisangani, le 04 août 2003.
Pour les Amis de Nelson MANDELA,
Jean Paul NYINDU
Secrétaire Exécutif

Adrien KANDOLO POKOSO
Directeur d’Enquêtes et Analyses Juridiques