La jeunesse congolaise apporte sa pierre à la construction de l’ECOSOC de l’Union Africaine

5 représentants des organisations et réseaux jeunes de la société civile congolaise se sont retrouvés le samedi 20 décembre 2003 dans les bureaux de la chaire UNESCO(à l’université de KInshasa pour relire et proposer des amendements aux statuts et code de conduite et d’éthique de ECOSOC ( conseil économique, social et culturel de l’UA) élaboré par un groupe de travail provisoire.
Ce projet des textes qui stipule clairement que dans son préambule : « ..construire une Afrique …, la nécessité de développer des partenariats…en particulier avec les OSC(organisations de la société civile ) des femmes, de la jeunesse et du secteur privé… »a été revu sur le plan de la forme notamment en recréant les terminologies juridiques et en demandant un lexique des termes utilisés entre autres. Les participants en ont profité pour faire un échange concernant les nouvelles implications du gender qui n’et plus a considérer du point des vue des sexes mais plutôt des catégories sensibles. Tels sont les femmes, les enfants, le personnes vivant avec handicap.
Cette rencontre de travail qui avait été organisé par le sadc yout movement, a permis à la jeunesse congolaise de donner son avis, un avis qui comptera sûrement selon l’avis du représentant régional de la société civile de l’UA.