RAPPORT COMPLET D'ACTIVITES DE JEUNESSE AVENIR

INTRODUCTION

L’Organisation non gouvernementale Jeunesse Avenir en sigle (ONG.J.A.) spécialise dans l’encadrement des responsables des associations des Jeunes existant en RDC pour les apportes un concours dans le domaine tel que : La culture générale, la culture civique et politique, la culture associative, les techniques d’animation et de mobilisation sociale, la prise de décision, les droits, vous présente son rapport d’activité de l’année 2003 qui est sa cinquième année d’existence.

Eu égard à son plan d’action 2003, il est important de signaler que la J.A. a centré son action dans l’encadrement et l’accompagnement des responsables et encadreurs des groupes, association et mouvement des jeunes pour qu’ils soient suffisamment outiller et à même d’acquérir un bon réflexe dans la prise des décisions et le sens de responsabilité.

Dans ce cadre la J.A. a axé son travail en 3 phases qui sont : les contacts, la formation et les activités de terrain ou réalisation. Exemple de la mise en place d’un réseau à vocation tant national qu’international. L’omniprésence de la J.A. partout où sa présence était utile démontrer sa volonté d’atteindre les objectifs qu’il s’est fixé.

Signalons aussi que ce travail s’est effectué dans un contexte caractérisé par l’apaisement du climat politico – sociale de la République démocratique du Congo suite à la signature de l’Accord global et inclusif à sun city en Afrique du sud.

OBJECTIF : L’Association a pour but l’encadrement des jeunes et la protection de droit de l’enfant :

- Eduquer au civisme et à une sexualité responsable ;
- Assurer l’information et la formation sous diverses formes ;
- Vulgariser le droit de l’enfant et assurer leurs défenses en cas d’abus ;
- Informer les membres et les masses sur les instruments juridiques de protection, des droits de l’enfant et de la jeunesse (instruments nationaux et internationaux)
- Contribuer à l’échange des cultures entre les jeunes au niveau national, régional et international en proposant des loisirs éducatifs, saints et valorisants
- Créer des mécanismes d’indépendance financière et d’insertion sociale ( système de micro – crédit et aide à la création de l’entreprise)

ACTIVITES

Tout au long de l’exercice 2003, la J.A. a eu à participer, organiser et coorganiser plusieurs activités pour rendre visible sa vision de mouvement associatif de la Jeunesse auprès de la population environnante ; des partenaires et du pouvoir public. Nous brosserons de manière globale, les idées maîtresses des quelques-unes d’entre – elles et conclurons ce chapitre par un tableau schématisant la quasi totalité des actions de grande importance qu’à réalisée l’ONG asbl J.A. à sa cinquième année d’existence.

En débutant l’année par la participation au forum Jeunesse & Action, organisé par le ministère de la Jeunesse, sport et loisir sous le haut patronage du président de la République, L’ONG – ASBL J.A. a put d’entrer de jeu mettre à profil cet occasion pour consolider et mener a bien le travail lui changé par la commune de Kimbanseke sa base (Pool V), la Fédération Internationale des Communautés Educative, (FICE), la société civile de la jeunesse congolaise (SOCIJEC) et la Société Civile Organisé à la Base (SCOB) réalisant ainsi un tiercé en partenariat (locale avec la commune, et nationale avec la SCOB et la SOCIJEC) Internationale avec la FICE.

Ce travail multidimensionnel et complexe a pu se concrétisé, nous le disons, grâce à l’efficacité et au dévouement de ses membres si l’on ne considère que le contexte socio – économique particulière de la RDC, la participation au forum Jeunesse et Action durant 4 jours sans subvention ni collation et assurer sa présence à la fois au stand enfin d’entrer en contact avec le public, pour les expliquer le bien fonder de notre action et assister au différentes conférences, 18 au totales, organiser dans le but d’informer les participants sur les différents enjeux de l’heure, enfin suivre la formation dans le différents ateliers organisé dans le cadre de renforcement de capacités. Exemple de l’Atelier Information, Education et Communication (IEC). La J.A. est parvenue à honorer son contrat de participation dès l’ouverture jusqu’à la fermeture en bénéficiant des atouts mis à sa disposition. Un rapport à ce sujet a été élaborer et la restitution faites lors de la 1ère Assemblée Générale du Pool V tenue le 23/02/2003 à son siège témoigne de l’intérêt qu’à accordé la J.A. à ce FORUM.

Entre autre retombé de ses différentes formations. C’est la conduite à bien du processus menant à l’installation d’une instance nationale dénommée Association Nationale des Communautés Educatives (ANCE) dont la charge lui a été confiée par le Vice – Président de la FICE Monsieur Daniel Vidaud en charge du développement FICE en Afrique selon les recommandations du congrée FICE de janvier 2003.

La Fédération International des Communautés (d’Enfant 1948 à 1973) et Educative depuis 1973 la FICE fut créer en 1948 par l’UNESCO pour définir une politique d’aide à l’enfance et une structure d’échange des pratiques éducatives. Elle a un statut consultatif auprès de l’UNESCO, Conseil de l’Europe Union européenne, UNICEF et de l’ECOSOC. Elle a comme mission aider à l’application de la convention des Nations Unies sur les droits de l’enfant.

Ce processus d’intégration et d’ouverture pour formuler un plan d’action a mener ensemble dans le cadre des travailleurs sociaux dans le domaine de l’enfance et de la jeunesse ayant l’handicape, ce travail a pu se concrétise grâce à l’attention particulière des ONG sélectionnées a partir de contact soit de l’Association Nationale des Communautés Educatives (ANCE) Belgique, du Pool V, parmi les membres usagés du site Internet de la société civile de la RDC. Ceux du Pool V au prise parmi les membres publiant dans le site Internet de la société civile de la RDC en collaboration avec l’organisme Canadien Alternative propriétaire du site.

Dans le cadre de sa mission, la J.A. a mener des actions auprès de centaines d’associations des jeunes se trouvant soit au Pool V ou dans la SOCIJEC de fois dans le cadre de la SCOB. Ces actions consistaient à accompagner ses structures dès leurs formation par un soutien technique en encadrant leurs responsables et encadreurs avec des techniques des conduites des réunions, les motivants pour qu’ils entre en contact avec l’autorité administrative compétente et les stimulant au travail de terrain en réseau en vue d’un échange avec des partenaires locales qu’étrangers un tableau et une liste sur les organisations et les différents membres de J .A chargé pour la cause se trouve en annexe de ce rapport.

Dans cette logique, pour réanimer le mieux les habitants de sa base sur le plan culture, les activités tel que la 2ème Edition de la croisade culturelle de kimbanseke ont été organisé en collaboration avec plusieurs partenaires et l’engouement a suscité l’adhésion d’une large tranche de la population.

Au chapitre de formation, l’ONG.asbl J.A. a bénéficié des plusieurs formations allant de technique d’élaboration des stratégies d’information, éducation et de communication ( IEC) organisé lors de FORUM jeunesse et action du 10 au 14 février 2003, l’initiation des techniques des résolutions de conflit organiser par ONG.PAX Juniors, la formation de mise à jour des informations sur le site Internet organiser par ONG de droit canadien Alternative pour outillée les membres des notions essentiels pour publier sur le site Internet en général et celui de la société civile du Congo dont l’ONG J.A. est membre signataire de protocole d’accord en particulier.

A son siège, la J.A a dû accueillir la formation des maraîchères organisées en association avec (COOPMECOMA) du site RVA une formations annimées par Annie MUTULA de l’ADCOM (Mokili Muinda) sur le thème : Comment Programmer des Activités annuelles dans une Coopérative en générale et en l’an 2003 en particulier.

L’Elaboration des projets de développement à financer, modèle de la Coopération technique Belge et de l’Union Européenne organisée par le Conseil Consultatif de la Société Civile (C.C.S.C) à l’église Lumière de Matete quartier Debonhomme

On ne peut clore se chapitre sans saluer et remercier les associations Groupe Internationale des Volontaires Africains au Congo (GIVAC), APRODI et CADIPOD qui pilotent, pour la RDC, le concept Batteau Congo en collaboration avec Médecine pour le Tiers monde représenté en RD Congo par Madame Vamdame et mlle Sille Mœus pour les facilités et l’organisation de distributions des objets, documentations, cahiers et autres matériel médicale fruit de la compension des quelques généreux Belges en mémoires de la contribution du Congo Belge à l’économie de la Belgique pendant la colonisation une action à encourager tout en formulant les vœux de voir le concept faire son chemin pour le bien être de tous.

Dans le cadre des contacts la J .A collabore avec l’Amnistres International femme, la Fédération Internationale de droit de l’homme et la cours pénal Internationale. Qui l’informe sur tout ce qui se passe, se prépare et se décide en matière des droits.

Pour ressortit clairement la totalité du travail abattu par la J.A en 2003, le tableau suivant vous est proposé pour schématiser les actions.

VOIR TABLEAU
IMPACT

La J.A. accueille avec satisfaction le progrès réalisé dans ses contacts de l’an 2003 et les multiples résultats heureux auxquels elle est parvenue grâce aux concours efficaces ainsi bien de ses membres que des différents partenaires. Car n’eut été la contribution des autres partenaires et ONG, et l’implication des différents acteurs, les résultats ne serait peut être pas de si grand ampleur. C’est pourquoi la J.A. s’emploi à dynamiser des dizaines de mouvements associatifs pour contribuer à l’échange de l’information en vue d’améliorer leurs prestations sur terrain. Sa reconnaissance officielle au niveau de Ministère de tutelle (M.J.S.L) auréolais par le brevet de participation au forum sans oublier les travails abattus en collaboration avec la FICE tout au long de l’année 2003, l’espace (vitrine) sur le web qui lui permet de faire connaître ces actions à travers le monde ont largement contribué à faire asseoir l’honorabilité de J.A. dans le monde associatif.

DIFFICULTES

La grande difficulté c’est l’insuffisance des ressources devant nous permettre de répondre correctement aux multiples appels d’importance capitale pour toute la communauté pour laquelle nous avons choisie d’être de travailleurs sociaux.

Nous verserons dans ce chapitre l’épineux problème des lenteurs et tracasserie administratif qui tue ainsi l’élan du développement rapide de notre société tout en souhaitant que les réalisations des associations telles que la J.A. soit jugée à leur juste valeur. Nous pensons que le favoritisme et autres clientélismes sont des épines dorsales dans ce combat de la valorisation des nos mouvements associatifs.

D’autres difficultés auxquelles l’association se trouve confronter est que la fertilité des idées observées dans le chef du groupe pour proposer les activités saines dans le cadre de l’animation sociale de son environnement, la modicité de prime risque de décourager les participants aux différentes manifestations qui sont pour la J.A. occasion par excellence de contribuer au réarmement moral de notre société pour une conscience collective au service du patriotisme notre identité à tous.

PERSPECTIVES D’AVENIR

Poursuivant l’élan tout en tenant compte de l’immense défit de l’encadrement, l’accompagnement et l’éducation politico – civique de ses concitoyens sans oublier l’importante tâche de la vulgarisation et défense des divers droits des enfants et des jeunes. L’ONG asbl J.A. prévoit pour l’année 2004 une série d’activités allant de renforcement de partenariat avec le pourvoir public, ONG et partenaires extérieurs à l’organisation de la troisième croisade de Kimbanseke en collaboration avec ses partenaires habituelle dans ce cadre en passant par l’organisation des journées livres ouvert en collaboration avec la CECMI dans les écoles tant public que privé de la place, sans oublier des sensibilisations ponctuelles lors de chaque date et journée internationale concernant la jeunesse, l’enfance, le droit de l’homme ou de la presse.

Sur le plan international la J.A. tiendra à développer l’échanges avec sa partenaires de la Belgique dans le cadre du programme bij et surtout à renforcer les relation bilatérales avec la FICE.


Lien Internet suggéré