Une expérience originale d'encadrement des enfants à Kinshasa

Pax Juniors : une expérience originale d’encadrement des enfants à Kinshasa

La naissance, le samedi 10 juin 2000, de Pax Juniors, une organisation non gouvernementale (ONG), au quartier Mikondo, dans la périphérie de Kinshasa, capitale de République Démocratique du Congo (RDC), a été saluée par la population locale, singulièrement les prêtres de la paroisse catholique Mama wa Bosawa et les parents dépassés, pour la plupart, par les problèmes de survie et peu attachés à l’encadrement de leurs enfants. Et cela, non pas parce que cette ONG a augmenté le nombre d’associations sans but lucratif (ASBL) existant dans le milieu ; mais plutôt pour son objet innovateur : l’encadrement socio – culturel gratuit des enfants âgés de 7 à 17 ans.

La formation dont bénéficient les enfants porte essentiellement sur les fondements de la culture de la paix, les techniques de communication sociale, l’expression orale et écrite française, l’interprétation théâtrale, la déclamation poétique, les droits de l’homme et singulièrement les droits de l’enfant qui sont souvent bafoués, la politesse, l’histoire de l’organisation des Nations Unies dont la mission est d’assurer la paix et la sécurité internationales.

A l’issue de la formation, les enfants ont la mission de moraliser les membres de la société (enfants et adultes) et de prêcher bénévolement, à l’instar de disciples de Jésus – Christ, la culture de la paix dans un monde qui porte le visage d’un pandémonium, au regard de conflits armés, de l’accentuation de la misère, de la haine et d’autres maux qui rongent l’humanité. Pour vulgariser ce message pacifique, plusieurs moyens sont mis à profit : prédications en lieux publics, visites et entretiens en familles, spectacles de théâtre, récitals de poèmes, lettres et déclarations pacifiques, leçons publiques, production et diffusion des émissions à la radio et à la télévision…
Aux âmes bien nées…

Sitôt née, l’ONG « Pax Juniors » n’a pas attendu de totaliser une année pour forger une image favorable au sein de l’opinion en assurant, sans relâche, la formation des enfants scolarisés ou non et issus de familles démunies. Au bout de trois mois de formation, soit de juin à août 2000, 15 enfants recrutés pour expérimenter le programme d’encadrement conçu minutieusement, ont été largués sur le champ de mission. Ces enfants messagers de la paix de la première promotion ont émerveillé le public à l’occasion d’une journée culturelle organisée le dimanche 27 août 2000, dans la salle de la paroisse catholique Mama wa Bosawa, sous le thème : « Paix et développement ».

Depuis lors, Pax Juniors a vu ses rangs grossir suite à l’enthousiasme suscité par la nature et la qualité de la formation gratuite et permanente. Cette ONG a l’ambition d’encadrer aussi les enfants abandonnés lorsqu’elle trouvera un financement pour les héberger et les nourrir. Mais, en ce qui concerne les enfants sous responsabilité parentale encadrés par Pax Juniors, l’effectif se chiffre actuellement à 100 personnes.