SJS-GRAJ à Butembo. 3 projets pour soustraire la jeunesse des conflits armés

Butembo est une ville de 600.000 habitants dont près de 45% ont entre 15 et 39 ans.
L’absence de moyens de communication entre les grands centres et les milieux ruraux a maintenu la jeunesse rurale dans la misère, caractérisée par toutes sortes de pénuries.
La conséquence fatale de cette situation de manque généralisé, donne lieu à l’exode de la jeunesse active vers les villes et autres centres importants du pays d’une part et de l’autre à l’enrôlement de celle-ci dans diverses factions armées.
Pour inciter cette jeunesse à rester dans son milieu d’origine, SJS-GRAJ section Butembo que dirige M. Kyamenywa Mubalama François se propose :
1- d’encadrer cette population jeune dans une école communautaire, en vue de lui donner une assisse intellectuelle pour leur avenir
2- de créer avec elle, des micro-industries agricoles (rizeries, minoteries, savonneries, huileries…)
3- de l’intégrer dans un projet de reboisement de la foret naturelle détruit par les recherches géologiques
ces projets visent à soustraire les jeunes de cette contrée de l’oisiveté, de l’enrôlement fatale aux conflits armés, de les conscientiser sur l’avenir de leur region et leur donner un emploi décent et viable s’intégrant dans les habitudes entrepreunariales de la region du Nord Kivu, riches en productions vivrières.
Si jeunesse savait qui est membre du réseau de l’emploi des jeunes(YES-DRC) visent ainsi la création de plus de 150 emplois pour les jeunes de cette contrée d’ici 2005.