Vision de la société sur nos ONG et autres mouvements associatif

Après notre passage à la Télévision nationale congolaise ( RTNC 1 ) , le Samedi 28 février 2004 de 10h55’ à 11h 10’, pour présenter le nouveau réseau regroupant les Organisations non gouvernementale et autre associations évoluant dans le secteur de l’Enfance et de la Jeunesse, l’Association Nationale des Communautés Educatives ANCE/RDC en sigle, la Jeunesse Avenir (J.A. ) en sigle , a travers le dialogue avec le présentateur de l’émission Monsieur LUSHIMA NDIATE , a senti la nécessité d’interpeller les acteurs , fondateurs et autres dirigeants de différentes organisation à un comportement responsable dans la conduite des activités cadrant avec la vocation des travailleurs sociaux que nous nous sommes librement choisi. La société civile congolaise est tellement mal vue que la quasi totalité de l’opinion tan nationale qu’internationale ne la considère que comme opportuniste ou encore cheval de course. Cela s’explique par la vision simpliste du monde associatif que nous avons , attitude que nous affichons dans diverses situations qui interviennent et la manière dont nous conduisons nos structures. L’espoir à l’autre et l’attentisme pour organiser et réussir des activités , présente une vision néfaste dans la compréhension de l’idéale que nous poursuivons . D’où l’interpellation que nous faisons pour un comportement digne dans nos engagement avec les tiers . Les responsables et encadreurs des structures formant la société civile con,golaise doivent avoir à l’esprit le sens de l’honneur. L’honneur d’eux-mêmes en tend qu’Homme capable ,de réagir de la même manière s’ils sont placé dans les mêmes conditions que leur interlocuteur. Préserver l’honneur de sa structure et des autres membres qui la compose. Sauvegarder l’honneur du pays s’il s’agit de collaborateur extérieur . Enfin préserver l’honneur de notre chère société civile où nous oeuvrons avec dévouement et essayons ,tant peu soit il ,d’apporter notre contribution pour l’amélioration des condition de vie de nos concitoyens.
Pour ce faire , la J.A. encourage les ONG à s’impliquer dans l’organisation des activités populaires a impact directe sur la population environnante dans le but du réarmement morale de la conscience collective ; une notion qui ne doit pas échapper aux congolais de tout bord. « Lettré ou non lettré, primai rien ou docteur à thèse , dirigé ou dirigeant. »
C’est pourquoi les échanges francs et périodique entre ONG de même secteur sont encouragé par notre comité dont les membres se retrouvent ainsi parti intégrante dans plusieurs regroupements ou réseau dans le but de stimuler « comme un taon stimulerait un cheval, grand et de bonne race, mais un peu mou en raison même de sa, taille, et qui aurais besoin d’être exciter »(voir SOCRATE ) , toute une génération pour laquelle nous servons d’exemple.
Point n’est besoin de signaler que nous mettons à la disposition des comités des associations et autres encadreurs des modules de formation pour renforcer leur capacité. Ils peuvent nous faire appel pour l’une ou l’autre de formation sur ; -Culture associative , Dynamique de groupe , Technique d’animation culturelle et sociale etc…


Lien Internet suggéré