Jardins et Elevages de Parcelle

Secteur d'activité: Agriculture et élevage
Région: Kinshasa
Composante: ONG de développement

LONA MPO OLIA (CULTIVEZ POUR MANGER)


Courriel

ongjeep@yahoo.fr

Adresse, téléphone et télécopieur

Derriere la Fac des Sciences, Universite de Kinshasa, RDC
TEl (243)999998749, (243)998949371

Présentation, historique et objectifs

L’ONG « Jardins et Elevages de Parcelle », JEEP en sigle, a été créée en 1989 dans la mouvance de l’unité d’écodeveloppement de l’Université de Kinshasa. La philosophie de cette ONG se fonde sur l’application des principes d’écodeveloppement pour amener la population à se prendre en charge à partir des potentialités de leur milieu.

Le JEEP est membre du CRONGD/Kinshasa et de RAUKIN (Réseau d’Agriculture Urbaine de Kinshasa). Il est cofondateur de ce dernier réseau qui est une plate-forme du CRONGD regroupant une quarantaine d’ONG travaillant dans le domaine de la sécurité alimentaire à Kinshasa.

En attendant la construction de ses bureaux à Kimwenza, l’ONG JEEP a son antenne derrière la Faculté des Sciences à l’Université de Kinshasa.

Actuellement, l’ONG JEEP travaille dans 30 quartiers à revenu très modeste où plus de 4400 familles sont encadrées situés dans les communes de Kimbaseke, Masina, Ndjili, Makala, Selembao, Lemba, Kisenso et Mont-Ngafula.
Dans le cadre de ses activités d’encadrement, le JEEP a acquis un terrain au plateau des Bateke où les encadrés qui sont à l’étroit dans leur parcelle se sont vu octroyé une portion de terre. La plupart de ces encadrés exploitent déjà leurs terres pour une autonomie alimentaire.

L’objectifs de l’ONG est de travailler pour la santé de familles urbaines et périurbaines en contribuant à leur sécurité alimentaire par la disponibilité d’aliments sains et riches, produits par la main d’œuvre familiale, en appliquant une agriculture écologique.

C’est ainsi qu’elle intervient dans les domaines du jardinage, de l’arboriculture fruitière à haut rendement et du petit élevage. Il promeut aussi l’esprit associatif au sein de la population. Il mène trois type d’activités :
• Les activités de conscientisation et d’encadrement.
• Les activités de petits appuis à la production.
• Les activités de recherche-développement.

En outre, dans sa promotion de l’agriculture urbaine parcellaire, l’ONG utilise la stratégie de porte-à-porte, les productions médiatiques et aussi par la collaboration avec les groupes organisés et des structures étatiques (SNV, Développement rural, Ministère de l’agriculture…..)

Réalisations à ce jour

Les activités réalisées se sont articulées autour de 4 axes :

- L’accompagnement des ménages producteurs ;
- La formation des formateurs ;
- La recherche-développement.
- L’installation et l’accompagnement des encadrés dans la croissance du village JEEP sur le plateau des Bateke.

1. L’accompagnement des ménages producteurs se fait à travers les séances d’animation dans les parcelles des producteurs, les agents de l’ONG ont assuré le transfert des techniques appropriées de jardinage, d’arboriculture fruitière et d’élevage de parcelle.
Les activités réalisées se sont articulées autour de 4 axes :

- L’accompagnement des ménages producteurs ;
- La formation des formateurs ;
- La recherche-développement.
- L’installation et l’accompagnement des encadrés dans la croissance du village JEEP sur le plateau des Bateke.

1. L’accompagnement des ménages producteurs se fait à travers les séances d’animation dans les parcelles des producteurs, les agents de l’ONG assure le transfert des techniques appropriées de jardinage, d’arboriculture fruitière et d’élevage de parcelle afin de pouvoir renforcer davantage leur technicité en matière de production et d’utilisation des légumes. Cet accompagnement s'exprime
• Dans la production légumière locale ; un intérêt particulier avait été accordé à la promotion des espèces légumières locales dont le « kikalakasa »(Psophocarpus scandens), le « pondu » (feuille de manioc), le « matembele » (feuilles de patate douce), et les amarantes, à cause de leur valeur alimentaire supérieure à celle des espèces exotiques.
• Dans l’entretien des arbres fruitiers pour assurer une bonne croissance des arbres fruitiers sélectionnés à haut rendement , les ménages ont ainsi appris et appliqués les soins adéquats pour une bonne croissance des jeunes arbres d’avocatiers greffés, d’artocarpus, de manguiers, de safoutiers et de papayers.
• Dans la production animale par la formation et le métayage.

2. La formation des formateurs : les agents du JEEP sont des formateurs des ménages producteurs. Un recyclage permanent est organisé à travers des réunions de quinzaines tenues tous les deux mercredis. Ces formations sont assurées par les membres du staff ou des chercheurs de l’Amont-JEEP.

3. Les activités de recherche–développement sont des activités d’expérimentation des techniques de production en vue de la mise sur pied des techniques adéquates permettant d’augmenter les rendements des plantes et des animaux et de diversifier la production.

Réseaux dont cette organisation est membre