Bukavu, la répression s'intensifie

Ce 11 avril 2006, monsieur Emmanuel BARHAYIGA SAFARI souverainmedia@yahoo.fr, éditeur du journal "Le Souverain", a reçu la visite de deux hommes qui lui ont exigé les articles concernant Idesbald BYABUZE, le colonel Thierry ILUNGA et Simba USSEINI qu'il affichait sur un tableau devant le bâtiment du siège de son journal.

"Je leur ai dit que le tableau sur lequel j`affichais les infos avait été emporté par des hommes armés et en uniformes militaires à l'ANR, il a de cela belle lurette... Ils m'ont dit de me rappeler des coups et blessures que j'avais eus et qu'à leur prochaine visite, ce sera pire."

Ces menaces font suite à celles proférées depuis deux jours contre monsieur Idesbald BYABUZE, professeur à l'Université catholique de Bukavu et activiste des Droits de l'homme par des hommes en uniformes l'accusant d'être le promoteur de la marche organisée dans la ville pour protester contre les tueries.
Monsieur BARAYIGA a adressé une plainte contre inconnu a l'Auditorat Supérieur Militaire de Bukavu. Il craint pour sa vie.