Que pensez-vous de la nécessité et de l'opportunité de la Concertation en prévision des élections au-delà du 30 juin 2006?

A deux mois du début des élections, les avis sont partagés sur la suite du processus:
- faut-il accepter la direction actuelle du processus, c'est-à-dire accepter le nouveau calendrier sans redéfiniri les choses?
- ou au contraire, il faudrait d'abord redéfinir les choses avant de continuer?


Options d'affichage des commentaires

Sélectionnez la méthode d'affichage des commentaires que vous préférez, puis cliquez sur "Sauvegarder les paramètres" pour activer vos changements.

Ma reflexion sur la date du 30 juin 2006

Depuis le 30 juin 1960, notre pays souffre d'une crise de légitimité. Apres des guerres connues dans notre pays,des longues transitions une portion des personnes se sont retrouvées en Sun city pour se mettre d'accord sur l'avenir de la RD Congo. A la mise en place de cette transition jusqu'au délai imparti,les choses n'ont pas marché comme on les souhaitait.

La population est restée à sa soif pour la tenue des élections démocratique, libre et transparente. Maintenant que la date a été prolongé par la CEI sans consulter les autres, est-ce-que les resultats ne seront pas contestés apres la publication?

D'où la nécessité d'une concertation et c'est une occasion à ne pas rater puisqu'on ne peut pas aller aux élections dans le climat que notre pays traverse. Il ne faut pas avoir l'habitude de recommencer c'est-à-dire remettre en cause tout ce que l'autre a fait.