Communiqué sur la situation à Sekibanza

Selon les informations reçues du Point Focal du Système de Veille de la province du Bas-Congo, une rixe sérieuse est survenue entre la police du territoire de SEKIBANZA dans la province du Bas-Congo et les fidèles de la secte BUNDU DYA KONGO.
Tout a commencé le lundi 22 mai 2006 lorsque les éléments de la police locale ont intercepté quelques fidèles de la secte BUNDU DYA KONGO qui se rendaient au bureau du territoire revendiquer le remplacement par des "non originaires", des agents originaires de la province du Bas Congo travaillant au barrage d'Inga. Ces derniers furent limogés pour des fautes administratives.
Il s'en est suivi une rixe qui a duré deux jours et demi et a coûté la vie à trois policiers et à trois fidèles de BUNDU DYA KONGO; deux autres fidèles de cette secte sont grièvement blessés.
Le Système de Veille condamne des tels actes de violence et s'inquiète de leur persistance dans la province du Bas Congo à la veille des élections.
Il exige qu'une enquête impartiale soit diligentée le plus rapidement possible et que les auteurs soient déférés devant des juridictions compétentes.

Patrick DJANGA KATAKALA

Point Focal National du SDV/ADDE