La population de Kindu exposée aux maladies d’origine hydrique

La population du Maniema en général et celle de Kindu en particulier est en danger suite à l’irrégularité de fourniture d’eau potable par la REGIDESO signale le Réseau Femme et Développement (REFED) dans un communiqué remis récemment à la presse.

Selon cette ONGD, les habitants de cette partie de la RDC sont obligés de s’approvisionner en eau aux points de fortune ou au fleuve au risque de contracter toutes sortes des maladies d’origine hydrique et de subir toute forme de violence sexuelle pour les femmes qui s’y rendent aux petites heures de la matinée et très tard dans la soirée.

Par ce communiqué, le REFED interpelle le gouvernement, la communauté internationale, la MONUC, les politiciens, les agences du système des Nations Unies, els ONG et toute personne de bonne volonté à venir en aide à la population de ce coin du pays en facilitant le fonctionnement de la REGIDESO confrontée aux difficultés d’approvisionnement en gazoil.