AU CŒUR DU PROGRAMME «NOUVEAUX ENTREPRENEURS» : AIDER A LA CREATION D’ENTREPRISES.

Depuis plus ou moins deux décennies, on assiste, en République Démocratique du Congo, à une croissance négative de la richesse nationale ainsi qu’à la paupérisation aiguë de la majorité de la population congolaise.
A l’origine de cette situation de délabrement des choses et des hommes, la régression du tissu entrepreneurial du pays. En effet, les entreprises publiques et privées ferment de plus en plus, en même temps que l’on crée plus suffisamment d’entreprises nouvelles.
Et pour répondre à la question QUE FAIRE ? Pour faire face à cette situation, le Centre National pour la Promotion de l’Entreprise avait organisé du 24 au 25 mai 2002, au Centre de Rééducation pour Handicapées Physiques de Kinshasa un colloque sur le thème «Développement par le bas du secteur privé national : contraintes essentielles et solutions possibles ».
Au cours de ce colloque, les participants provenant d’horizons divers ont conclu que c’est seulement grâce à des entreprises utiles et de proximité plus nombreuses et plus performantes que la République Démocratique du Congo peut rapidement retrouver le chemin de la croissance et sortir de la pauvreté.
Dans la mesure où la création d’entreprises est, pour la République Démocratique du Congo, l’enjeu déterminant pour créer des richesses économiques nouvelles, générer des emplois stables et revitaliser les territoires, le Centre National pour la Promotion de l’Entreprise a lancé officiellement le programme «Nouveaux Entrepreneurs » qui veut contribuer à accroître le taux de création d’entreprises en RDC en aidant à la création d’entreprises.
.
Notre problématique de la création d’entreprises

Pour y parvenir, il importe d’envisager la création d’entreprises non comme un acte unique, mais comme un processus exigeant des efforts et des aides variées au cours des différentes phases qui vont de la construction du projet, au lancement de son entreprise puis à sa consolidation. Elle n’est pas seulement le fait de l’individu créateur mais également de l’ensemble des réseaux sur lesquels elle s’appuie nécessairement dans la mesure où la création consiste aussi en une mise en mouvement des acteurs divers dans un contexte particulier. Les aides à la création doivent aussi être orientées vers l’animation, la formation, la consolidation et l’ouverture des réseaux indispensables à la réussite de l’entreprise.
C’est pourquoi, l’action du centre au travers du programme «Nouveaux Entrepreneurs » aura pour fondements :
· Les accompagnateurs à la création d’entreprise, le programme les appelle les encadreurs-référents. Ils sont appelés à mettre à la disposition des créateurs un ensemble de ressources et des moyens qui leur permettent de passer de l’idée à l’action de créer.
· Le réseau des institutions d’appui à développer, qui doivent offrir un accompagnement global des porteurs de projet sur la durée.

Objectifs du programme

Le programme «Nouveaux Entrepreneurs » du centre entend ainsi contribuer à promouvoir un flux significatif de création d’entreprises en République Démocratique du Congo en :
· Sensibilisant le public à l’esprit d’entreprise,
· Mettant en place l’accompagnement des créateurs d ‘entreprises avec les structures partenaires,
· Finançant les porteurs de projets de création d’entreprises sous la forme de capital risque de proximité

Services aux créateurs

Il s’adresse à tout congolais, particulièrement aux jeunes âgés de 25 à 38 ans, aspirant à créer une petite entreprise et/ou porteur d’une idée de création d’entreprise.
Pour cela, le programme devrait leur offrir les services suivants :
· Organiser avec les associations socioprofessionnelles des réunions d’incitation à la création d’entreprises pour susciter un intérêt à la création d’entreprises chez les populations cibles,
· Aider le porteur d’une idée d’entreprise, par le biais d’un encadreur-référent, à s’entourer d’un réseau de partenaires diversifiés et qualifiés qui l’accompagneront tout au long du processus de création,
· Héberger dés le early stage, pour une période limitée, les entreprises naissantes dans des centres d’incubation d’entreprises et leur offrir les services suivants : locaux, services spécifiques, staffing, coaching…,
· Apporter une aide financière aux créateurs d’entreprise sous la forme d’intervention en capital et d’avance au compte courant associé,
· Ouvrir les crédits bancaires aux jeunes entreprises grâce aux fonds de garantie des jeunes entreprises à mettre en place.

Les chances de réussite

Malgré l’importance de ce secteur, il importe de souligner que c’est encore un secteur nouveau en République Démocratique du Congo. Dans ce cadre, le programme «Nouveaux Entrepreneurs» est un programme novateur.
Et comme tout programme novateur, il se trouve confronté des difficultés concernant le recrutement et la formation des équipes de terrain ainsi qu’à son impossible autofinancement.
C’est pourquoi la réussite de ce programme exige une action volontariste du Centre National pour la Promotion de l’Entreprise sous deux formes :
· Le développement des compétences internes en matière d’accompagnement à la création d’entreprises et d’ingénierie sociale,
· La mobilisation de l’aide internationale, sous toutes ses formes, au profit de l’aide à la création d’entreprises en RDC.