2ème tour de l'election presidentielle: vigilance tous azimuts

A kinshasa, dans une grande partie de la province du Bandundu et dans la province orientale, une pluie torentielle a fait croire à la commission electorale independante CEI,qu'il lui faudrait plus qu'un jour pour organiser ses elections car si à Kinshasa, la circulation est paralysée en cas de pluie, les autres provinces surtout les villes semi rurales de l'interieur du pays ont attendus midi pour voir les premiers electeurs se presenter. Malgré cela, tout le monde est d'accord que le taux de particpation est faible par rapport aux 1er tour et aux elections legislatives du 30 juillet.
si dans les provinces citées ci-haut ,c'est la pluie qui a été le principal incident, à L'equateur, les partisans des deux camps opposés à la presidentielle en sont venus aux mains.C'est le cas egalement de Bumba ou des inciviques , après des rumeurs de bourrages d'urnes, ont brulés quelques bureux de vote, emportant pour d'autres les materiels.
Mais ce qu'il faut retenir de ce jour, c'est la vigilance tous azimuts dont a fait montre la population, criant aux scandales au moindre signe d'un encre indelebile malseché qui pourrait rendre invalides le bulletin de vote, malmenant le membre d'un parti politique qui nonobstant le prescrit de la loi essaie d'influencer les votants dans l'enceinte de bureau de vote, ou verifiant l'identité des eventuels observateurs.
le cas le plus frappant, est egaleemnt celui de ces deux presidents de bureau , qui ont echappés de peu à la vindicte populaire, escortés par la police pour cause qu'ils auraient tenté d'influencer le vote des personnes agées et malvoyantes en faveur d'un candidat


Lien Internet suggéré

Brève description du lien

video blog de francoise, qui a filmé la scène d'une contestation d'un electeur dans un bureau de vote de Kinshasa