Environ 50.000 foyers à Kinshasa et au Bas-Congo risquent de manquer de l'électricité.

Les techniciens de la Société Nationale d’Electricité
(SNEL) dépiècent les quatre autres turbines pour dépanner celle qui fonctionne. Une éventuelle panne de celle-ci aurait des conséquences fâcheuses, notamment sur les hôpitaux.


Lien Internet suggéré