ANNEE SCOLAIRE 2007-2008 : HALTE A L’EXPLOITATION DES PARENTS

COMMUNIQUE DE PRESSE N°012/ACVDP/2007
ANNEE SCOLAIRE 2007-2008 : HALTE A L’EXPLOITATION DES PARENTS

La pratique du système de prise en charge des enseignants par les parents qui durant 15 ans a causé du tort aux enfants congolais en age de scolarisation, elle a également perturbé le système éducatif dans notre pays, nous assistons aujourd’hui à la corruption des enseignants et autres agents de l’état du secteur, à la déscolarisation des enfants et à l’analphabetisation de la population, chose contraire à l’objectif du millénaire dont notre pays est partie prenante.

Par rapport à cette situation, l’Action Contre les Violations des Droits des Personnes Vulnérables ACVDP en sigle membre de la campagne mondiale pour l’éducation (CME) soutien et salut la note circulaire de Son Excellence Monsieur le Ministre de l’EPSP du 21 juin 2007 interdisant cette pratique et demande aux parents de ne pas payer les frais d’inscription et d’autres frais sauf le minerval et l’assurance scolaire qui s’élèvent respectivement à 100FC, et avertissant les autorités scolaires à ne plus faire recours à cette méthode et à faire appliquer la note circulaire. Cette mesure entre en ligne de compte des acquis de la semaine d’action de l’éducation pour tous qui a eu lieu du 23 au 29 avril 2007 dont cette le thème cette année était l’éducation est un droit humain.

L’ACVDP demande aux parents congolais de la respecter scrupuleusement et de dénoncer publiquement toute autorité scolaire qui osera de rançonner de nouveau les parents essoufflés et mal payés.

Pour terminer, l’Action Contre les Violations des Droits des Personnes Vulnérables ACVDP demande à Son Excellence Monsieur le Ministre de l’EPSP de sanctionner avec force toute autorité scolaire qui violera cette mesure, l’heure de l’impunité est déjà révolue, de payer les enseignants descenment par le respect de l’accord de Mbudi (d’abords le premier pallier) comme cela est prévu dans le budget 2007 voté par le parlement et promulgué par le Chef de l’Etat pour éviter la grève des enseignants qui a des conséquences sur les enfants.

L’ACVDP demande aux organisations des droits humains, syndicats, communautés locales, aux églises d’aider les parents à faire respecter cette mesure.

Fait à Kinshasa, le 13 août 2007

Crispin KOBOLONGO KONGUNDE

Président