ELOGE A L'AFRICAIN D'HIER, D'AUJOURD'HUI ET DE DEMAIN !

Africain!
Ton épiderme a la couleur et la splendeur de l'ébène !
Ton ossature et ta stature correspondent parfaitement à ta nature humaine !
Tu es né d'une femme féminine !
Ton double statut est celui que revendique tout être humain en âge de se prendre en charge
Et d'assumer la pleine et entière responsabilité de ses actes;
Ton double statut est
D’abord, celui d’être un « Etre humain »
Et ensuite celui d’être un « Esprit libre » !
Mais, voilà que durant plusieurs siècles de fer et d'enfer, de terreur et d'horreur
Toutes ces beautés naturelles, toutes ces dotations particulières
Et toutes ces gratuités divines t'ont valu
D'être relégué au rang d'une sous-humanité aliénable à volonté
Corvéable à merci, exploitable à l'envi et réductible à l'esclavage !

Non, non et non ! Tu n'as jamais fait partie d'une quelconque sous-humanité !
Tu es une personne humaine dans toute l'acception du terme!
Tu es, au même titre que les autres êtres humains qui peuplent la Terre,
Doté de toutes les facultés ancrées, innées, enracinées en l'être humain !
Ton épiderme à la pigmentation et à la coloration de l'ébène ou de l'afrormosia
Est un don sacré, une gratuité divine, une bénédiction spéciale
De l'Artiste Suprême qui, dans sa perfection, dans son amour et sa justice
Voulut qu'il y eût ici-bas une diversité, une multiplicité, une complexité d'épidermes
Pour l'unique race humaine, l’unique genre humain, l’unique espèce humaine !

On aurait tort de continuer à croire, à faire croire, à dire, ou à faire dire
Que ton épiderme à la splendeur de l'ébène te définit totalement
Que ta valeur humaine ne tient qu'à cela
Que tu es dépourvu d'âme, de volonté propre, et de la conscience de ton véritable être
Que tu n’as pas le double statut que tu revendiques
Et que tu pouvais donc être aliénable, corvéable, privatisable, et réductible
A l'esclavage.

D’ailleurs, le discours abolitionniste a fini par te réhabiliter et par te restituer ton double statut
Celui d’être un « Etre humain », et
Celui d’être un « Esprit libre et critique»
Bien que cela eût coïncidé avec l'invention de la machine à vapeur
Cela prouvait – s’il en était encore besoin- que pendant plusieurs siècles
L’Occident s’était lourdement trompé dans son éternelle chasse aux trésors par delà les Océans !

Africain !
Ces siècles te furent horribles et hostiles au point que ton psychisme semble avoir été déstabilisé à jamais !
Depuis cette époque, l’Afrique a vu son économie devenir totalement extravertie
C’est-à-dire tournée vers l’extérieur, avec des produits de son sol
Et de son sous-sol traversant les Océans, à l’état brut, sans valeur ajoutée et filant vers l’extérieur !
Depuis-là, tu sembles démoralisé, découragé, dépaysé, déboussolé !
Jusqu’ici tu sembles n’avoir toujours pas retrouvé ton équilibre et ta stabilité internes !
Jusqu’ici tu sembles n’avoir toujours pas retrouvé confiance ni en toi-même
Ni envers ton Continent, ni même envers ta Planète !
Jusqu’ici tu considères le « Travail acharné » comme une « Corvée »plutôt qu’une joie de participer au Développement de ta ville, de ton pays, de ton Continent, ou de la Planète !
Jusqu’ici tu considères l’Afrique comme un « Enfer sur Terre »plutôt qu’un « Paradis sur Terre » !
Jusqu’ici tu sembles toujours te considérer comme la proie d’un Lion indomptable ou
D’un Diable inattaquable en justice !
Tu es tellement démoralisé que tu ne parviens même pas à te défendre avec vigueur
Lorsqu’on cherche à rejeter l’entière responsabilité de la traite transatlantique sur toi
Alors que tu n’y étais qu’un acteur secondaire, jouant un rôle secondaire, dans un Système répressif
Dont tu ignorais les fondements, et les soubassements économiques, ou idéologiques !

Signalons cependant quelques paradoxes en rapport avec cette tentative de la mise en parenthèse
De ton humanité, de tes libertés et de ta dignité !

En effet, ces siècles horribles et hostiles t’ont permis
De célébrer dans la douleur la beauté et la splendeur de l’épiderme couleur d’ébène !
D’intégrer tant bien que mal la Société globale !
De contribuer bon gré, mal gré à la construction, et à l’enrichissement de l’Europe et de l’Amérique !
De sublimer tes souffrances physiques et morales à travers une abondante production
D’œuvres musicales, littéraires et culturelles de grande valeur artistique, humoristique, poétique et Politique, plaçant de ce fait les thèmes de « l’Esclavage », du « Racisme anti-Noir », et de la «Ségrégation raciale» au sommet de la Littérature Mondiale !

Ne serait-ce que pour la longue lutte que tu as menée, si j’avais une médaille, j’allais te décerner celle

«Du plus humain des Etres humains de la Planète»

Car notre Planète ne connaît pas d’autres humains que toi à avoir lutté si longtemps,
Si vaillamment, si héroïquement pour affirmer, réaffirmer, prouver et confirmer
Contre vents et marées, son appartenance à la race humaine, au genre humain, à l’espèce humaine !

L’Ile de Gorée, haut lieu du Souvenir, se dresse en plein Atlantique, comme le témoignage
De l’irréfutable dépeuplement de ton Continent de sa plus belle jeunesse
Du marquage au fer rouge d’un numéro sur la chair d’une personne humaine,
Et de l’extraction des êtres humains de leurs familles, de leurs racines, de leurs origines, de leurs repères !
L’Ile de Gorée, ce haut lieu du Souvenir, ce lieu de sinistre mémoire, n’est pas le seul du Continent !
D’autres lieux du Souvenir attendent d’être aménagés à l’intérieur du Continent pour témoigner à leur tour !

Africain !
Etant un chef-d’œuvre de la pensée de l’Artiste Suprême !
Etant sa créature la mieux colorée, la mieux chocolatée et la mieux pigmentée !
Ton problème ne se pose pas en termes de supériorité ou d’infériorité
De hiérarchie ou d’antagonisme par rapport à tel ou tel autre épiderme !
Car du point de vue biologique, dermatologique et ontologique
L’égalité est parfaite entre les humains !
L’égalité l’est aussi dans leur forme et leur ressemblance !
L’égalité l’est aussi dans leurs besoins et leurs aspirations naturels !
L’égalité l’est aussi dans le dosage des facultés, des dons
Et talents ancrés, innés et enracinés en l’être humain !
La liberté a été accordée à chacun de les développer ou de les laisser à l’état primaire !
D’en faire un bon ou un mauvais usage !
C’est donc à ce niveau que se situe la responsabilité de chaque être humain devant l’Histoire !
Et devant son Créateur !

Africain !
Puisque tu es un Etre humain dans toute la force du terme
Sois fier de ton double statut éternellement humain, et éternellement libre !
Et de ton appartenance à la race humaine !
Garde la haute idée que tu as de toi-même !
Développe les facultés, les dons, et talents que tu as reçus de ton Créateur !
Utilise-les dans le sens du bien, du beau et du vrai !
Ne te laisse plus déstabiliser ou démoraliser par les affaires de dermes ou d’épidermes !
Pardonne à ceux qui ont monté des prétextes mythologiques ou philosophiques selon lesquels le Noir est un être inférieur, incapable de développement !
Quoi donc, ami ! Le Noir, incapable de quoi ?
Oh ! Pardonne-leur d’avoir oublié que le Noir est la couleur de la Justice, de l’Excellence
Et de la Solennité !
Si tel n’était pas le cas, pourquoi les Juges et les Avocats sont-ils en noir ?
Si tel n’était pas le cas, pourquoi les Docteurs Honoris Causa et les Académiciens sont en toges noires ?
Si tel n’était pas le cas, pourquoi dans les grandes cérémonies, les participants sérieux sont-ils presque toujours en tenue sombre ?
Et, nul n’ignore que l’Afrique a vu son train de développement de l’époque
Brutalement interrompu par l’ouragan dévastateur de la Traite transatlantique
Nul n’ignore que le développement n’est pas l’apanage d’un ou de deux Continents
Qu’il n’est pas non plus lié ni à l’épaisseur du derme, ni à la couleur de l’épiderme
Qu’il est plutôt une aspiration, un besoin inné, ancré, enraciné en tout Etre humain, en tout groupe humain
Ce besoin le pousse à toujours aller de l’avant, à toujours monter vers le haut
Bref, à « évoluer » à son rythme vers le futur !
Et, déjà avant ces siècles horribles et hostiles, l’Afrique « évoluait » à son rythme !
Des nombreux témoignages datant d’avant la « Découverte de l’Afrique » le prouvent !

Africain !
Contribue donc avec enthousiasme à l’évolution du monde !
Accomplis avec dignité les nobles missions dévolues à tous les êtres humains (La construction du Paradis terrestre) !
Sois à l’aise dans ta race humaine et dans ton épiderme à la splendeur de l’ébène !
Ne cherche pas à l’abîmer, à le déstabiliser, à le dénaturer en l’éclaircissant !
Sois un être plus humain qu’humaniste, plus africain qu’africaniste
Ne perds donc plus ton sommeil et ton sourire à l’idée que ton Ancêtre a traversé des siècles horribles et hostiles !
Ces siècles sont morts de leur propre mort, tu dois maintenant te saisir de ce Nouveau Siècle
Pour rebondir, relever le front et remettre ta ville, ton pays, ton Continent sur rails !

Car rien ici-bas n’est définitivement gagné, ni définitivement perdu par ailleurs !

Le Monde civilisé a fini par reconnaître le crime perpétré contre ta dignité humaine,
Il a fini par reconnaître cette flagrante violation massive des libertés individuelles et
Cette ethno violence perpétrées sur ton Continent !
Le Monde civilisé a fini par reconnaître aussi que l’Afrique est la « mauvaise conscience» de la Planète !

Oui, les temps ont changé, et le sombre regard que l’on posait hier sur toi a aussi changé.
En effet, beaucoup de choses ont évolué, positivement.
Tu es aujourd’hui reconnu comme étant un «Être humain» dans son double statut et ses triples dimensions (Corps, Ame, Esprit).
Tu n’es plus ni une exception, ni une erreur de la Nature qui d’ailleurs ne se trompe jamais,
Et n’accorde jamais de dérogation à qui que ce soit.
Mais, hélas ! Malgré toutes ces avancées significatives, l’Afrique, ton Continent, tarde à re-décoller.

Que faire ?

Que faire pour accélérer les choses ? Ne faudrait-il pas en ce début du XXIe siècle :

-Rédiger une Nouvelle Déclaration, un Nouveau Manifeste, une Nouvelle Charte,un Nouveau Pacte non pas sur les « Droits de l’Homme » (dépassés par les événements),
mais sur le « Respect de la Dignité des Êtres Humains d’hier, d’aujourd’hui et de demain » !

-Inscrire l’Afrique dans la « Stratégie Globale » pour que l’Africain cesse d’être un simple exécutant des volontés extérieures, mais qu’il puisse désormais en tant que « Esprit libre » ayant participé à la prise des décisions stratégiques sur le devenir de sa ville, de son pays, de son Continent, de sa Planète, répondre tôt ou tard, de ses actes, devant le tribunal de l’Histoire, et devant l’ «Etre infaillible et incorruptible » qui a jugé bon de le doter de cette faculté.

Et pour finir, ne faut-il pas aussi

-Proclamer et programmer le XXIe siècle comme étant le Grand Siècle Africain dans la perspective de la réhabilitation, de la reconstruction et de la refondation du Continent africain, et aussi dans la perspective du réarmement moral de l’ « Africain d’hier, d’aujourd’hui, et demain »!

Extrait tiré de « Journées mondiales sous les eucalyptus » (A paraître)
Merci de contacter dicky.mamputu@gmail.com