Rapport Annuel d'activités du Bureau CAREO/KAMINA-KATANGA

INTRODUCTION

Ce rapport est le condensé d’activités menées par la structure CAREÔ KAMIINA depuis son implantation en avril 2007 jusqu’en date du 26 décembre 2007.
Le contenu de ce rapport prend en compte les éléments suivants
‘- La genèse ou historique de mise en place de cette structure au niveau du Katanga;
..— le contexte d’intervention au niveau provincial;
,- les réalisations récentes;
> L’autoévaluation et contraintes;
« Les perspectives et pistes de sortie pour l’exercice 2008;
L’approche concluante et quelques recommandations.
L La genèse ou historique de la mise en place de CAREO au niveau du Katanga
CAREO est une ASB] qui a vu le jour au Kivu, il y a plus d’une décennie. .E]je a connu la ramification ou l’extension en dehors de deux Kivu, le Kasaï oriental et la Ville de Kinshasa.
Présentement le siège national est implanté à Kinshasa où est située la coordination nationale à laquelle dépendent les coordinations provinciales, à savoir celles de deux Kivu, Kasaï oriental, province orientale, Kinshasa et Katanga.
Etant donné que CAREO/Katanga est une extension de la structure CAREO existante, la mission assignée à celle-ci se résume en ces termes
L’encadrement psychosocial, économique, juridique et médical du couple vulnérable mère et enfant.
A ce sujet, Careo mène les activités dans les axes ci-après axe préventif par le biais de a sensibilisation et mobilisation communautaire pour le droit de l’enfant et de la femme. En outre, CAREO exploite l’axe accompagnement ou prise en charge face aux enfants et femmes victimes de différentes formes de violence et abus des droits humain.
La mise sur pied de CAREO/Kamina est partie sur une base des données suivantes:
- L’inexistence des structures appropriées pour l’encadreraient : les jeunes au niveau du Haut-Lomami comme porte d’entrée.

L’ignorance et le non-respect des droits humains essentiellement en ce qui concerne le couple mère et enfant nécessitant des mesures appropriées;
Les contraintes liées à la gestion des effets de post-conflits, notamment la pauvreté, la déscolarisation, l’analphabétisme, le manque d’aptitude professionnelles pour accéder aux petits métiers et l’insécurité alimentaire, telle est l’ossature de la base des données ‘le CAREO[Katanga au niveau de Kamina.
. Mais au niveau local, c’est madame Ruth MWANGE qui a joué le rôle moteur pour le contact et la sélection de l’équipe locale secondé par le Directeur technique, monsieur Gilbert KABWIKA. Présentement, l’équipe qui chapeaute CAREO/Katanga est constituée de:
• Madame Ruth \IWANGE Coordinatrice Provinciale
• Madame Charlotte NGONGO : Vice Coordinatrice Prov.
• Monsieur Gilbert KABWA: Assistant chargé de programme
• Monsieur Yannick KAPELA : Chargé de Relations publiques et logistique.
*Biron MULONDA : Secrétaire Général
* Trésorier : Monsieur Kennedy KASONGO KAKONKA

2. LE CONTEXTE D’INTERVENTION AU NIVEAU PROVINCIAL

La justification de l’intervention de CAREO est fondée sur les éléments ci-après
Le transfert de l’expertise que dispose CAREO des autres provinces vers le Katanga où les besoins se font sentir davantage;
Le taux de déscolarisation est toujours croissant faute des dispositifs ou structure d’accompagnement scolaire ou professionnel qui sont fortement imités
L’implication timide à l’appropriation de la réduction de la pauvreté par la communauté ainsi que le silence tabou autour des IST/Sida dont les femmes et enfants sont en majorité victimes
Sur ce, dans un contexte catastrophique et urgent tel que décrit CAREO s’est investi avec les moyens de bord et la participation locale à faire race aux handicaps précités en menant les activités suivantes

3. ACTIVITES REALISEES

Au regard de l’état de lieu observé ci-haut, CAREO a procédé de la manière
Suivante :
- La mise en place d’un bureau CAREO/Kamina, à partir d’avril 2007;
- L’élaboration d’un plan d’action et stratégies de la coordination
CAREO/Katanga;
- La remise à niveau de l’équipe CAREO et activistes de terrains;
- Le feedback ou rapports réguliers à la hiérarchie nationale;
- La mise en place d’une base des données en ce qui concerne les droits des
Abus de droits humains du couple mère et enfant
- L’accompagnement psychosocial et économique des bénéficiaires des services
de CAREO,
- L’extension des activités en dehors de la Ville de Kamina vers d’autres sites
Tels que KIABUKWA, KELAMBWE, MULEBA, KABONGO, KITENGE, Kipukwe dont
l’effectif des personnes sensibilisées en matières de protection de l’enfant et
de la femme atteint 7.750 adultes et 8.300 enfants de moins de 18 ans.
A ce sujet, dans le cadre de la participation à la citoyenneté, CAREO a reçu en formation d’éducation civique par l’entremise de l’IFSH et continue à travail en partenariat avec celui-ci, il en est de même avec MONUC section électorale et protection de l’enfant.
Quant à la lutte contre le VIH/Sida Christ Fondation a renforcé la capacité technique de activités de CAREO pour s’impliquer à la campagne de sensibilisation et mobilisation contre la féminisation et juvénilisation de l’épidémie, c’est ainsi qu’il mène d’autres activités ensemble dans l’approche synergique et tous deux font partie du forum sida HAUT-LOMAMI.
Quant à la lutte contre l’analphabétisation, CAREO a bénéficié d d’appui de C.E.S.D.R. dans le cadre de l’atelier des animateurs et assistants au programme de formation des éducateurs. Ce renforcement des capacités a suscité à CAREO d’implanter plusieurs centres d’alphabétisation dont les femmes sont bénéficiaires du renforcement des capacités, en documentation et formation de la part des experts des affaires sociales et E.P.S.P. et par voie de conséquence pour capitaliser ses compétences reçues, CAREO a lancé le programme de rattrapage dans les différents sites d’intervention.

En outre, pour ce qui concerne la formation professionnelle, CAREO a mis sur pied quatre cellules professionnelles de coupe et couture à KAMINA, KIPUKWE et KITENGE.
Pour ce qui est de la sécurité alimentaire, CAREO s’est investi à mettre en oeuvre les champs d’ananas, Kabongo champs bananes à KITENGE, champs de maïs à MULEBA et haricot et à KIABUKU.
Pour ce qui concerne la protection des droits des enfants, CAREO s’est intégré dans le réseau de protection de l’enfance Haut-Lomami et a bénéficié d’une formation des espaces communautaires pour la sûreté de l’enfant séminaire organisé par World Vision à Kamina avec l’extension de Vision Mondiale provinciale et nationale sur ce (‘arec a actualisé. La base des données relative à la violence faite à l’enfant et à la femme.
En ce qui concerne la récupération des enfants ayant échoué aux examens d’Etats et autodidactes réguliers, CAREO a ouvert un centre de récupération et préparation au examens d’Etat.
Pour le travail en synergie, CAREO développe le partenariat avec synergie des femmes du Haut-Lomami, RENACE RAS dans lequel il fait office de coordination provinciale/Katanga tout en étant membre effectif dans le réseau de protection de l’enfant0.

4. AUTO-EVALUATION

En ce qui concerne le point fort de CAREO, citons les éléments suivants
- Facilité de travail en réseautique avec les partenaires locaux
-. Facilité de l’extension de ses activités par l’entremise de la participation communautaire;
- Facilité de la mobilité des leaders communautaires pour leur engagement
- Facilité de travailler avec les agences du système des Nations Unies.
Pour ce qui concerne les points faibles, nous observons les éléments suivants:
- Difficulté de soumissionner les projets localement à défaut des partenaires locaux
- Difficulté de participer aux assises provinciales pour échange par manque d’information
- Difficulté de procéder aux feedbacks dans un court délai par défaut de logistique

- Difficulté de mieux coordonner les suivis et évaluations de nos activités dans les sites éloignés de Kamina
- Difficulté d’accéder aux intrants et matériels aratoires pour les champs communautaires;
- Difficulté d’acquérir les intrants et matériels en qui concernent les espaces d’éveil communautaire, les centres d’alphabétisation, les centres professionnels, les centres de rattrapage scolaire et récupération aux examens d’Etat,
- Difficulté d’accéder aux micros crédits pour les bénéficiaires de nos services.
5. Les perspectives et pistes de sortie
51. Résultats escomptés pour 2007
En vertu des activités menées par CAREO pour l’exercice passé, il y a lieu de prendre en compte des indicateurs vérifiables suivants:
- La mise en oeuvre de dix sites d’activités opérationnelles sans ressources extérieures
- L’installation de trois espaces d’éveil communautaire d’une capacité d’accueil de 366 enfants de 3 à 5 ans
- La mise en oeuvre de six centres de rattrapage scolaire d’une capacité de 667 enfants d e9 à 15 ans;
- La mise en oeuvre de six centres d’alphabétisation d’une capacité d’accueil de ± 900 enfants;
- La mise en oeuvre de quatre centres de formation professionnelle d’une capacité d’environ 400 filles à former et un centre de récupération des examens d’une capacité de 150 finalistes;
- L’ouverture d’un bureau de liaison à Lubumbashi pour le rapprochement des partenaires internationaux et structures provinciales;
- Le renforcement de capacités du personnel du bureau de liaison ainsi que celui de la coordination provinciale en module du management et leadership basé sur les résultats selon le plan d’action de CAREO.
5 2. Piste de sortie
En vertu des contraintes soulevées ci-haut et des réalisations escomptées, nous avons retenu comme approches stratégiques suivantes

- L’exploitation d’un champ communautaire de ± 250 hectares pour le riz, haricot, maïs et élevage,
- L’acquisition des kits bureautiques et compétences psychosociales et techniques en quatre sessions de formation.

APPROCHE CONCLUANTE

Dans le cadre de consolidation des activités de CAREO, nous restons ouverts à toutes les suggestions t orientations techniques pour notre perfectionnement et sollicitons, à travers ce document, la prise en compte d’état de besoin par les différents partenaires, notamment les Ministères des affaires sociales, E.P.SP., CONDIFFA, Agriculture, Plan, Agences des système des Nations Unies (UNTCEF, PAM, FAO, OCHA, HCDH), CTB, GTZ, WORLD VISION, UMCOR, etc.
Our nous faciliter les transactions de contact à Lubumbashi, CAREO vient d’ouvrir un bureau sur l’Avenue ADOULA N° 475 COMMUNE DE LUBUMBASHI.