Les vendeurs d'essence de l'avenue salongo à Mbuji mayi,victime d'extorsion de la part des agents de la justice militaire

Les vendeurs d'essence appelés communement KADAFI de l'avenue salongo près du Rond point portant le même nom à Mbuji mayi sont tombés victimes ce mercredi 16 avril 2008 d'extorsion de leur essence par les agents de la justice miliatire garnison de Mbuji mayi qui sont sensés proteger cette population de pareils actes de la part d'autres militaires.C'était vers 15h30 qu'une voiture de marque KARIBU immatriculée KT 2884 BC avec abord 3 mlitaires de justice militaire,un lieutenant de la police et un prevenu ligoté a connu une panne seche.La solution pour les militaires a été d'estorquer des littres et littres d'essence de la paisible population alors que tous nous aspirons à un état de droit.
Nous savons que le droit de propriété est l'un des droits fondamentaux de l'homme.L'autorité militaire et politique de la Republique Democratique du Congo se doit de punir les auteurs de pareils actes pour qu'enfin le temps de l'impunité passe.Le chef de l'état congolais avait dit dans l'un de ses discours que la période des intouchables est révolue.