L’organisation administrative coloniale et ses effets : cas de la Chefferie des Kaliko-Omi (II)

REPUBLIQUE DEMOCRATIQUE DU CONGO
DEMOCRATIE ET CIVISME POUR LE
DEVELOPPEMENT INTEGRAL
DECIDI
e.mail :democratieetcivisme@hotmail.com Tél 0998 910 874
site web : http://www.societecivile.cd/membre/decidi
http://www.societecivile.cd
Personnalité juridique : AM n° 841/CAB/MIN/J/2005 du 15 août 2005

L’organisation administrative coloniale et ses effets : cas de la Chefferie des Kaliko-Omi (II)

Pour bien dominer, coloniser et développer, il fallait aux Européens d’organiser administrativement les groupes humains et leur espace qui étaient partagés à la Conférence de Berlin. Ainsi, dès 1897 déjà, le contact entre Européens et habitants de l’extrême Nord-Est du Congo permit de commencer à reconnaître et à regrouper des ethnies semblables par leurs langue et coutumes.

La mort du nommé Ombaga, premier patriarche connu de quelques Clans Kaliko et Omi en 1903, a eu comme effets de disperser les familles dirigées par celui-ci. Il y eut des familles qui partirent s’installer au Soudan, d’autres restèrent au Congo, mais indépendantes les unes des autres.

En 1910, sur base du décret du 02 mai et de l’ordonnance du 23 août portant organisation administrative de la Colonie Belge, le regroupement forcé ou volontaire de la population a débuté avec la création des Sous-Chefferies et Chefferies.

Au terme de l’ordonnance et du décret précités, Aru qui dépendait du Territoire de Mahagi sous l’appellation du Territoire des Logwarets, devint officiellement un Poste Administratif avec le nom de Aru.

Entre 1915 et 1920, les groupes ethniques Kaliko / Madhi furent constitués en quatre Chefferies distinctes les unes des autres. Ce sont :
1919 Constitution par Arrêté de la Chefferie Omi du Chef Dema ;
Constitution par Arrêté de la Chefferie Omi du Chef Ombaga;
1920 Constitution par Arrêté de la Chefferie Kaliko Madhi;
Constitution par Arrêté de la Chefferie Omi du Chef Ahuta.

Ensuite vinrent des annexions successives qui aboutirent à la formation de la Chefferie de l’Unité Kaliko-Omi, soit :
le 21 janvier 1924, l’annexion de la Chefferie Omi du Chef Ombaga à celle du Chef Dema ;
en 1925, ce fut le cas de la Chefferie Madhi du Chef Mava d’être annexée à celle du Chef Dema.

Entre 1925 et 1932, la Chefferie Omi du Chef Ahuta subit une division en son sein et une partie des familles fut annexée à la Chefferie Omi du Chef Dema, l’autre rattachée à la Sous-Chefferie des Ahoho (Lugbara) du Chef Wawa. Cela fut suivi du rattachement à la Chefferie du Chef Dema des villages Amati et Trende qui appartenaient jadis à la Chefferie des Lugbara Aluru du Chef Adranga.

En 1933, après la rencontre inédite de tous les Notables Omi et Kaliko Madhi, rencontre sanctionnée par un procès-verbal, l’Administrateur du Territoire de l’époque fit un rapport positif pour le regroupement et en date du 21 juin 1933, le Commissaire du District de Kibali-Ituri à Irumu signa un Arrêté relatif à la création de la Chefferie de l’Unité Kaliko-Omi. L’arrêté dit que la Chefferie de l’Unité Kaliko-Omi est constituée de 15 clans, dont 14 Omi et 1 Madhi, clans divisés en 90 familles, dont 80 Omi et 10 Madhi, qui se présentent comme suit :

Clan Chef de Clan Nombre familles Tribu
1. Awoloto Dema, Chef de Chefferie 8 Omi
2. Mitria Leko 7 «
3. Leya Androbo 8 «
4. Ombatsi Ambo 1 «
5. Alinya Tsama Moke 7 «
6. Adibo Bidri 6 «
7. Azigi Baza 4 “
8. Nyandura Aubha, Sous Chef 6 “
9. Egerako Tsakayi 7 “
10. Ombatsi Eyaba 5 “
11. Odranyi Ebibi 10 “
12. Morodo Aloga 4 “
13. Geyeya Andetsa 4 “
14. Amati Oba 3 “
15. Madhi Kalika 10 Madhi
Total 90
L’opération de regroupement continuera avec le regroupement des familles jadis éparpillées en villages alignés les longs des artères de la route nationale Aru – Aba, sous les directions de véritables Chefs traditionnels – “Notables” – des clans coutumièrement reconnus et acceptés par leurs populations respectives.
Les 15 Notables, Chefs de clans et les 90 capitas, Chefs de familles, étaient dirigés par Dema, Grand Notable du clan Awoloto et Aubha, Notable du clan Nyandura, Sous-Chef. Les deux autorités furent assistées par un Conseil des Notables.

Le Chef Dema régna 30 ans, de 1919 à 1949. A sa mort le 23 janvier 1949, il laissa 17 garçons. Auzi, son deuxième fils lui succéda et régna 6 ans, jusqu’à 1955. A la mort de ce dernier, son deuxième fils Aloma Auzi prit le trône pendant 19 ans, et mourut en 1975.

A partir de la mort du Chef Aloma, la succession ne suit plus le règne du père au fils, car les Notables ou la famille régnante pouvait choisir un des fils et le consacrait Chef de Chefferie.
C’est ainsi qu’ils désignèrent Oboa comme remplaçant du Chef Aloma Auzi, alors qu’Oboa était le fils de Ahabha qui fut le troisième fils du premier Chef de la Chefferie de l’Unité Kaliko-Omi, le Grand Notable Dema.
A cause d’une grave maladie qui ne lui permit pas de diriger, il fut remplacé par Dema Ngodja et à la mort de ce dernier, c’est le Notable Djamba Aloma Auzi Jean-Bosco qui lui a succédé et règne jusqu’à nos jours.

L’histoire du peuple Kaliko-Omi, comme celle d’autres peuples de la République Démocratiques du Congo n’est pas écrite. C’est pourquoi nous demandons à ceux qui possèdent certains documents pouvant compléter cette histoire, peuvent nous contacter pour que nous puissions les obtenir. D’avance grand merci.

Fait à Kinshasa, le 25 octobre 2008

Pour la DECIDI

Honorable Bha-Avira Mbiya Michel-Casimir