DECLARATION FINALE DE LA PREMIERE TABLE RONDE POUR LA REPUBLIQUE DEMOCRATIQUE DU CONGO

Nous,
- membres du Conseil Œcuménique des Eglises (COE) ;
- membres de la Conférence des Eglises de Toute l’Afrique (CETA);
- membres de l’Eglise du Christ au Congo;
- membres des Eglises Indépendantes et partenaires;
Tous délégués à la première Table Ronde des Eglises pour la paix et la réconciliation les urgences et la reconstruction en République Démocratique du Congo, tenue à Kinshasa du 15 au 18 avril 2003, en la Cathédrale du Centenaire Protestant;
Réunis pour examiner la situation actuelle du pays dans le but d’accroître l’engagement de l’Eglise pour la paix et la réconciliation, après la signature de l’accord global et inclusif de Sun City en Afrique du Sud, entre les parties congolaises en présence de la communauté internationale; l’assistance et les urgences humanitaires; la reconstruction de la République Démocratique du Congo; les moyens à mobiliser pour la réalisation du plan d’action, les sources de financement; les stratégies de mobilisation des moyens auprès des partenaires ainsi que les mécanismes de gestion et le contrôle du plan.
Avons formulé une série de recommandations y relatives et destinées :
- Au Gouvernement de a République Démocratique du Congo,
- Aux parties congolaises signataires de l’accord global et inclusif de Sun City,
- A la Communauté internationale et aux Eglises de la République Démocratique du Congo,
en vue de faire tout ce qui est en leur pouvoir pour :
- Respecter et faire respecter l’application de l’accord global et inclusif conclu à Sun City en date du 02 avril 2003,
- Cesser immédiatement toutes les hostilités sur toute l’étendue du territoire national, notamment dans les du provinces du Maniema, Nord et Sud-Kivu et dans la Province Orientale,
- Ordonner, conformément aux accords conclus, le départ de toutes les troupes étrangères de la République Démocratique du Congo et de faire respecter sa souveraineté et son intégrité territoriale,
- Consacrer d’importantes ressources humaines, matérielles et financières à l’assistance et aux urgences humanitaires ainsi qu’à la reconstruction de la République Démocratique du Congo,
- Accompagner le processus de paix et de réconciliation nationale en vue de consolider l’Etat de droit et la démocratie en République Démocratique du Congo,
- Enfin, œuvrer à la conversion des mentalités à tous les niveaux en vue de cultiver l’esprit de fraternité et d’amour.
Adressons nos vifs et fraternels remerciements à tous nos partenaires tant nationaux qu’internationaux, ainsi qu’à tous les bénévoles pour toutes les facilités accordées à l’organisation de cette Table Ronde.

Ainsi fait à Kinshasa, le 18 avril 2003