MOT DE LA SOCICO/KASAI OCCIDENTAL) A L’INTENTION DE SON EXCELLENCE MONSIEUR LE PRESIDENT DE LA REPUBLIQ

Société Civile de la République Démocratique du Congo
-SOCICO-
Enregistrée sous réf. F92/3787 Ministère de la Justice
COORDINATION PROVINCIALE DU KASAI OCCIDENTAL
Avenue SHABUNDA (ex Macar) n° 23, Commune de Kananga
Téléphones : +243 997 406 289/+243 818 831 743 ; Email : rjmp_3269@yahoo.fr
Web : www.societecivile.cd/node.php?id=1257

MOT DE LA SOCIETE CIVILE DU CONGO (SOCICO/KASAI OCCIDENTAL) A L’INTENTION DE SON EXCELLENCE MONSIEUR LE PRESIDENT DE LA REPUBLIQUE ET CHEF DE L’ETAT CONGOLAIS EN VISITE AU KASAI OCCIDENTAL

Excellence Monsieur le Président de la République et
Chef de l’Etat,
AVEC NOS HOMMAGES LES PLUS DEFFÉRENTS.

La Société Civile de la République Démocratique du Congo, Coordination Provinciale du Kasaï Occidental, a l’insigne honneur de souhaiter à votre Excellence et à toute la délégation qui vous accompagne la bienvenue et un séjour agréable à Kananga, Chef-lieu de la Province du Kasaï Occidental.
La SOCICO/Kasaï Occidental exprime sa joie et félicite en même temps le Chef de l’Etat pour sa visite et surtout pour l’itinéraire emprunté (la route) lequel, croit fermement la SOCICO, lui a permis et lui permettra de palper du doigt les conditions de vie misérables des Congolaises et Congolais de l’arrière pays.
Courroie de transmission des désidératas de la population aux gouvernants, partenaire de taille de ces derniers et pépinière des acteurs politiques, la SOCICO/Kasaï Occidental respecte ce mandat qui est le sien en abattant bénévolement un travail de terrain considérable et de qualité.
Vivant avec et au sein de la population et sachant que les conflits sont inhérents à tout groupe humain, la SOCICO est cependant préoccupée par la multitude de conflits internes et externes qui rongent l’espace ouest-kasaien. Les conflits limitrophes (avec les territoires voisins de la Province sœur du Kasaï Oriental), les conflits champêtres, les conflits coutumiers que certains cadres territoriaux et certains politiciens pérennisent avec profit et dont ils n’affichent pas leur ferme volonté pour leur éradication. A ce sujet, peinée par les morts inutiles et les dégâts matériels importants qui auraient pu être évités, la SOCICO a toujours été prête à proposer des solutions durables en vue d’un développement humain et d’une paix durables si elle est consultée et intéressée.
Le Kasaï Occidental et son gouvernement provincial se sont toujours souvenus et se souviendront que l’insécurité qui régnait en maître dans les Villes de Kananga et Tshikapa a été maîtrisée avec l’implication sans réserve et grâce aux propositions des solutions y relatives faites à l’autorité provinciale par la SOCICO/Kasaï Occidental.
« Buamba mbuamba kale » (ce qui est dit a déjà été dit depuis très longtemps), la SOCICO/Kasaï Occidental estime que le développement durable du peuple ouest-kasaien est toujours mis en danger tant que l’électrification du Kasaï va continuer à demeurer toujours un chantier ou un projet.
La SOCICO plaide auprès du Chef de l’Etat - qui aurait rencontré sur sa route les Congolais dénommés « BAYANDA », ces transporteurs de lourdes charges à vélo qui effectuent de longues distances sur des routes très délabrées et qui subissent diverses tracasseries de la part des services de l’Etat- pour l’amélioration des conditions de vie et de circulation des Congolaises et Congolais voyageurs.
Enfin, la SOCICO sollicite l’implication personnelle du Chef de l’Etat en faveur de :
• un vote d’une loi protégeant les acteurs de la Société Civile en général et les activistes des Droits de l’Homme de la République Démocratique du Congo en particulier ;
• un appui tant de la part du Chef de l’Etat que de ses représentants à la base en se référant à la loi régissant les ASBL qui stipule que celles-ci peuvent recevoir un appui de l’Etat.
Il n’est pas commode que notre travail soit appuyé occasionnellement par les rares partenaires étrangers et non de l’Etat congolais indépendant il y a maintenant 50 ans. A ce sujet, la SOCICO demande au Chef de l’Etat et à ses services appropriés d’orienter aussi les bailleurs de fonds vers le Kasaï qui est souvent oublié par ces derniers ou pas connu du tout.
La SOCICO remercie le Président de la République Démocratique du Congo pour l’oreille attentive qu’il lui a prêtée et lui réitère ses souhaits et ses félicitations sincères.

Fait à Kananga, le 31 août 2010

Pour la SOCICO/Kasaï Occidental

=/=Edel Martin KABUTAKAPUA =/=
Président Provincial