TABLEAU SYNTHETIQUE DES CONFLITS ET LEUR MODE DE RESOLUTION

TABLEAU SYNTHETIQUE DES CONFLITS ET LEUR MODE DE RESOLUTION
l'atelier du 05 au 07 Janvier 2011 a défini les axes d'intervention,le type de conflit,la base légale, les acteurs/intervenants, la procédure, le responsable de l'action à mener en faveur du règlement pacifique du conflit.Les activités types, la cible bénéficiaire, les responsables d'appui et de la mise en oeuvre, la période, les résultats attendus ainsi que le cout ont été également définis au cours de cet important atelier provincial.
Sur base de l'ampleur et de la menace possible,sept entités cibles ont été déterminées par les participants. il s'agit de:
1)la Ville de Kananga dans ses groupements coutumiers MWAMBA MBUYI et LUANDANDA,
2)la ville de TSHIKAPA dont les conflits liés au référent culturel inquiètent de plus en plus,
3)le Territoire de DIMBELENGE dans ses secteurs de MASHALA, et LUBI aux limites naturelles avec le Territoire de KABEYA KAMWANGA (Kasai Oriental) avec des conflits fonciers et des limites internes recurents,
4)le territoire de DIBAYA dans sa localité de NTENDA frontalière avec le Kasai Oriental (MPATU), ses secteurs DIBATAYI et KASANGIDI; pour des limites des terres agricoles(limites internes),
5)le territoire de LUIZA dans ses multiples conflits de contrôle du pouvoir coutumier en ses différents secteurs,
6)le Territoire de DEKESE dans ses clivages Centre-Sud-Nord ainsi que la question de la délocalisation de certains villages par l'ICCN
7)le Territoire de MWEKA avec la question des groupements de fait et la répartition des bureaux d'inscription électorale et la suite du processus.
l'atelier a retenu quatre axes d'intervention, à savoir:
a. La prévention des conflits;
b. la gestion des conflits;
c. la résolution pacifique des conflits;
d. la transformation pacifique des conflits.

Au stade actuel,une certaine accalmie est observée, cela grâce aux tournées de sensibilisation à la cohabitation pacifique, la formation des médiateurs communautaires parmi les leaders locaux par l'Unité de Médiation de la société Civile en partenariat avec la MONUSCO et les autorités politico-administratives. Il y a lieu de prendre aussi en compte, la prise de conscience progressive de la population sur les effets nefastes des conflits et la formation de 60 chefs traditionnels sur le thème: CONFLITS ET DEVELOPPEMENT.
Les médiateurs communautaires ainsi formés par l'Unité de Médiation (530), abattent un grand travail de terrain et servent de référence dans cette thématique en milieux autrefois à conflit. Il ne reste plus que les volets administratif et judiciaire pour des conflits nécessitant la décision des instances judiciaires et administratives. C'est le cas des dossiers de reconnaissance de certains groupements coutumiers par le ministère de l'intérieur et des verdicts à rendre par les cours et tribunaux dans des dossiers bien précis.

Déjà, des tournées de vulgarisation du plan stratégique provincial à travers les 10 Territoires et 2 villes de la province du Kasai Occidental ont débuté ce dans le but de reduire sensiblement la prévalence des conflits avant la tenue des élections générales dans notre pays. Le territoire de MWEKA et la Ville de TSHIKAPA viennent d'être sensibilisés avec l'appui logistique de la MONUSCO à l'Unité de Médiation de la société civile et le rocessus se poursuit.
ANACLET TSHIMBALANGA
Président TDH-Point Focal de l'Unité de Médiation
Tél.+243 (0)819071729; +243(0)991688886
E-mail: tdh_ongdh_anaclettshim@yahoo.com