Le Pays-RDC sera-t-il pret pour le rendez-vous de 2015 ?

En lisant le DSCRP 2, ce Document de Stratégie pour la Croissance et la Réduction de la Pauvreté –Génération 2 signale qu’un Plan national pour la réalisation des OMD aurait été réalisé depuis décembre 2008.
Ce précieux outil de travail aurait révélé l’impossibilité pour la RDC d’atteindre les cibles des OMD en 2015. Qu’il y aurait donc nécessité pour le pays de reporter le Rendez-vous de 2015 en 2020. Et que malgré cela, le pays-RDC prenait le ferme engagement de les atteindre en 2015.
En termes simples et clairs, le pays ne se sentait pas a mesure de ramener a 40 % en 2015, le taux de 80 % de la population qui selon les statistiques de 1990, vivait avec moins de 1 dollar Us par jour.

Jusqu’ a fin 2013, ce taux se situait encore au niveau de 70 %. Ce qui laisse supposer qu’à ce rythme, même en 2020, le pays-RDC aura difficile a ramener ce taux a 40 %.
D'' autre part, 60 % de Congolais ne considèrent pas du tout la RDC comme un pays pauvre. Pas du tout, aolrs pas du tout. Mais le consideraient plutôt comme un Paradis quoique plein de paradoxes. Et, dans le pays, les doigts accusateurs sont dirigés vers la corruption, la mauvaise gouvernance, et d’autres faiblesses dans le fonctionnement de l'appareil de l’Etat.

Quoi qu'il en soit,face a l’adversité, les ménages dits « PAUVRES » ont fini par donner de nouveaux noms à leur soi-disant pauvreté. DEFICIT, DELESTAGE, CRISE, GUERRE DE L’EST tels sont les nouveaux noms de la pauvrete.

Plus sinistrés que pauvres, ils ont fini par développer des stratégies de survie (Faire manger leurs enfants a tour de rôle, les faire étudier a tour de rôle, emprunter a des taux usuraires, cumuler plusieurs postes de travail dans l’informel, travail auquel ils ont fini par donner des noms bizarres : Coop (diminutif de Cooperation Sud-Sud), Extra-Muros, Zonzing,Marché, Chida ….

Comme la RDC a parlé de l’éventualité de ne pouvoir être prêt en 2015, et que de son cote, le Secrétaire General des Nations Unies planifie déjà l’après 2015, il serait bon que la RDC et l’ONU mettent sur pied un Groupe de travail International chargé de faciliter au pays RDC les travaux d’auto-évaluation a fin 2014, de façon a trouver les ressources nécessaires lui permettant d’operer les ajustements qui s’ imposent,et ainsi se rendre tête haute au Rendez-vous de 2015.

DINGANGA LANDU, Acteur de la Societe Civile
Candidat a la Coordination des activités du prochain Groupe de Travail International chargé du Suivi des OMD en RDC.
Email : didodinganga@yahoo.fr
Tel. : + 243 813 781 608