Désignation des animateurs de la Société Civile / Forces Vives aux Institutions de la Transition en RDC

Etant membre de la Société Civile / Forces Vives au Dialogue inter-congolais (DIC), le Coordonnateur de la DECIDI, Mr. Bha-Avira Mbiya est Délégué de la Société Civile de l’Ituri, Province Orientale au DIC et a vécu toutes les péripéties des désignations des animateurs dans les Institutions de la Transition, animateurs issus de la Société Civile / Forces Vives.

Conformément à l’Accord inclusif et global, ainsi qu’à la Constitution de la Transition, consacrant le principe de « une Province, un Poste », les Délégués au DIC s’étaient rencontrés du 06 au 07 mai 2003 au Bureau de la Facilitation et ont désigné les personnes suivantes pour occuper les postes au regard de leur nom:

1) Président du sénat : Monseigneur Docteur Pierre
Marini Bodho, Province Orientale ;
2) Ministre des Droits Humains : Me Marie-Madeleine
Kalala Ngoy Mongi, Kinshasa ;
3) Ministre de la Fonction Publique : Bernard-Gustave
Pene Magu Tabezi, Maniema ;
4) Président de la Commission Vérité et
Réconciliation : Rév. Dr Jean-Luc Kuye Ndondo wa
Mulemera, Sud-Kivu ;
5) Président de la Commission Electorale
Indépendante : Mr. L’Abbé Apollinaire Muholongo
Malumalu, Nord-Kivu ;
6) Président de la Commission Haute Autorité des
Médias : Mr. Modeste Mutinga Mutuishayi, Kinshasa ;
7) Président de la Commission Observatoire National
des Droits de l’Homme : Bâtonnier Michel Innocent
Mpinga Tshibasu, Kasaï Oriental ;
8) Président de la Commission Ethique et Lutte contre
la Corruption : Mr. Pamphile Badu wa Badu,
Bas-Congo ;
9) Premier Rapporteur Adjoint à l’Assemblée
Nationale : Mme Vicky Katumwa, Katanga ;
10) Vice-Ministre à la Démobilisation et Anciens
Combattants : Mr. Sylvain Delma Mbo, Bandundu ;
11) Vice-Ministre au Commerce : Mr. Yves Mobando Yogo,
Equateur ;
12) Vice-Ministre à l’Agriculture : Mr. Samuel
Bakatupidia-Tshiyoyo : Kasaï Occidental.

La DECIDI pense qu’il est du devoir de la Société Civile Congolaise de porter mains fortes à nos Délégués qui défendent la population congolaise, surtout rurale, au niveau politique national. S’il est vrai que ceux qui ont été désignés ne sont pas les meilleurs, il est aussi vrai que ceux qui sont restés ne sont pas tous les meilleurs. C’est la loi de la démocratie et nous devons nous y plier. A nous de nous habituer au verdict de la démocratie.
Pour la DECIDI
Bha-Avira Mbiya
Coordonnateur.-


Lien Internet suggéré