Kinshasa : la concession de l’Ecole Ngwanza menacée de spoliation

Troubles à l’Ecole primaire et à l’Institut Ngwanza les jeudi 30 et vendredi 31 janvier 2020, à Kinshasa. « Non à la spoliation de la concession Ngwanza ! », scandaient des élèves, selon des témoins, après avoir observé des géomètres en train de procéder au découpage parcellaire sur ce site appartenant à la Congrégation des Frères joséphites de Kinzambi.La présence des soldats accompagnant ces gens avait paniqué les enfants, déplore un témoin.

« Il ya eu trouble de jouissance par des gens qui viennent spolier la concession Ngwanza », confirme le Frère supérieur que nous avons rencontré sur le lieu. Un certain Zéphyrin Nkufi Nyanga, explique-t-il, « s’improvise comme propriétaire de cet espace qu’il aurait acheté en 2005. ».

Pourtant, l’Ecole primaire et l’Institut Ngwanza figurent parmi les établissements qui ont assuré une formation de qualité, durant des années, à des milliers d’élites congolaises. Dans les années 1960, la Congrégation des Frères joséphites de Kinzambi a acquis, de l’Etat, cette concession pour la formation de la jeunesse. De nombreux enfants de Kimbanseke, une commune défavorisée de l’Est de Kinshasa, étudient gratuitement à l’Ecole primaire Ngwanza, à la satisfaction des parents. Les instructions du président de la République, Félix Antoine Tshisekedi Tshilombo, sur la gratuité de l’enseignement de base, sont respectées par les Frères joséphites de Kinzambi.

Job NKUNA
SERVICE D’INFORMATION « PAX JUNIORS INFO »
Tél. : 00(243) 81 320 28 80