BANNISSONS LES MINES AU CONGO

L’association « Bannissons les Mines au Congo » contribue activement à l’interdiction de l’emploi des mines antipersonnel en République Démocratique du Congo.


Courriel

bamicocontact@yahoo.fr

Adresse, téléphone et télécopieur

Cité Salongo Sud n° B3i 800,
Commune de Lemba
Tel 9916295 - 98181864

Présentation, historique et objectifs

« Bannissons les Mines au Congo » est une association sans but lucratif de droit congolais créée le 20 août 2003. Sa création a été suscitée par les souffrances et les pertes en vies humaines causées par les mines antipersonnel qui tuent ou mutilent des civils innocents congolais et sans défense, en particulier des enfants : entravent le développement et la reconstruction économique, empêchent le rapatriement des personnes déplacées, les opérations d’aide humanitaire et par le fait que les mines antipersonnel sont les seules armes qui fassent davantage des morts et de mutilés après le conflit que pendant, elles ne reconnaissent jamais la paix lorsque celle-ci est signée et ne font pas la différence entre un militaire et un civil, une femme, un enfant, etc.

L’association « Bannissons les Mines au Congo » contribue activement à l’interdiction de l’emploi des mines antipersonnel en République Démocratique du Congo. Elle remplit ces objectifs en exerçant en particulier les activités suivantes :

·la promotion de l’interdiction de l’emploi des mines antipersonnel ;
·l’encouragement ou l’incitation à détruire toutes les mines antipersonnel ;
·la sensibilisation aux dangers des mines antipersonnel ;
·l’octroi de l’assistance aux victimes ;
·l’incitation du gouvernement de la République Démocratique du Congo à adopter des mesures législatives, administratives et autres destinées à assurer l’application et la mise en œuvre de la convention d’Ottawa.

Réalisations à ce jour

(2003) publications suivantes :

·R.D.C. : le défi angoissant du déminage (journal le Phare) ;
·L’Etat d’application de la convention d’Ottawa (journal le Phare) ;
·Plaidoyer en faveur du partenariat pour lutter contre la prolifération et la présence des mines antipersonnel en R.D.C. (journal le Phare).
·Projet de création d’un programme de prévention contre le danger des mines en R.D.C. (journal le Phare).

Programme

2004-2005 :

·Organisation d’un séminaire atelier au mois de mars avec comme thème : « les difficultés de l’application de l’article 5 du traité d’Ottawa en R.D.C. ».
·Conférence-débat au mois de mai : « la perspective de la réparation du dommage causé par les mines antipersonnel en R.D.C ».
·Conférence en août : « l’état e l’application du traité d’Ottawa en R.D.C. ».
·Organisation en octobre d’une campagne de sensibilisation sur le danger des mines antipersonnel.
· Campagne pour la création d’un organe de coordination de l’action antimines au Congo.

Responsables et structure

Responsables et Organes

·Mr. l’Ambassadeur MINDIA MONGA, Président du Conseil d’administration ;
·Maître Albert EMENE MINDIA, Directeur Exécutif du Comité de gestion ;
·Mr. le Directeur aux Affaires Etrangères KIMBOKO KIASI, Commissaire aux comptes Principal ;
·Maître Etienne MUHEMBA MUTOMBO, Commissaire aux comptes Adjoint – Commissariat aux comptes.

Réseaux dont cette organisation est membre