SITUATION ACTUELLE DE BUNYAKIRI

SYDIP
SYNDICAT DE DEFENSE DES INTERETS PAYSANS
CONFEDERATION DU SUD-KIVU
www.societecivile.cd.
E-mail :sydipbukavu@yahoo.fr.
N°Téléphone 0813185471 BUKAVU

N°Réf. :OO1/SYDIP/BPSK/VMHN/2OO4. Bunyakiri, le 14/01/2004

Objet : ‘’ Situation actuelle de Bunyakiri’’ A Monsieur le Rapporteur
Spécial Chargé de Droits de
l’homme en R.D. Congo
à KINSHASA.

Monsieur le Rapporteur,

Nous avons l’avantage de vous
transmettre sous ce pli la situation amertume de nos paysans vivant à Bunyakiri et dans ses périphéries.

En effet, l’année 2003 s’est écoulée, et 2004 a ouvert sa porte par des évènements de tristes mémoire causé par des milices Rwandais en RDC à savoir :
 Destruction massive des champs ;
 Déplacements des populations paysannes dans les centres négoces : Chifunzi, Bitale, Miowe, Bulambika, Kambale, Kamananga, Kambekete, Lwana, Mashere et Hombo.

A ces maux s’ajoutent :
 Tuerie de Mr. Mungwaere Murerema âgé de 36 ans, tué à coup de couteau, la nuit du 31 au 01/01/2004 à Mafugo ;
 Mr. Malibuko Mashamandere âgé de 32 ans tué la même nuit au même lieu ;
 Mlle. Zawadi Chirowa âgée de 16 ans élève à l’Institut de Bunyakiri blessée aux fesses par coup de balle, le 06/01/2004 à Kambaka-Lwisi dans le groupement de Rumondo, chefferie de Mubuku hospitalisée à l’HGR/Bunyakiri ;
 Mr. Maoneo Bwachabwera âgé de 40 ans, blessé aux mains par balle à Kambaka, le 06/01/2004 ;
 Mr. Fukenyi Enamshere âgé de 52 ans tué par balle à Mashere dans le groupement de Mashere, chefferie de Kalima, le vendredi, 09/01/2004 à 16h30’ ;
 Mr. Dunia Ngafu Sheba âgé de 30 ans, tué le 21/12/2003 à Kaholo-Buhao dans le groupement de Lukando, chefferie de Kalima .

Nous ne passons sous silence l’attaque faite aux camionneurs le 09/01/2004 à Mashere, ainsi que les pillages systématique de Mandje, le 10/01/2004. La paupérisation dans laquelle vit ces
-2-

paysans interpelle les hommes de bonnes volontés, les ONGS Nationales et Internationales d’apporter à ces derniers une main de secours ; la situation socio-économico-sanitaire à lire dans nos prochaines éditions.

Il est à noter qu’actuellement ces paysans déplacés dans les centres négoces susdits sont en 5.363 familles selon le recensement des comités humanitaires de base constitués des représentants de ces deniers selon les sites de provenances. Toutefois, ces chiffres croissent du jour au jour avec l’accentuation de l’insécurité.

Vu ce qui précède nous recommandons :
1. Aux Nations Unies : le retrait et le rapatriement immédiat et sans conditions des réfugiés rwandais ;
2. Aux Nations Unies de payer les préjudices causées par les réfugiés rwandais à nos paysans ;
3. Au Gouvernement Congolais : de prévoir les mesures sécuritaires à la population paysanne en attendant les décisions définitives des Nations Unies.

POUR LE SYDIP,
CONFEDERATION DU SUD-KIVU

Victor MWENDAY HABIKULO NGOKO

Président Provincial

C.C. :
-Mr. le Représentant du Haut Commissaire des Nations Unies à l’Est de la RDC/Goma.
-Mr. le Chargé de la Section Droits de l’homme à la MONUC/Bukavu


Lien Internet suggéré

Brève description du lien

L'adresse e-mail de l'association SYDIP Bukavu.