SYDIP Sud-Kivu

Le SYDIP s’est assigné plusieurs objectifs pour revandiquer les droits, promouvoir et défendre les intérêts paysans.

a) Objectifs globaux

 La revandication, la protection, la promotion et la défense des droits des membrs et de non membres;
 La médiation et la conciliation des paysans en conflits (Barza des droits);
 La formation et l’information des membres à leurs droits et devoirs;
 L’éducation civique;
 La dénonciation vive aux multiples violations des droits de l’homme.


Courriel

sydipbukavu@yahoo.fr

Adresse, téléphone et télécopieur

00243813185471
sydipbukavu@yahoo.fr
Bureau ACCO/axe Bunyakiri à Kadutu

Présentation, historique et objectifs

Le SYDIP a été crée formellement en 1993, conformément au decrêt-loi du 18 septembre 1965 relatif aux associations (A.S.B.L.) en République du Zaïre; et agrée par l’arrêté Ministériel n°38 du 04/09/1993 et enregistré sous le n°29 page 189 du Registre des Syndicats.

Ses statuts ont été approuvés par le Parquet de Grande Instance de Goma dans sa lettre n°2154/PR/SEC/072/93; du Cabinet de Monsieur le Procureur de la République , vu la lettre du 13/04/1996 du Chef de Division Régionale du Travail et Prévoyance Sociale ci-haut cité du Ministre du Travail Main d’Oeuvre et Prévoyance Sociale.

Le SYDIP oeuvre au Sud-Kivu à partir de sa fédération de BUNYAKIRI, depuis le 04/11/1995.

II. CHAMP D’ACTION

Le SYDIP a pour champs d’action la République du Zaïre, son siège national se trouve à BUTEMBO dans la Région du Nord-Kivu .
Les bureaux du SYDIP dans d’autres Régions sont de confédérations régionales.

Réalisations à ce jour

RAPPORT DU 2e SEMESTRE DE L’AN 2003

A Monsieur le Rapporteur Spécial chargé des Droits de l’Homme en RDC

A Monsieur le Chargé de la section Droits de
L’Homme à la MONUC
à Bukavu

Mr le Rapporteur Spécial,

Qu’il nous soit permit de vous transmettre la présente afin de vous mettre à la page de la situation pénitentiaire que vit la population rurale de Bunyakiri, en ce moment difficile de l’histoire Congolaise.

Depuis l’arrivée des militaires du RCD à ce milieu précité, torture, arrestation arbitraire, enlèvement plus tuerie sont devenues monnaie courante : Les personnes suivantes sont victimes des tueries de militaires susdit de la première région militaire du RCD du 13e Bataillon opération conduite par le capitaine : MUMBUNDA, lundi le 04/08/2003 arrestation de Monsieur CHISIKI KAURANYI de 28 ans abattu ce jour à Kambekete après la détention illégale de 3 jours.
- Le 06/08/2003 Mr Mobutu : arrêté puis abattu à Nyamirera pour accusation de collaborateur de mai mai
- Le 12/08/2003 vers 7h°° du matin trois civiles à savoir : Malio âgé de 23 ans, Kapapa âgé de 25 ans et Bwale sont aussitôt abattu, fusillé à Mabingu, accuser d’éclaireurs des mai mai

Par après la réunification de deux forces ci-haut cités : un nouveau problème va naître ; celui d’insécurisation de la population civile par les militaires Hutu Rwandais. Celui –ci s’empire et oblige la population de Mangaa, Nyakaboa, de chez Mr SUUSA, d’Ekingi, qui est le quartier général des milices Hutu dans le groupement de Cinene, de se réfugier ailleurs la population des groupements de Mingazi vivant dans les villages : Birame, Chalabuwa, Lumendje, Bukonjo, Chibiriro, Chiteyala, Kaholo, Katubiro, Kafunda et Chabunda de se réfugier vers Lwana, Nyamirera, Kambekete, Kamananga, Ebisha, Kambali et bien d’autres à Bulambika. Comme ci-cela ne suffisait pas nous notons avec amertume les assassinat du reste de celle-ci qui n’a eu le temps de fuir de chez-eux.
C’est le cas de Monsieur MAJARIBU – KAFUMO et KENGESA – KABESHERO tous deux célibataires abattu à Kahuno le 19/12/2003. sans compter les blessés dont la liste nominale paraîtra dans nos prochaines éditions.

Recommandations : Nous demandons à l’opinion Internationale et Nationale
1. De retirer et rapatrier les Hutu Rwandais, les Interahamwes et d’autres milices de ce même groupe chez-eux au Rwanda
2. Aux ONGs Internationales et Nationales ayant dans leurs attributions l’assistance Humanitaires d’apporter le soutien en vivre et en non vivre à cette population sinistré de Bunyakiri.

Pour le SYDIP / Confédération du Sud-Kivu

Victor – MWENDAY-HABIKULO NGOKO

Responsables et structure

Président: Victor Mwendayi Habikulo Ngoko
Secretaire Executif: Ciza Kamitanji
Vice- Président: Ntaboba Rukabya

Réseaux dont cette organisation est membre