RAPPORT D'ACTIVTES 2003

INTRODUCTION
Depuis la mise en œuvre de ses activités de développement en 1984 au Kenya, Promo Culture a souvent appuyé les initiatives des associations, des communautés soit rurales soit urbaines tout en mettant un accent particulier sur les perspectives d’avenir. Cette option directionnelle conduit, dans une certaine logique, à travailler avec un groupe cible qui faciliterait une telle approche. C’est pour cette raison que les bénéficiaires directs de l’expertise de Promo Culture ont souvent été les associations féminines, les associations des jeunes ou les organisations des producteurs agricoles.
Au Kenya, au Soudan, au Tchad, les préoccupations majeures de la population s’articulaient autour de la problématique de l’information.
Au Bénin, Promo Culture a installé sa première antenne sous régionale de l’Afrique de l’Ouest depuis 1995. Les actions prioritaires ont été axées sur :
-l’organisation structurelle des femmes en milieu rural ;
-la formation en leadership ;
-la formation en lobbying ;
-la formation au concept Genre ;
-le renforcement des capacités productives des organisations des producteurs agricoles;
-l’appui aux initiatives des jeunes.
Lors de la dernière assemblée générale d’avril 2003, Promoculture change de dénomination et devient CENTRE AFRICAIN D'ECHANGE CULTUREL. Ill a été décidé, lors de cette assemblée, de procéder à la redéfinition des programmes de l’organisation qui se sont orientés de plus en plus vers l’implication des bénéficiaires dans tout le processus des propositions de projets exprimés. Cette approche participative exige l’adoption des stratégies spécifiques qui faciliteraient la participation des communautés concernées à identifier leur besoin ainsi que le mécanisme approprié pour la gestion de ces besoins une fois acquis. Un besoin souvent exprimé timidement et qui explique les multiples campagnes d’information, de sensibilisation, d’éducation, de vulgarisation….. L'information devient, par conséquent, une des stratégies privilégiées dans tous les programmes de développement.
L’introduction des technologies nouvelles dans les stratégies de développement des pays en voie de développement (PVD) sous tend cette démarche déjà entreprise par le Centre Africain d’Echange Culturel(CAFEC),ex Promo Culture, dans un de ses précédents programmes intitulé :« L’INFORMATION AU SERVICE DU DEVELOPPEMENT ».
En République Démocratique du Congo, le Centre Africain d’Echange Culturel (CAFEC) , point focal de la RDC dans le cadre du Sommet Mondial sur la Société de l’Information , développe un programme global destiné à renforcer les capacités communicationnelles des organisations de base en milieu rural comme en milieu urbain.
La situation d’après guerre que connaît la RDC exige une approche méticuleuse dans le mode de collaboration avec les partenaires locaux et une définition intelligente des stratégies de mise en œuvre des programmes identifiés.
Le pays vit dans une conjoncture politique à deux vitesses :
1.Les provinces sous contrôle du gouvernement de Kinshasa et qui n’ont pas tellement connues la guerre ;
2.Les provinces sous contrôle des factions rebelles.
Les dirigeants de ces différentes composantes participent au gouvernement de transition depuis les accords de Sun City signés le 17 décembre 2002.
En République Démocratique du Congo, Le climat politique, économique et social présente une température totalement complexe sous tendue par une situation de pauvreté criarde au sein de la population urbaine et rurale .
Parmi les priorités des priorités, il faut restaurer la paix et la réconciliation ainsi que les institutions démocratiques.

DEVELOPPEMENT DE PROGRAMME
En République Démocratique du Congo, les activités principales du Centre Africain d’Echange Culturel (CAFEC) en 2003 ont été axées sur l’introduction des technologies nouvelles pour faciliter la communication entre la population de l’Ituri et le monde extérieur.
Il faut reconnaître que les conflits ethniques et l’insécurité générale dans cette partie de la république n’ont pas permis de mettre en place un quelconque projet. Cependant, le CAFEC a énormément contribué à relayer les informations sur les violations fréquentes des droits de l’Homme commis par toutes les factions rebelles et les différents groupes armés dans le District de l’Ituri.

PARTICIPATION AUX ACTIVITES PREPARATOIRES DU SOMMET MONDIAL SUR LA SOCIETE DE L’INFORMATION
Le Cafec a participé à la rencontre africaine de Bamako 2002 dans le cadre des préparatifs de la phase 1 de Genève 2003. Il a été invité et accrédité aux prepcoms 3 ainsi qu’au Sommet Mondial sur la Société de l’Information (SMSI) qui s’est tenu du 10 au 12 décembre 2003 a Genève.
En République Démocratique du Congo, le Cafec s’est associé à ALTERNATIVES(www.alternatives.ca) , une ONG de droit Canadien active en RDC depuis 1997. Elle est à l’origine du Portail Internet de la Société Civile en RDC (www.societecivile.cd).
Cette collaboration a permise de doter la société civile congolaise d’un site web pour le SMSI qui est en pleine construction pour le moment (www.wsisdrc.gn.apc.org).
Il est également envisagé, dans cette optique, un calendrier des ateliers préparatoires pour la phase 2 de Tunis 2005.

ACTIVITES DANS LE CADRE DU SMSI
-renforcement des capacités communicationnelles des organisations de la société civile identifiées
-ateliers de restitution de la phase 1
-ateliers préparatoires de la phase 2
-formation des femmes à la collecte, au traitement et à la diffusion de l’information dans le cadre de la lutte contre toute forme de violence faite aux femmes

Programme Global
RENFORCEMENT DES CAPACITES ET MISE EN SYNERGIE DES COMPETENCES ENDOGENES

PROJETS
1.Bénin
-Appui aux organisations des producteurs agricoles
-Promotion des TIC pour le développement local
-gouvernance locale dans les entités décentralisées

2.Bamako(en cours de négociation)
-stratégie de partenariat avec les organisations locales pour le développement du TIC

3.République démocratique du Congo
3.1.Kinshasa(projets en cours de négociation)
-réinsertion sociale et/ou professionnelle des jeunes(prioritairement les filles) ayant besoin d'une attention particulière;
-projet cyberéduc;
-droits et libertés fondamentales.

3.2.Bunia(projets en cours de négociation)
-Internet paix et développement
-développement des capacités communicationnelles des mouvements associatifs, plus particulièrement les associations des femmes
-réinsertion sociale et/ou professionnel des jeunes;

PROJETS INCLUANT L’USAGE DES TICs en RDC
-Caravane de la paix pour un Etat de Droit en République Démocratique du Congo
-Centre de promotion des Technologies locales (au bénéfice des femmes et des jeunes filles)
- espace documentaire et les TICs (bibliothèques de proximité)

4.OBJECTIFS GENERAUX DU CAFEC
Introduire et faciliter l’accès aux TIC pour ;
-Promouvoir les approches interculturelles ;
-Soutenir et participer à l’amélioration du statut de la femme ;
-Encourager et soutenir la culture démocratique ainsi que les droits et libertés fondamentales ;
-participer à la mise en œuvre du développement durable ;
-Contribuer à l’épanouissement de la jeunesse.

5. RESPONSABLES DES ANTENNES
Bureau Sous Regional de la RDC
-CHIKWANINE Odette :
email : totochik@yahoo.fr
tel: 243 0819905449

BUREAU SOUS REGIONAL DE L’AFRIQUE DE L’OUEST
-BAHUNDE JEANINE:
email :promoculture@uva.org

Antenne de Bamako
-Ong CENPOROKO:AWA COULIBALY KONATE
email: ong_cenporoko@yahoo.fr

COORDINATION REGIONALE
-SCHOMBE Baudouin: Coordonnateur Regional
email:sam_bj2000@yahoo.fr
telephone: 243 98206980
*Responsable Suivi Evaluation
-poste vacant depuis janvier 2004

6. NOMBRE DES MEMBRES PAR ANTENNE ET PARTENAIRES LOCAUX
Antenne de Kinshasa : 14
Antenne de Bunia : 4
Antenne de Cotonou :26
Antenne de Bamako
-ONG CENPOROKO :
-Groupe d’Intérêt Economique (GIE) CESIRITON :

FICHE D’IDENTIFICATION ET D’EVALUATION

1. DENOMINATION : CENTRE AFRICAIN D’ECHANGE CULTUREL
2. SIGLE : CAFEC
3. ADRESSE : ALTERNATIVES,Avenue Colonel Ebeya4722/B
a cote de l’IFASIC
Commune de la GOMBE
No TELEPHONE: 243 98206980
No TELECOPIE: -
email: cafec3m@yahoo.fr
4. SIEGE SOCIAL : REPUBLIQUE DEMOCRATIQUE DU CONGO
4.1.ZONES DE CONVERGENCE OUEST : ville de Kinshasa
4.2.ZONES DE CONVERGENCE NORD EST : -Kisangani
-Ituri

5.SIEGE S/REGIONAL AFRIQUE DE L’OUEST : REPUBLIQUE DU BENIN
5.2.1.ANTENNE 1 : COTONOU – BENIN
5.2.2. ANTENNE 2 : BAMAKO/MALI

6. PERSONNE A CONTACTER :
-SCHOMBE BAUDOUIN : COORDONNATEUR REGIONAL

7. DATE D’INSTALLATION AU BENIN : 1995
8. REFERENCE D’ENREGISTREMENT OFFICIEL : 94/199/MISAT/DAI/SAAP/ASSOC
9. AGREMENT DU MINISTERE DU PLAN : 757/MPREPE/DC/SG/DPRPIB/SCAONG

10. ORGANISATION INTERNE ET STRUCRURE :
ORGANES :
-ASSEMBLEE GENERAL
-CONSEIL D’ADMINISTRATION
- COORDINATION REGIONALE

SIEGE S/REGIONAL
-BUREAUX S/REGIONAUX
-ANTENNES NATIONALES